En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7198-MARTAI-014 - Etude du contrôle ferroélectrique de l'interface ferromagnétique/organique (H/F) - M/F

Etude du contrôle ferroélectrique de l'interface ferromagnétique/organique (H/F) - M/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7198-MARTAI-014
Lieu de travail : NANCY
Date de publication : lundi 13 mai 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 juillet 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2555€
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

L'interface hybride métal ferromagnétique/organique, connue sous le nom de “spinterface”, peut dissimuler des propriétés filtrantes de spin très efficaces et présente une classe prometteuse de matériaux pour des dispositifs futurs de spintronique. Cependant, la polarisation de spin de la spinterface au niveau de Fermi peut être différente ou même de signe contraire à celle de l'électrode ferromagnétique adjacente. Nos récentes découvertes démontrent que la polarisation de spin à la spinterface polyfluorure vinylidène (PVDF)/Co peut être activement modulée (elle peut même changer de signe) en basculant la polarisation ferroélectrique du PVDF [Adv.Mat. 28, 10204 (2016)]. Le candidat étudiera le contrôle ferroélectrique de la polarisation de spin sur différentes interfaces d'interface FE-organiques / ferromagnétiques par nos outils de MBE organique et de caractérisation in situ dans TUBE de l'Institut Jean Lamour (Nancy, France).

Activités

- Optimiser la préparation de la matière organique par caractérisations morphologie et ferroélectrique.
- Préparer les structures de spin-valve par MBE organique.
- Caractériser les échantillons par des mesures de magnéto-transport.

Compétences

Le candidat doit avoir de bonnes connaissances en physique de l'état solide (y compris les propriétés des substances organiques, des semi-conducteurs, du magnétisme et du transport électronique). La créativité, la rigueur et le goût du travail d'équipe seront très appréciées. De bonnes compétences en communication (anglais ou français) sont également nécessaires. L'expérience énumérée ci-dessous apportera une valeur ajoutée à la sélection des candidats.
- Connaissance ou expérience de la manipulation sous ultra-vide (croissance ou caractérisation).
- Connaissance ou expérience de la préparation de matières organiques par différentes méthodes (spin-coating, synthèse chimique, etc.)
- Connaissance ou expérience des mesures de magnéto-transport.

Contexte de travail

L'Institut Jean Lamour (IJL) est une unité mixte de recherche du CNRS et de l'Université de Lorraine. Il est rattaché à l'Institut de Chimie du CNRS.
Spécialisé en science et ingénierie des matériaux et des procédés, il couvre les champs suivants : matériaux, métallurgie, plasmas, surfaces, nanomatériaux, électronique.
L'IJL compte 183 chercheurs et enseignants-chercheurs, 91 personnels ingénieurs, techniciens, administratifs, 150 doctorants et 25 post-doctorants, et accueille environ 80 stagiaires par an.
Il collabore avec plus de 150 partenaires industriels et ses collaborations académiques se déploient dans une trentaine de pays.
Son parc instrumental exceptionnel est réparti sur 4 sites dont le principal est le un bâtiment neuf situé sur le campus Artem à Nancy.
L'étude sera réalisée au sein de l'équipe 104 « nanomatériaux pour optiques » sur le projet ANR FEOrgSpin.

Contraintes et risques

/

Informations complémentaires

Le CDD est renouvelable 12 mois.
Le candidat doit avoir un diplôme de doctorat, CV avec une liste de publication, deux lettres de recommandation d'anciens superviseurs sont nécessaires pour la candidature.

On en parle sur Twitter !