En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7095-MARVOL-002 - Postdoc H/F en astrophysique et dynamique des trous noirs massifs avec simulations numériques - M/F

Postdoc H/F en astrophysique et dynamique des trous noirs massifs avec simulations numériques - M/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 2 février 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7095-MARVOL-002
Lieu de travail : PARIS 14
Date de publication : mercredi 22 décembre 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 36 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : de 3150 a 3900 euro (brut) par mois
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

La/le post-doc travaillera sur la modélisation numérique de la dynamique des trous noirs massifs, et les propriétés des ondes gravitationnelles et électromagnétiques des binaires des trous noirs massifs et des fusions dans les simulations cosmologiques. Elle/Il travaillera sous la supervision de Marta Volonteri et Yohan Dubois dans le cadre du projet MBH_Waves.

Activités

La/le postdoc sera responsable du développement et de l'analyse de grandes simulations numériques et de la modélisation de la dynamique de binaires de trous noirs massifs.

Compétences

Nous recherchons des candidats possédant de solides compétences numériques et de modélisation, de l'expérience avec les modèles dynamiques, une familiarité avec les simulations hydrodynamiques (idéalement, cosmologiques), une formation en évolution des galaxies et des trous noirs astrophysiques. De solides compétences en programmation (par exemple, Python, Fortran, or C) et un bon niveau d'anglais sont essentiels.

Contexte de travail

L'Institut d'Astrophysique de Paris est un institut d'astrophysique de premier plan en France, avec plus de 60 chercheurs, des post-doctorants et des doctorants, et un vaste programme de visiteurs internationaux. Ce poste fait partie du projet « Fusions de trous noirs massifs : lumière et ondes gravitationnelles » financé par l'Agence Nationale de la Recherche. Outre l'IAP, les autres nœuds participants sont le laboratoire AstroParticule et Cosmologie (APC : Stanislav Babak, Antoine Petiteau, Chiara Caprini), l'Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie (IRAP : Natalie Webb), l'Observatoire de Paris (GEPI : Susanna Vergani), offrant la possibilité de travailler dans un environnement collaboratif couvrant les simulations, l'astrophysique, l'analyse des données d'ondes gravitationnelles et les observations multi-messagers.

Contraintes et risques

La/le candidate/candidat doit avoir obtenu un doctorat en physique, en astronomie ou dans un domaine connexe au moment du début du contrat.

Informations complémentaires

Date de début du contrat : flexible entre printemps et automne 2022

On en parle sur Twitter !