En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7284-ERIROT-003 - Postdoc H/F: Etude de l'origine des cancers neuraux à l'aide du modèle de recherche émergent Nematostella vectensis

Postdoc H/F: Etude de l'origine des cancers neuraux à l'aide du modèle de recherche émergent Nematostella vectensis

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 6 juillet 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR7284-ERIROT-003
Lieu de travail : NICE
Date de publication : mercredi 25 mai 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 15 juillet 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2 690 et 3 993 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

La/le candidat(e) travaillera dans un environnement international et pluridisciplinaire et mènera des recherches pour déchiffrer les signaux moléculaires impliqués dans la dérégulation du développement des précurseurs neuronaux pouvant conduire au développement de cancers pédiatriques. Dans le cadre de ce poste, la/ le candidat(e) pilotera le développement de l'utilisation de l'anémone de mer Nematostella vectensis en tant que modèle alternatif et complémentaire aux modèles classiques de recherche en oncologie pédiatrique. Ce projet s'inscrit dans le cadre d'une collaboration transfrontalière entre la France (IRCAN) et Monaco (CSM), soutenue par l'Institut National du Cancer (INCa - PEDIAHR21-010) qui vise à investiguer le concept d'oncogène dans les tumeurs neurales embryonnaires par des approches non conventionnelles. Il/elle sera responsable de la coordination de l'axe de recherche du projet en étroite interaction avec les collaborateurs du Centre Scientifique de Monaco (CSM), les autres membres du laboratoire travaillant sur des projets complémentaires et sous la supervision directe du PI. Cela inclut tous les aspects des tâches associées au projet, par ex. soins aux animaux, expérimentation en laboratoire et analyse/interprétation des données. Dans l'année, il / elle est fortement encouragé(e) à soumettre des propositions aux agences de financement nationales et internationales pour obtenir des fonds supplémentaires et prolonger le poste postdoctoral.

Activités

La personne recrutée aura à charge :
- Le développement des outils moléculaires et génétiques
- Design, clonage, synthèse, et micro-injection des composants nécessaires aux analyses fonctionnelles
- Analyse phénotypique par des approches de microscopie, cytométrie et transcriptomiques.

Compétences

Nous recherchons un.e candidat.e fortement motivé.e, enthousiaste et créatif.ve possédant les qualifications, compétences et expertises suivantes :

Qualifications requises :
- Doctorat (obtenu avant la date de début du contrat)
- Solide expérience scientifique en biologie cellulaire ou du développement
- Preuve de communication en anglais courant (oral/écrit)
- Démontrer une rigueur scientifique, un sens de l'organisation et un esprit d'équipe
- Solide dossier de publication dans des revues à comité de lecture
- Rédiger et contribuer à la rédaction de manuscrits scientifiques

Qualités souhaitées :
- Expérience en génomique fonctionnelle et approches associées (par exemple biologie moléculaire, transcriptomique, Crispr/Cas9, microscopie à feuillets de lumière, FISH)
- Formation scientifique en biologie de la régénération
- Expérience en soins et expérimentation d'animaux (invertébrés marins)

Contexte de travail

L'équipe d'accueil fait partie de l'Institut de Recherche sur le Cancer et le Vieillissement, Nice (IRCAN - www.ircan.org/) qui a été créé en 2012 à la faculté de Médecine de Nice. L'IRCAN est affilié au CNRS, INSERM et l'Université Côte d'Azur. l'IRCAN fait également partie de l'Institut Fédératif de Recherche - Ressources Marines (IFR MARRES) et du Laboratoire International Associé (LIA) ROPSE, créés par l'Université Côte d'Azur en 2020. Les recherches menées à l'IRCAN concernent des domaines majeurs de la biologie, de la recherche fondamentale aux applications médicales, avec pour objectifs d'améliorer notre compréhension du socle commun entre le vieillissement et le cancer ainsi que de développer des stratégies innovantes pour prévenir et guérir le cancer et l'âge chronique et pathologies associées.

Le Centre Scientifique de Monaco (CSM) est un institut pluridisciplinaire situé en Principauté de Monaco qui a été créé en 1960. L'institut était dédié à la biologie marine et plus particulièrement à la biologie des coraux et des cnidaires depuis 40 ans. Depuis 2009, le CSM est devenu un institut de recherche pluridisciplinaire intégrant, entre autres, un Département de Biologie Médicale (Biomed) depuis 2013. Le département Biomed regroupe plusieurs équipes. L'objectif général de ce département est d'approfondir les connaissances générales sur les pathologies graves ou incurables, notamment certains cancers pédiatriques ou la myopathie de Duchenne.

L'équipe Röttinger s'inspire des caractéristiques biologiques intrigantes des cnidaires (coraux, anémones de mer, "méduses"), telles que leur résistance au stress à des niveaux élevés de ROS, leur capacité de régénération de tout le corps, ainsi que leur longévité prolongée. En utilisant une expertise complémentaire et des installations et approches de pointe, la recherche principale de notre équipe interdisciplinaire vise à : A) Caractériser les mécanismes tissulaires, cellulaires et moléculaires qui sous-tendent la régénération du corps entier des cnidaires. B) Comprendre les bases cellulaires, moléculaires et génétiques de l'adaptation aux variations environnementales et de la réponse au stress des cnidaires. C) Déterminer comment les cnidaires préviennent le vieillissement et les maladies liées au vieillissement.

L'équipe Picco est un groupe émergent du CSM qui s'est constitué autour de travaux sur les cancers pédiatriques du cerveau initiés en 2015. Afin de mieux comprendre la maladie et d'ouvrir de nouvelles voies vers des traitements mieux adaptés à ces pathologies, le groupe s'appuie sur des modèles classiques en cancérologie, tels que les lignées cellulaires tumorales établies et la xénogreffe tumorale intracérébrale chez la souris. En plus de son activité de recherche préclinique, le groupe consacre également une part importante de son activité au développement de modèles originaux pour répondre aux enjeux actuels du domaine et mimer plus fidèlement les maladies originelles. Ces modèles sont basés sur l'implantation intracérébrale chez la souris de cellules souches neurales transformées avec des oncogènes non classiques plus pertinents pour les cancers cérébraux pédiatriques. Ces oncogènes candidats sont choisis parmi les facteurs de transcription impliqués dans la phase proliférative de la neurogenèse précoce. Le présent projet vise à tester une approche comparable chez Nematostella vectensis, un animal modèle parfaitement adapté à cette fin.

Contraintes et risques

N/A

On en parle sur Twitter !