En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7264-ANNGOM-002 - H/F CDD Post-doc en Géomorphologie/géoarchéologie dans le système hydrologique de l'Awash et le bassin du Lac Abhé (CNRS-Nice ; Rift et Afar Central, Ethiopie)

H/F CDD Post-doc en Géomorphologie/géoarchéologie dans le système hydrologique de l'Awash et le bassin du Lac Abhé (CNRS-Nice ; Rift et Afar Central, Ethiopie)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 27 avril 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7264-ANNGOM-002
Lieu de travail : NICE
Date de publication : mardi 6 avril 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 15 mai 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Salaire brut mensuel de 2675,28 à 3.805,92 € selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

-Participation aux missions de terrain en Ethiopie et Djibouti en géomorphologie / géoarchéologie (prospection, carottage, échantillonnage, relevé, et aide à la logistique)
-Gestion des prélèvements géologiques sur le terrain (listing, fiches d'export et logistiques d'export)
-Traitement des échantillons en laboratoire (Descriptions et analyses pédo-sédimentaires des sols de sites archéologiques et géomorphologiques, et description microscopique de stromatolithes)
-Gestion des échantillons en laboratoire (devis/commandes/envoi)
-Analyses des données (traitement Excel, Bayésienne, cartographique, SIG, modélisation)
-Valorisation des résultats (participation aux colloques internationaux, publications scientifiques et blogs scientifiques)
- Participation aux activités du laboratoire CEPAM (réunions d'équipes et du programme Master PPA, AGs, etc.)
-Possible co-Encadrement de sujet de M1
-Possible co-organisation de Séminaire de M1/2

Activités

- Acquisition de nouvelles données au cours des missions de terrains avec un focus sur l'étude des canyons de déversement et des carottages aériens du delta de l'Awash + endroits clés dans son bassin versant (~2 mois).
- Etude des dynamiques pédologiques et sédimentaires des séquences Holocènes du bassin Abhé avec travail sédimentologique sur les paléosols et les dépôts éoliens + interprétation des résultats de diffraction rayon X.
- Description et interprétation des lames minces micromorphologiques (sédiments / stromatolithes).
- Développement des méthodes novatrices en isotopie du C, O et Li sur les stromatolithes de l'Afar (collab. N. Vigier).
- Modélisation paléo-hydrologiques et géomorphologique (collab. L. Bruxelles, G. Duclaux).

Compétences

-Expérience de terrain (relevé/prospection/carottage/échantillonnage/DGPS)
-Connaissance des milieux arides, lacustres et fluviatiles.
- Analyses pédologiques et sédimentaires en laboratoire (ex. granulométrie, analyses physico-chimiques et magnétiques, morphoscopie, MEB, XRF et micromorphologie)
-Analyses paléoclimatiques et paléo-écologiques (ex. stromatolithes, microbialites, lithologie
des carottes)
-Analyses statistiques de base (Excel, CFA, ACP)
-Cartographie et modélisation de base (ArcGis, QGis).
- Maîtrise du Pack Office et connaissance des logiciels spécialisés en DAO
- Maîtrise de l'anglais et le français

Aptitudes et qualités requises :
-Adaptabilité aux conditions climatiques et rythmes contraignants
-Sens de la communication (aisance au sein d'une équipe nombreuse, capacité à faire remonter les informations pertinentes, aisance à présenter les résultats de la recherche dans des contextes de grand publique, colloques, séminaires par oral et/ou des revues scientifiques par écrit)
-Capacité à travailler en équipe (vie collective sur le terrain, insertion équipe de recherche)
-Prise d'initiative
-Gestion des contraintes dans des délais courts (imprévus à l'étranger, deadlines de rapports et d'articles)

Contexte de travail

Cette offre d'emploi s'inscrit dans le cadre d'une collaboration scientifique entre archéologues, géomorphologues, géoarchéologues et géochimistes autour de trois missions de terrains en Ethiopie (VAPOR-Afar, dir. L. Khalidi ; LSA Sequence in Ethiopia, dir. C. Ménard) et à Djibouti (PSPCA, dir. J. Cauliez) qui visent à croiser les données pour comprendre la relation homme /environnement /climat au cours des derniers 20 000 ans (sociétés Later Stone Age à Néolithiques au cours de l'Holocène) dans la Corne de l'Afrique, et notamment dans le bassin versant de la rivière Awash et son exutoire, le lac Abhé. Le projet repose sur une approche archéologique, géoarchéologique, géomorphologique et hydroclimatique et s'appuie sur des études de terrain et de laboratoire en collaboration avec nombreux chercheurs, ingénieurs et techniciens.
La personne sera financée par le CNRS et sera basée à plein temps à Nice (en dehors des missions autorisés) dans les locaux du laboratoire CEPAM (Cultures – Environnements. Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge) sous l'encadrement de Lamya Khalidi (CEPAM) et Laurent Bruxelles (TRACES). Au CEPAM, elle sera intégrée à une équipe dynamique et travaillera avec préhistorienne L. Khalidi, géoarchéologue L. Purdue, géomaticien G. Davtian, et géochronologue V. Michel, entre autres. Le CEPAM est doté d'un plateau de microscopie dédié à l'archéobotanique et au paléoenvironnement, l'archéozoologie, la micromorphologie, la pétroarchéologie et la tracéologie, ainsi qu'un MEB et un XRF portable. Elle devra être prête à vivre à Nice ou dans les environs et de mener ses recherches à temps plein dans les locaux du CEPAM à Nice.
Trois missions de 10j à 1 mois chacune sont prévues en Ethiopie et à Djibouti. Des missions régulières sont prévues au laboratoire TRACES à Toulouse (co-encadrant L. Bruxelles) et au laboratoire LOV à Villefranche sur Mer (collab. N. Vigier), ainsi qu'à Géoazur à Sophia Antipolis pour le volet modélisation (collab. G. Duclaux).
Ce projet, co-encadré par L. Khalidi (archéologue CEPAM, Nice) et par L. Bruxelles (géomorphologue TRACES, Toulouse), est financé par un projet de l'Agence National de la Recherche française (ANR) intitulé NILAFAR (PI M. Revel, Géoazur, Nice).

On en parle sur Twitter !