En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7164-JEACOL-005 - INGENIEUR (H/F) EN INGÉNIERIE LOGICIELLE SUR LE PROJET SVOM/ECLAIRS PIPELINE

INGENIEUR (H/F) EN INGÉNIERIE LOGICIELLE SUR LE PROJET SVOM/ECLAIRS PIPELINE


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7164-JEACOL-005
Lieu de travail : PARIS 13
Date de publication : mercredi 30 octobre 2019
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 6 janvier 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2139€ et 2663€ brut mensuel selon expérience/diplome de la grille CNRS
Niveau d'études souhaité : Bac+3
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Dans le cadre de la mission spatiale SVOM (Space Variable Objects Monitor), mission franco-chinoise d'observation de phénomènes astrophysiques de hautes énergies prévue pour un lancement fin 2021, l'ingénieur(e) participera au développement et à la mise en production de la chaîne de traitement des données de l'instrument principal ECLAIRs (télescope gamma à masque codé grand champ opérant dans la bande d'énergie 4-150 keV) et à la visualisation des résultats via des pages web. Les produits du pipeline sont : les courbes de lumière des sources variables, les spectres d'énergie des sources, le catalogue des sources détectées. La chaîne de traitement de données est interfacée avec un serveur HTTP au sein d'une architecture en micro-service, son exécution sera automatiquement déclenchée avec l'arrivée régulière des données venant du satellite.
Ce poste constitue une opportunité pour acquérir, renforcer ces connaissances en génie logiciel via la pratique régulière du langage python, de l'utilisation d'un EDI, de l'intégration continue avec gitlab et des contraintes en qualités logicielles demandées par le CNES. La personne en poste se familiarisera aussi avec les différentes techniques de virtualisation (machine virtuelle, docker, docker swarm, conda).
Le poste est aussi bien ouvert aux jeunes diplômés en informatique niveau licence qu'aux ingénieurs et doctorant motivés pour travailler sur un projet spatial de recherche en astrophysique. Le niveau de rénumération dépend du niveau de votre diplôme et de votre expérience.

Activités

• Conception et développement logiciel en python 3 : implémentation d'algorithme, entrée/sortie au format FITS via un serveur de base de données HTTP, interface serveur HTTP pipeline ECLAIRs et interface scripts pipeline, simulateur
• Tests logiciels (unitaire, intégration, fonctionnel, performance)
• « Dockerisation » de la chaîne de traitement dee données au sein d'un serveur HTTP
• Création de pages web de visualisation des résultats du pipeline ECLAIRs quelque soit la date du traitement
• Modélisation de l'instrument ECLAIRs en collaboration avec les scientifiques
• Modélisation des contraintes missions du satellite SVOM en collaboration avec les scientifiques
• Documentation technique : docstring /sphinx, wiki/redmine, wiki/gitlab

Compétences

• Connaissances de python 3 et ses bibliothèques : numpy, scipy, astropy, matplotlib
• Notions de génie logiciel et de ses outils : conception orienté objet, gestionnaire de version git, pratique des tests, utilisation d'un environnement de développement intégré (EDI), intégration continue avec gitlab
• Notions de Docker et système linux centOS
• Notions d'un framework de développement de pages web
• Notions en traitement du signal et d'image
• Anglais niveau B2

Contexte de travail

L'ingénieur(e) travaillera au sein du service informatique du laboratoire CNRS/IN2P3 AstroParticule et Cosmologie (APC) sur le site de l'université Paris Diderot dans le 13-ième arrondissement de Paris. L'équipe est composée de deux ingénieurs et de trois scientifiques du groupe de recherche en astrophysique des hautes énergies de l'APC. Plusieurs autres laboratoires d'astrophysique français participent à la mission SVOM et une collaboration étroite sera nécessaire avec le CEA de Saclay responsable du French Scientific Center et l'IRAP à Toulouse responsable de l'instrument Center ECLAIRs. Des contacts et des réunions avec les collègues des laboratoires chinois sont aussi à prévoir.

Contraintes et risques

rien à signaler

On en parle sur Twitter !