En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7154-BENBRE-034 - Assistant Ingénieur-e électronicien-ne H/F

Assistant Ingénieur-e électronicien-ne H/F


Date Limite Candidature : vendredi 6 août 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7154-BENBRE-034
Lieu de travail : CHAMPS SUR MARNE
Date de publication : vendredi 16 juillet 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 6 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : A partir de 1988.77 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+2
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Localisées le long d'une limite de plaques majeures, les Grandes et les Petites Antilles sont menacées par de nombreux aléas telluriques (éruptions volcaniques, séismes, tsunamis, glissements de terrain...), qui peuvent être couplés avec d'autres aléas (météorologiques, climatiques...). La compréhension de ces aléas est un enjeu majeur au développement de ces territoires qui sont dans un contexte d'isolement dû à l'insularité. Le processus géologique à l'origine de ces aléas, la subduction de la plaque Amérique sous la plaque Caraïbe, nécessite de coupler des études et des mesures directes sur les îles, avec des études en mer, bien plus compliquées du point de vue technique, dans l'océan Atlantique et la Mer des Caraïbes
L'objectif de notre projet (PREST) est de réaliser une plateforme de recherche régionale en géosciences pour réduire ces risques telluriques, en développant des outils et analyses en mer, en particulier en testant une instrumentation marine innovante.
Depuis 2004, 14 séismes de magnitude 6+ ont frappé les Antilles. Selon leur localisation, ces séismes pourraient poser un menace immédiate à la population, révéler des régions à risque de générer des tsunamis (e.g., Feuillet et al., 2011), ou indiquer des changements de contraintes qui pourraient précéder des épisodes volcaniques (e.g., Feuillet et al., 2010). Apres le choc initial, les failles peuvent jouer pendant plusieurs mois pour répondre aux changement de contraintes, déclenchant des répliques qui peuvent s'étaler sur plusieurs mois mais dont la plupart seront dans les premières semaines après le choc initial. La localisation de ces répliques donne des informations précieuses sur la géométrie de la faille qui a rompu, la taille de la rupture initiale, et le nouvel état de contrainte sur cette faille et les failles voisines.

Activités

L'équipe technique du groupe de géoscience marine de l'IPGP développe pour ce projet en collaboration avec ses observatoires des Antilles Françaises un prototype de sismomètre marin de nouvelle génération. L'assistant-e ingénieur-e recruté-e aura en charge l'étude et la réalisation d'une partie d'un système d'acquisition des données embarquées dans ce sismomètre. Ce système sera capable de fonctionner en totale autonomie (pas de connexion ni contrôle extérieur).
- Concevoir et développer des cartes électroniques très faible consommation.
- Réaliser l'intégration de sous-ensembles électroniques dans un système complexe.
- Déterminer les méthodologies de tests des ensembles réalisés.
- Transférer ses connaissances en interne.

Compétences

Compétences principales :
- Électronique Embarquée (connaissance approfondie des bus SPI et I2C)
- Architectures de microprocesseurs Cortex-M0 M0+, microcontrôleurs (EFM32 Silicon Labo)
- Langages de programmation matériel (langage C - Simplicity Studio).

Compétences opérationnelles :
- Utiliser les logiciels spécifiques au domaine (Altium designer)
- Choisir les composants adaptés aux contraintes
- Mettre en œuvre des outils et des méthodes de traitement numérique ou analogique du signal
- Mettre en œuvre les techniques de mesures électroniques
- Savoir interpréter des résultats
- Rédiger des rapports ou des documents techniques
- Transmettre des connaissances

Compétences opérationnelles :
- Utiliser les logiciels spécifiques au domaine (Altium designer)
- Choisir les composants adaptés aux contraintes
- Mettre en œuvre des outils et des méthodes de traitement numérique ou analogique du signal
- Mettre en œuvre les techniques de mesures électroniques
- Savoir interpréter des résultats
- Rédiger des rapports ou des documents techniques
- Transmettre des connaissances

Contexte de travail

L'Institut de Physique du Globe de Paris est un grand établissement d'enseignement supérieur et de recherche indépendant piloté par un Conseil d'Administration. Il est membre de la Communauté d'Universités et d'Établissements (COMUE) Université Sorbonne Paris Cité (USPC) et associé au Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS). Il rassemble environ 150 chercheurs de très haut niveau recrutés dans le monde entier, 170 ingénieurs et gestionnaires et plus de 190 doctorants de tous pays qui partagent la même passion pour les Sciences de la Terre et des planètes. L'agent recruté sera sous la responsabilité directe de l'ingénieur responsable du groupe technique de champs sur Marne (77) du laboratoire de géoscience marine de l'institut. Le poste est a pourvoir à Champs sur Marne.

On en parle sur Twitter !