En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7209-ANNHAU-001 - Chercheur F/H. Documenter la diversité et l'émergence des premières races ovines durant la protohistoire en Asie du Sud-Ouest (H/F)

Chercheur F/H. Documenter la diversité et l'émergence des premières races ovines durant la protohistoire en Asie du Sud-Ouest (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : dimanche 6 décembre 2020

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7209-ANNHAU-001
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : dimanche 15 novembre 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 22 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2700€ et 3800€ selon expérience (brut mensuel)
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le chercheur aura pour mission d'étudier et de caractériser la diversité phénotypique des populations protohistoriques de moutons d'Asie du Sud-Ouest à partir de la morphologie du squelette dans le cadre du projet ANR EvoSheep (PRC17CE27-0004).
Pour cela, il/elle développera et appliquera les méthodes de la Morphométrie Géométrique à des collections ostéologiques archéologiques et modernes.

Activités

Le travail se déroulera en plusieurs étapes :
- Acquisition de données d'images 3D (scan 3D et photogrammétrie) et 2D (photos) des populations actuelles et des collections ostéoarchéologiques se trouvant dans différents musées, laboratoires et dépôts de fouilles.
- Concevoir un protocole de morphométrie géométrique 2D et 3D pour chaque marqueur phénotypique sélectionnés pour le projet à partir de plusieurs variétés de moutons modernes: trois os appendiculaires (humérus, calcanéum et astragale) en 3D et molaires de la mandibule en 2D.
- Utiliser le modèle comparatif moderne pour évaluer le statut taxonomique des spécimens archéologiques.
- Explorer la disparité morphologique des moutons archéologiques et leurs proximités phénotypiques avec les races ovines actuelles de la même zone géographique.

Une participation au Master QPB du MNHN sera possible ainsi que la diffusion des résultats auprès du grand public.

Compétences

Le/la chercheur.e doit être un.e archéozoologue ayant des bases solides sur l'anatomie et l'ostéologie des herbivores. Il/elle doit être expérimenté.e dans l'analyse des systèmes d'élevage des communautés pastorales du passé. Il/elle doit avoir de bonnes connaissances en archéologie orientale et/ou méditerranéenne. La maitrise du langage R et des logiciels d'imagerie est indispensable.
Le/la chercheur.euse devra être un/une utilisateur.trice expérimenté(e) en morphométrie géométrique en 2 et 3 dimensions dans l'environnement R et devra également avoir une solide expérience dans l'acquisition et le traitement des données d'imagerie 2D et 3D.

Contexte de travail

Le/la chercheur.e recruté.e travaillera au sein du laboratoire d'Archéozoologie et d'Archéobotanique (MNHN, Jardin des Plantes, 75005 Paris). Son encadrement sera assuré par Thomas Cucchi (AASPE-Paris), Emmanuelle Vila (Archéorient- Lyon) et Lionel Gourichon (CEPAM-Nice).

Contraintes et risques

N/A

On en parle sur Twitter !