En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7178-REGSOM-059 - H/F Ingénieur d'études  – Influence des paramètres sociodémographiques sur l'influence du contrôle social dans la traversée illégale des piétons

H/F Ingénieur d'études  – Influence des paramètres sociodémographiques sur l'influence du contrôle social dans la traversée illégale des piétons


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7178-REGSOM-059
Lieu de travail : STRASBOURG
Date de publication : vendredi 11 septembre 2020
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 8 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2109,54 et 2228,15 bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Dans le cadre du projet « Aménagements expérimentaux d'aide à la traversée de voie routière adaptés au comportement humain », l'UMR IPHC recrute un.e ingénieur.e d'étude pour un contrat de 8 mois (début : 11 janvier 2021).

Les piétons représentent jusqu'à 30 % des accidents mortels en France. 90 % des accidents de la route sont dus à ces facteurs humains (ONISR 2017), de prise de risque, d'inattention et de mauvaise utilisation de l'information disponible. Ce projet vise à mettre en place des aides à la circulation adaptées au comportement humain. Il s'agit ici de comprendre l'éthologie humaine afin de maximiser l'efficacité des aménagements en fonction des profils. Les études précédentes que nous avons menées ont permis d'identifier des profils de traversées illégales : les piétons qui traversent volontairement en infraction et les piétons qui traversent non intentionnellement au feu rouge en suivant un ou plusieurs piétons les précédents. Nous développerons des questionnaires et des modélisations informatiques afin de prendre en compte l'influence des facteurs sociodémographiques (genre, âge, culture, milieu urbain/périurbain) sur ces traversées illégales.

Activités

– réaliser des questionnaires pouvant approfondir certaines questions sur les aspects sociodémographiques et psychologiques des comportements piétons, en particulier en fonction de leur pays/culture (diffusion des questionnaires au Japon, en Allemagne, Canada, Royaume-Uni, etc.)
- utiliser les données du projet concernant les caractéristiques démographiques et sociales des piétons/participants dans leurs comportements de traverser
- utiliser les données du projet concernant les dispositifs expérimentaux mis en place pour modifier les comportements illégaux des piétons.

Compétences

– Titulaire d'un master en éthologie ou sciences cognitives
- Maîtrise des outils d'analyse des comportements
– Titulaire d'un master en éthologie ou sciences cognitives
- Maîtrise d'un logiciel statistique (R de préférence)
– Connaissance des méthodes d'observations et d'analyse des comportements
– Bonne pratique de l'anglais et du français
– Qualités rédactionnelles et rigueur dans la description des procédures
– Capacité d'analyse et de synthèse
– Qualités relationnelles : autonomie, méthode, organisation et dynamisme
– Goût pour le travail collectif
– Intérêt pour les échanges interdisciplinaires
– Capacité à observer sur le terrain et analyser des vidéos de nombreuses heures par jour.

Contexte de travail

La recherche sera menée au laboratoire IPHC UMR7178. L'IPHC, unité mixte de recherche sous cotutelle du CNRS et de l'Université de Strasbourg (UMR7178), est un exemple de réussite de la pluridisciplinarité où des équipes de recherche de cultures scientifiques différentes (écologie, physiologie et éthologie, chimie et physique subatomique) développent des programmes pluridisciplinaires de très haut niveau avec pour socle l'instrumentation scientifique. Le projet est en collaboration avec l'ONISR (ministère de l'Intérieur) et le SIRAC de Strasbourg ainsi que l'Université Catholique de Lille (Marie Pelé et Anthony Piermattéo).

Contraintes et risques

Des déplacements et missions en France sont à prévoir.

On en parle sur Twitter !