En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7154-BENBRE-023 - Post-doctorant équipe SEIS H/F - M/F

Post-doctorant équipe SEIS H/F - M/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7154-BENBRE-023
Lieu de travail : PARIS 13
Date de publication : vendredi 7 février 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 avril 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : A partir de 2695.56 euros bruts mensuels selon expérience professionnelle
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'expérience SEIS est désormais pleinement opérationnelle sur Mars après l'atterrissage réussi du Mission InSight fin novembre 2018 et installation du sismomètre et de sa protection contre le vent sur la surface martienne début 2019.

Après plus d'un an de fonctionnement, la mission InSight a enregistré plusieurs centaines d'évènements et a collecté de longues séries chronologiques pour les 6 canaux sismiques et les canaux pression / vent. Ces ensembles de données permettent désormais une analyse systématique des données, permettant une corrélation croisée des deux événements et l'amélioration du signal du bruit grâce à la décorrélation de pression et à d'autres corrections de bruit technique.

Activités

L'objectif de ce post-doc sera de développer des techniques de traitement automatique des signaux sismiques Pipeline de données InSight SEIS, à la fois sur les événements détectés et sur le bruit, et pour initier des inversions de forme d'onde pour la structure 1D et 3D avec des événements locaux et régionaux, y compris à travers la recherche de longue période de signaux associés à des événements ou à une excitation continue du bruit micro-sismique de Mars.

Environ 20% des activités postdoctorales seront consacrées à l'une des opérations hebdomadaires SEIS Activités.

Compétences

Le/la candidat devra donc démontrer ses compétences en sismique large bande (0,1-10 Hz) traitement des données, et doit être curieux car les données SEIS Mars sont nouvelles par rapport au standard sismique terrestre.
Une expérience en modélisation sismique sera également la bienvenue, ainsi que / ou la modélisation des effets de site et / ou la croûte exploration sismique.

Contexte de travail

L'institut de physique du globe de Paris est un grand établissement d'enseignement supérieur et de recherche.
Il rassemble plus de 500 personnes : chercheurs recrutés dans le monde entier, ingénieurs, techniciens, agents administratifs et post-doctorants et doctorants de tous pays partageant la même passion pour les sciences de la Terre, des planètes et de l'environnement. De nombreux accords de coopération sont mis en place avec des institutions étrangères prestigieuses, permettant des échanges scientifiques permanents dans le monde entier.

L'équipe planétologie et sciences spatiales est une des composantes de l'institut de physique du globe de Paris.
Elle participe à la préparation des futures missions spatiales en planétologie et en observation de la Terre, conçoit et réalise des instruments embarqués et développe des thèmes de recherche en planétologie et en observation de la Terre.

Le Post-doc, financé par le projet financé par l'ANR Mars Geophysics for InSight (MAGIS), rejoindra l'équipe IPGP SEIS, un groupe d'une dizaine de scientifiques, post-doctorants, docteurs et ingénieurs. Bien que la plupart de l'activité aura lieu dans l'équipe des sciences planétaires et spatiales de l'IPGP, il y aura une forte interaction avec l'équipe de sismologie de l'IPGP.

On en parle sur Twitter !