En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7246-MARBAR-010 - Chercheur(se) en caractérisation et étude des propriétés d'adsorption en phase vapeur des matériaux poreux H/F

Chercheur(se) en caractérisation et étude des propriétés d'adsorption en phase vapeur des matériaux poreux H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 21 octobre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7246-MARBAR-010
Lieu de travail : MARSEILLE 13
Date de publication : jeudi 30 septembre 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 15 mois
Date d'embauche prévue : 1 novembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2743 euros et 3896 euros bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Cette mission s'intègre dans un projet ANR/ASTRID « SESAM », dont l'objectif principal est d'optimiser les filtres de protection face aux attaques chimiques. Ce projet, à travers la collaboration entre deux partenaires, l'équipe DAMP de l'Institut C. Gerhardt (Montpellier) et l'équipe EnAP du Laboratoire Madirel, repose principalement sur le couplage entre théorie (simulations GCMC et relations structures-propriétés) et expérience (mesures des propriétés d'adsorption).
Dans l'équipe EnAP, des molécules simulant les substances toxiques seront utilisées pour les mesures d'adsorption sur des matériaux poreux hybrides de type MOF. Ainsi, les échanges avec l'équipe DAMP seront cruciaux car la modélisation des interactions solides-vapeurs pourra établir des fonctions de transfert des simulants aux armes chimiques ce qui permettra d'orienter ensuite les tests sur les simulants les plus adaptés pour mimer les armes chimiques rencontrées sur les terrains d'opération.
Le/La candidat(e) sera en charge de l'étude expérimentale des performances d'adsorption des matériaux vis-à-vis des molécules simulants les substances toxiques. Les effets des variations de température et de la présence de contaminants sur les performances des filtres seront également pris en compte.

Activités

Les performances des MOFs seront évaluées en termes de capacité d'adsorption, de cinétique d'adsorption, de forces d'interactions et de cyclabilité. Ensuite ces performances seront mesurées en fonction (i) de la température (ii) du taux d'humidité et (iii) de la présence de contaminants.
- Caractérisation texturale des matériaux poreux (manométrie d'adsorption de N2 à 77K)
- Mesure des capacités et cinétiques d'adsorption (gravimétrie d'adsorption)
- Evaluation des énergies d'interactions (manométrie couplée à la microcalorimétrie)

Compétences

Les compétences requises pour cet emploi sont :
- Bonnes connaissances en physique de l'adsorption et savoir-faire des techniques de caractérisation texturale,
- Expérience avec des méthodes de calorimétrie appréciée,
- Bonne connaissance des outils bureautiques, notamment excel pour les calculs scientifiques,
- Maitrise de l'anglais pratique (oral et écrit),
- Aptitudes pour monter et modifier des appareils scientifiques.

Contexte de travail

L'Unité Mixte de Recherche MADIREL se situe sur le campus universitaire de Saint-Jérôme à Marseille (http://madirel.univ-amu.fr/). L'équipe EnAP développe, entre autres, des activités et des méthodologies uniques autour de la caractérisation et l'évaluation de matériaux pour la séparation et stockage de gaz.
Le/La candidat(e) recruté(e) travaillera au sein de l'équipe EnAP sous la responsabilité de Sandrine Bourrelly. Des échanges scientifiques auront lieu régulièrement avec le partenaire du projet SESAM (équipe DAMP à Montpellier). La durée du CDD est fixée à 15 mois .

Contraintes et risques

Le/la candidat(e) travaillera avec des fluides cryogéniques (N2 à 77K). La manipulation des produits liquides « simulants » se fera sous hotte. Les appareils utilisant ces produits sont équipés de système d'extraction.

Informations complémentaires

Le/la candidat(e) indiquera un contact pour une recommandation.

On en parle sur Twitter !