En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7326-FRELEP-053 - H/F Ingenieur de Recherche traitement de données

H/F Ingenieur de Recherche traitement de données

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7326-FRELEP-053
Lieu de travail : MARSEILLE 13
Date de publication : jeudi 16 juillet 2020
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2471€ et 3164 € bruts mensuels selon experience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Un poste est proposé au LAM dans le cadre de la préparation de la mission spatiale PLATO. Mission M3 de l'ESA, l'objectif scientifique de PLATO (tir en 2026), est l'étude des systèmes planétaires. L'originalité de la mission tient au fait que l'instrument permettra pour la première fois d'étudier conjointement une étoile et son cortège de planètes. Bien au delà de la détection, il s'agit de déterminer les propriétés de ces systèmes planétaires de façon aussi complète et précise que possible en combinant deux ap-proches de pointe: la détection des planètes par la méthode des transits et l'étude de la structure interne des étoiles par la mé-thode dites des oscillations stellaires ou sismologie stellaire. PLATO visera des étoiles brillantes avec un profil de mission bien adapté à la découverte et la caractérisation de planètes de la taille de la Terre et de super-Terres dans la zone habitable d'étoiles semblables au Soleil.
LAM est en charge de la définition des algorithmes permettant d'évaluer et de classer les candidats planètes qui seront détectés dans les courbes de lumière. Ces algorithmes devront fournir une liste de planètes vérifiées prêtes pour l'observation ultérieure et exemptes de faux positifs.
Le/la candidat(e) sélectionné devra définir une procédure fiable et rapide pour classer les transits détectés par le pipeline exoplanètes “Exoplanet Analysis System" du centre de données PLATO et établir des spécifications précises pour le logiciel qui réalisera cette classification.

Activités

Le/la candidat(e)candidat retenu devra définir un algorithme optimisé pour l'évaluation scientifique des transits qui seront détectés dans des courbes de lumière telles que celles attendues de PLATO. À cette fin, Le/la candidat(e) retenu aura la possibilité d'utiliser les données existantes (par exemple, de Kepler / K2) mais bénéficiera également des courbes de lumière générées par le simulateur PLATO. Le but de l'étude est non seulement d'évaluer la probabilité planétaire des transits détectés à l'aide de toutes les informations disponibles (courbes de lumière, centroïdes, paramètres de l'étoile hôte, environnement de la cible .. ..), mais aussi de développer une méthode de classement des candidats-planète qui prendra en compte l'intérêt scientifique de chacun des candidats (taille, période orbitale, insolation…) pour le programme d'observations complémentaires. Cela impliquera notamment l'utilisation de méthodes bayésiennes classiques.
Son travail devra déboucher sur l'élaboration d'un prototype, testé, opérationnel et dont les performances auront été soigneuse-ment évaluées à partir de données des missions existantes et de données PLATO simulées. Il/elle devra aussi conduire à établir des spécifications précises pour le futur pipeline de la mission du centre de données Plato (PDC).
Enfin, Le/la candidat(e) définira également un ensemble de tests scientifiques qui seront utilisés ultérieurement pour tester et valider le pipeline automatique de la mission.

Compétences

- science des exoplanètes,
- traitement des données (surtout données photométriques),
- analyse de données des grands relevés photométriques,
- analyse statistique,
- programmation,
- travail en équipe et dans une structure de projet,
- capacité à rédiger de la documentation,
- capacité à présenter des résultats oraux,
- capacité à en traduire les résultats sous forme de publications,
- anglais courant écrit et parlé.

Contexte de travail

Le/la candidat(e) retenu travaillera avec l'équipe PLATO de LAM au sein du groupe Systèmes Planétaires, principalement avec M. Deleuil et A. Santerne.
Il/elle collaborera également avec l'équipe de gestion scientifique de PLATO (PLATO Science Management - PSM), en particulier avec les équipes de Warwick et du DLR, et celle de Cambridge chargées respectivement des spécifications et du développement du pipeline Exoplanet Analysis System.
Le /la candidat(e) intègrera le Groupe Systèmes Planétaires et bénéficiera d'un environnement de recherche dynamique qui mêle sciences planétaires et exoplanètes. Les chercheurs de l'équipe ont de solides antécédents en matière de détection et de caractérisation d'exoplanètes. Ils sont en outre membres des consortia HARPS, SPIRou, SOPHIE et SPHERE. Ils sont également membres de l'équipe scientifique de la mission CHEOPS pour laquelle ils assurent la fourniture au segment sol du pipeline de réduction des données. Ils ont aussi un accès privilégié aux données du spectrographe SOPHIE à l'Observatoire de Haute Provence. Le/la candidat(e) retenu pourra donc également être associé à certains des programmes de l'équipe sur la caractérisation des planètes.

Contraintes et risques

Le poste vient avec certaines contraintes liées au projet: respect des échéances projet, rédaction de la documentation, participation aux réunions à l'étranger (PLATOWeeks ou réunions d'avancement des “workpackages”..).
Le/la candidat(e) retenu pourra également être amené à faire des campagnes d'observations à l'Observatoire de Haute Provence.

Informations complémentaires

Doctorat en astrophysique dans le domaine des exoplanètes, expertise en photométrie à haute précision (réduction et analyse des données).
Le/la candidat(e) présentera ses travaux de recherche et intérêts développés au cours de la thèse et de son ou ses postdocs anté-rieurs (3 pages maximum). Il/elle fournira également un CV de 2 pages, une liste complète de ses publications et une lettre de motivation (1 page) avec le nom de 2 recommandants.
Pour plus d'information, les candidats peuvent contacter M. Deleuil: magali.deleuil@lam.fr et A. Santerne: Alexandre.Santerne@lam.fr

On en parle sur Twitter !