En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7239-AURAUB-002 - Post-doctorat - H/F

Post-doctorat - H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 25 juillet 2024 23:59:00 heure de Paris

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Post-doctorat - H/F
Référence : UMR7239-AURAUB-002
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : METZ
Date de publication : jeudi 4 juillet 2024
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 août 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 3021.50
Niveau d'études souhaité : Niveau 8 - (Doctorat)
Expérience souhaitée : Indifférent
Section(s) CN : Ingénierie des matériaux et des structures, mécanique des solides, biomécanique, acoustique

Missions

Le projet de recherche proposé a pour objectif le développement de modèles numériques de haute-fidélité pour la simulation des interactions aube/carter et la prédiction de niveaux d’usure du revêtement abradable des turbomachines. Les lois phénoménologiques développées au LEM3 mettant en avant le caractère thermoelastoviscoplastique de ces matériaux seront implémentées pour la première fois dans des outils numériques développés au LAVA. Ce projet est soutenu par Safran Aircraft Engines.
Les objectifs scientifiques de ce projet de recherche sont :
[Objectif 1] Développer des lois de comportement caractérisant les revêtements abradables pour des sollicitations de compression, traction et cisaillement pour une large gamme de températures et de vitesses de déformation. On tiendra évidemment compte des limites accessibles avec les techniques développées au LEM3 en France, que ce soit en termes de vitesse de déformation, température ou encore en termes de mise en œuvre d’essais interrompus ou ceux de type brésilien.
[Objectif 2] Adapter et implémenter ces lois phénoménologiques afin d’augmenter le réalisme des simulations d’usure permises par les outils numériques développées au LAVA au Canada.

Activités

Le projet débutera à partir du 01/08/2024 (T0) et sera organisé de la manière suivante :
Etape 1 : Première campagne d’essais pour caractériser en dynamique le matériau abradable en compression - LEM3 du 01/08/2024 au 30/09/2024 (2 mois).
Etape 2 : Implémentation de la loi de comportement dans les outils numériques - LAVA du 01/10/2024 au 28/02/2025 (5 mois).
Etape 3 : Deuxième campagne d’essais pour caractériser en dynamique le matériau pour des essais de cisaillement et de type brésilien - LEM3 du 01/03/2025 au 01/06/2025 (3 mois).
Etape 4 : Implémentation d’une loi de comportement tenant compte du chargement complexe lors de l'interaction – LAVA du 01/06/2025 au 01/08/2025 (2 mois).

Compétences

Sciences des Matériaux
Tests standard sur les matériaux métalliques
Connaissances en tests dynamiques
Connaissances en langage Python
Niveau anglais : C1

Contexte de travail

Le jeune chercheur intégrera l'équipe "Thermomécanique du Contact Rapide" du département T-PRIOM du LEM3 dirigée par Sylvain Philippon. Elle a développé des compétences et une expertise en tribologie en conditions sévères (grandes vitesses et hautes températures) et pour cela a développé des tribosystèmes pour des contacts de très courte durée. Les applications sont essentiellement aéronautiques et jouissent d’une collaboration étroite avec les composantes du groupe Safran. Ce projet fait suite aux résultats obtenus dans le cadre de la thèse (CIFRE-Safran) de Boris Chevrier. Le Laboratoire d’Analyse Vibratoire et Acoustique (LAVA) de Polytechnique Montréal, co-dirigé par Alain Batailly sera associé à la réalisation du projet. Ce laboratoire a pour mission d’investiguer des problématiques de bruit et de vibrations dans des secteurs technologiques de pointe incluant l’aviation, les transports et la production d’énergie. Plusieurs outils numériques dédiés à l’analyse de phénomènes vibratoires non linéaires ont été développés dans ce laboratoire pour des partenaires industriels de premier plan comme Siemens Energy, Airbus Canada et le groupe Safran. Le laboratoire dispose d’une infrastructure de recherche numérique de pointe qui sera mise à disposition du jeune chercheur pour mener à bien le projet proposé.

Le poste se situe dans un secteur relevant de la protection du potentiel scientifique et technique (PPST), et nécessite donc, conformément à la réglementation, que votre arrivée soit autorisée par l'autorité compétente du MESR.