En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7274-PIEGLA-002 - Chercheur en cinétique chimique H/F

Chercheur en cinétique chimique H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 1 décembre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR7274-PIEGLA-002
Lieu de travail : NANCY
Date de publication : jeudi 10 novembre 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 15 février 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2833 € et 4003 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Les données physico-chimiques comme les mécanismes de dégradation des agents chimiques toxiques, des molécules modèles qui servent à leur étude (simulants) et des toxiques industriels restent mal connus. Ces grandeurs sont pourtant indispensables pour évaluer l'impact d'une émission atmosphérique de ces produits, dimensionner des procédés d'élimination de stocks ou prédire leur évolution s'ils sont soumis à une élévation de température ou de pression comme lors d'un incendie ou d'explosion.
En collaboration avec le Centre d'Etudes du Bouchet de la Délégation Générale pour l'Armement (DGA), ce projet vise à élaborer des modèles cinétiques détaillés prédictifs de la combustion d'un certain nombre d'agents chimiques toxiques tels que des dérivés organophosphorés et halogénés. Le travail s'articule autour de l'étude des voies réactionnelles, des constantes de vitesses et des données thermodynamiques des espèces chimiques. L'absence de données dans la littérature et les difficultés expérimentales liées à la nature des molécules nécessitent l'utilisation des outils de la chimie théorique (calculs ab initio). L'objectif de l'étude porte sur le développement de modèles cinétiques prédictifs de la décomposition de nouveaux composés et sur l'amélioration des bases de réactions des produits de décomposition, en s'appuyant sur des résultats expérimentaux.

Activités

Une première partie sera dédiée au développement d'un modèle cinétique détaillé prédictif de la décomposition thermique et de la combustion de plusieurs agents chimiques spécifiques. Les modèles seront construits de manière systématique en prenant en compte les réactions moléculaires et radicalaires. Les calculs théoriques seront utilisés pour l'analyse des voies réactionnelles et l'évaluation des grandeurs thermodynamiques et cinétiques.
Un deuxième volet consistera en la réévaluation et l'amélioration des bases de réactions en phase gazeuse des petits produits phosphorés produits par la décomposition des agents. Ces bases communes aux mécanismes de décomposition des différents produits étudiés seront validées grâce aux données de la littérature et à de nouvelles mesures expérimentales obtenues avec des espèces phosphorées légères. Ces bases sont également importantes pour la simulation des effets d'inhibition de combustion des organophosphorés employés comme agent retardateurs de flamme dans de nombreux matériaux.

Compétences

Le candidat, titulaire d'un doctorat, aura une expérience de recherche en chimie physique, cinétique chimique et en modélisation de systèmes réactifs. Des compétences dans le domaine du calcul ab initio seront appréciées.

Contexte de travail

Basé en Lorraine, le Laboratoire de Réactions et Génie des Procédés (LRGP) est une Unité Mixte de Recherche du CNRS et de l'Université de Lorraine. Il est situé à Nancy en Meurthe-et-Moselle. Il est principalement situé dans le centre-ville, dans les locaux de l'École Nationale des Industries Chimiques de Nancy (ENSIC). Le Groupe de Cinétique Radicalaire fait partie du laboratoire et possède une expertise reconnue en cinétique chimique.

Contraintes et risques

Des déplacements de courte durée en France et à l'étranger sont à prévoir.

On en parle sur Twitter !