En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7154-REBHYA-017 - Ingénieur en techniques expérimentales appliquées à la géophysique en domaine marin (H/F)

Ingénieur en techniques expérimentales appliquées à la géophysique en domaine marin (H/F)


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7154-REBHYA-017
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : vendredi 6 septembre 2019
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 4 novembre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : A partir de 2139.18 € bruts par mois selon expèrience
Niveau d'études souhaité : Bac+3
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'ingénieur-e devra interagir avec ses homologues et les chercheurs du groupe pour assurer la maintenance, la conception, la réalisation et la mise en exploitation de dispositifs instrumentaux scientifiques en domaine marin (missions en mer à prévoir). Les instruments mis en œuvre actuellement sont des magnétomètres, des hydrophones, des capteurs de températures et des sismomètres fond de mer.

Activités

-Concevoir et planifier tout ou partie d'un dispositif expérimental marin; définir, développer, tester et formaliser les protocoles
-Coordonner l'exploitation du dispositif et conduire les expérimentations
-> Participer aux missions en mer (1 à 2 mois/an, exceptionnellement 3 mois/an)
-Rédiger les documents de spécifications techniques, de conception et de réalisation associés aux dispositifs expérimentaux, ainsi que des modes d'emploi.
-Organiser et contrôler les interventions de maintenance préventive et les interventions de dépannage
-Organiser et gérer les relations avec les fournisseurs et les constructeurs
-Établir un dossier de calcul, un schéma ou un plan en vue d'une réalisation
-Former à la technique et à l'utilisation des dispositifs expérimentaux
-Étudier les risques, mettre en œuvre et faire respecter les normes et les règles d'hygiène et sécurité
- Coordonner les relations aux interfaces, organiser l'échange d'informations avec les spécialistes des domaines techniques mobilisés dans l'expérience

Compétences

- connaissance générale des sciences et techniques de l'ingénieur (instrumentation, mécanique)
- connaissances des spécificités techniques liées aux domaines marins
- connaissance de la physique
- goût et intérêt pour les sciences de la Terre et de l'Univers
- autonome et rigoureux
- sens critique
- anglais : compréhension orale et écrite impérative (travail en environnement international)
- adaptabilité et bonnes capacités relationnelles (particularité des missions en mer)
- la connaissance d'un langage de programmation est un atout (C++ sous QT idéalement)
- sens de l'initiative et créatif

Contexte de travail

L'institut de physique du globe de Paris est un grand établissement d'enseignement supérieur et de recherche indépendant piloté par un conseil d'administration et un conseil scientifique. Il est membre de la COMUE (communauté d'universités et d'établissements) Université Sorbonne Paris Cité (USPC) et associé au centre national de la recherche scientifique (CNRS) sous la forme d'une unité mixte de recherche, l'UMR 7154, en partenariat avec l'université Paris Diderot et d'une unité mixte de service, l'UMS 3454.


Il rassemble environ 150 chercheurs de très haut niveau recrutés dans le monde entier, 170 ingénieurs et gestionnaires et plus d'une centaine de doctorants de tous pays qui partagent la même passion pour les sciences de la Terre et des planètes. De nombreux accords de coopération sont mis en place avec des institutions étrangères prestigieuses, permettant des échanges scientifiques permanents dans le monde entier.

Contraintes et risques

Participer aux missions en mer (1 à 2 mois/an, exceptionnellement 3 mois/an)

On en parle sur Twitter !