En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7218-CHAROS-002 - Post-doctorant en anthropologie sociale et ethnologie H/F

Post-doctorant en anthropologie sociale et ethnologie H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7218-CHAROS-002
Lieu de travail : PARIS 13
Date de publication : vendredi 17 juillet 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 28 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2020
Quotité de travail : Temps incomplet
Rémunération : entre 1540 et 1940 bruts mensuels selon expérience pour un mi-temps
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le ou la post-doctorante fera partie de l'équipe du Centre de Recherche sur l'Habitat- UMR CNRS 7218 LAVUE et sera en charge de la coordination du volet SHS du projet INTERREG North West Europe ENERGE « Energizing Education to Reduce Greenhouse Gas Emissions » qui implique six pays (Irlande, Royaume-Uni- Pays-bas, Allemagne – Luxembourg et France).
Elle/il travaillera sous la supervision de Nadine Roudil (PR -HDR) sociologue, membre titulaire du CRH-LAVUE, responsable de la partie française du projet
Le projet a pour objet d'expérimenter, dans 12 lycées pilotes en France, Allemagne, Luxembourg, Irlande, Pays-Bas et R-U, des solutions alternatives, à bas coût et durables permettant la réduction de consommations d'énergie. A cet effet, l'objectif consiste à installer dans chaque lycée d'une plateforme en ligne de sensibilisation aux économies d'énergie et à la préservation de l'environnement. Un système de capteurs (électriques, thermiques..) sera installé accompagné d'enquêtes en SHS susceptibles de pourvoir la plateforme en données sur les pratiques environnementales et énergétiques des collégiens et des lycéens.
Cette approche multidisciplinaire et multiscalaire conjuguera des approches sociologiques, pédagogiques, communicationnelles, avec une technologie peu coûteuse, des outils numériques & de l'ingénierie de système. Chaque lycée pilote (élèves, enseignants, direction & personnel d'entretien) deviendra acteur de l'efficacité énergétique en utilisant la plateforme en ligne. De plus, un contenu pédagogique sera proposé en complément des programmes scolaires existants (élèves de 12 à 18 ans) pour renforcer les effets à long terme du projet. En parallèle, ENERGE étudiera l'impact de ces initiatives auprès de 24 ménages (personnel & élèves). Enfin, un comité ENERGE, représentatif de l'ensemble des acteurs qui y travaillent et étudient, sera créé dans chaque établissement. Ils garantiront un impact à long terme des actions réalisées ainsi qu'une implication effective et transnationale de chaque lycée pour l'atteinte des objectifs énergétiques du projet qui sont une baisse de 15% de consommation an an.

Activités

• Elle/il sera assurera la coordination du volet SHS du projet en étant l'interlocutrice/teur de la responsable du projet et la référente des demandes des partenaires sur les question SHS.
• Elle/il participera au traitement et à l'analyse de données quantitatives issue du protocole commun d'enquête (WP2).
• Elle/il contribuera à mettre en place et à traiter un protocole quantitatif en collaboration avec l'équipe de l'université Technique de Delft (WP1-WP3).
• Elle/il mettra en place un protocole d'enquête qualitatif transversal à l'ensemble des partenaires et assurera la passation des enquêtes. Elle/il participera au traitement et à l'analyse des résultats.
• Elle/Il participera à la réflexion méthodologique qui consiste à
alimenter en données la plateforme expérimentale portée par l'université technologique de Delft.
• Elle/il participera à la rédaction de rapports intermédiaires et finaux
• Elle/il participera aux réunions de coordinations, de workpackage à distance et lors des rencontres avec les partenaires
• Elle/il aura en charge d'organiser à Paris un colloque biannuel réunissant l'ensemble des partenaires du consortium ENERGE
• Publication d'un ou plusieurs articles individuels et/ou collectifs sur les analyses des données collectées pendant le projet

Compétences

• Connaissances en anthropologie de l'espace ; rapport norme/déviance dans l'espace urbain ; politiques d'éducation à l'environnement à l'échelle européenne ; pratiques et politiques publiques de l'énergie en France et en Europe de Nord.
• Expérience dans la conduite ou la participation à des projets de recherche depuis la thèse qui devra avoir été soutenue au minimum depuis 3 ans.
• Bilingue en anglais (Très bonne maitrise rédactionnelle). L'anglais est la langue de travail du projet.
• La maitrise courante (lu, parlé, écrit) d'une autre langue parlée dans le cadre du projet (Allemand, luxembourgeois ou néerlandais) est souhaitée.
• Réalisation antérieure d'analyse de données quantitative et qualitative
• Logiciels excel et modalisa maitrisés
• Aptitude au travail en équipe / collaboratif / sur des projets pluridisciplinaires
• Capacité à travailler dans le respect des règles et procédures
• Autonomie, capacité organisationnelle et capacité à rendre compte
• Capacité à communiquer et à argumenter, analyse, synthèse et esprit critique,
• Flexibilité et adaptabilité
• Publications en français et langues étrangères dans des
revues à comités de lecture et ouvrages collectifs.
. Permis de conduire pour certaines missions (souhaité)

Contexte de travail

. Le ou la post-doctorante sera accueilli dans les locaux du centre de recherche sur l'habitat. Le Centre de recherche sur l'habitat (CRH) est l'une des sept composantes de l'UMR Lavue (CNRS n°7218). Situé à l'École nationale supérieure d'architecture de Paris-Val de Seine(75013), il comporte une soixantaine de membres. Ses travaux portent principalement sur la production et la gestion du cadre bâti, la qualification sociale des espaces urbains ainsi que sur les enjeux propres aux espaces publics urbains.
. Le ou la post-doctorante accueillie bénéficiera d'un bureau partagé et des moyens affectés aux chercheurs contractuels.
. Des déplacements de courte durée en France et à l'étranger sont à prévoir

Informations complémentaires

CV et lettre de motivation à déposer sur le portail avant le 25 aout 2020.
Entretiens entre le 1er et le 4 septembre.

On en parle sur Twitter !