En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7272-XAVFER-001 - Post-doc H/F chimie analytique parfumerie et cosmétique

Post-doc H/F chimie analytique parfumerie et cosmétique

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 24 octobre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR7272-XAVFER-001
Lieu de travail : NICE
Date de publication : lundi 12 septembre 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 30 mois
Date d'embauche prévue : 17 octobre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2833 € à 3257 €
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Vos missions principales consisteront à :
- Contrôler la conformité des échantillons (analyse GC, GC-MS et HPLC, HPLC-MS) et les préparer pour les équipes de biologiste (Immunosearch, IPMC),
- Participation à la mise en forme des bases de données humaine/animal/tests in vitro,
- Développer une base de données des différents ingrédients objets de l'étude selon leur fonctionnalité chimique ou dangers,
- Contribution aux travaux de « Read across » sur les ingrédients chimiquement définis et sur des extraits naturels

Activités

Dans le cadre du projet NewgenTOXiv (réponse à l'AAP Innov de BPI) porté par la société Immunosearch en partenariat avec la société MyData Model et trois laboratoire d'Université Côte d'Azur (IPMC, I3S et IC).
Sous la responsabilité du Pr X. Fernandez (groupe MVBV, ICN), vous serez en charge d'apporter l'expertise en chimie à l'équipe projet.

Compétences

Vous êtes titulaire d'un doctorat (Bac +8), orienté chimie organique, analytique, formulation, chimie des arômes, parfums, cosmétiques avec une première expérience dans le domaine du traitement des données. Une expérience en biologie (toxicologie) et IA serait un plus.
- Vous disposez de solides connaissances théoriques et pratiques en chimie organique ainsi que des techniques analytiques suivantes : GC, GC/MS, HPLC-DAD-ELSD, HPLC/MS, HPLC/MS-MS, HPTLC,
- Vous possédez une première expérience sur la réalisation de bases de données et l'étude de relations structures/activités
- Vous êtes une personne dynamique et autonome, capable de mener plusieurs tâches en parallèle, présentant un goût prononcé pour les projets interdisciplinaires,
- Vous disposez de solides capacités de gestion de projet et rédactionnelles, à la fois en français et en anglais (rédaction de protocoles, d'articles scientifiques, etc.).
- Vous maitrisez les outils bureautiques courants (word, excel, powerpoint). Une expérience sur les outils applicatifs suivants serait un plus : Chemstation, Mnova, SoftMaxPro, Prism, etc.

Contexte de travail

Contexte de la mission : Le groupe de recherche MVBV de l'Institut de Chimie de Nice, Université Côte d'Azur, dirigé par le Pr X. Fernandez, est spécialisé dans les domaines de la chimie des arômes, parfums et cosmétiques. Fort de son expérience sur l'étude des ingrédients naturels et de la conception de formulation cosmétique et de compositions parfumante et aromatissante, il souhaite mettre son expertise en œuvre pour contribuer au développement d'une filière de toxicologie génomique incorporant l'intelligence artificielle dans le cadre du projet collaboratif NewgenTOXiv porté par la société Immunosearch.

Les objectifs globaux de ce projet sont de :

1 - Faire valider réglementairement les derniers tests développés par ImmunoSearch afin de lever le verrou réglementaire,
2 - Développer un outil de gestion du risque toxicologique topique par la combinaison de la toxicogénomique et de l'Intelligence Artificielle.
3 - Finaliser le développement d'un test in vitro permettant d'identifier les substances cancérigènes non-génotoxiques (NGTxC).

Contraintes et risques

Utilisation de solvants et produits chimiques

On en parle sur Twitter !