En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR6613-SANCHA-010 - Chercheur post-doctoral Physique/Acoustique : Bourse de recherche sur le projet NOHeNA (H/F)

Chercheur post-doctoral Physique/Acoustique : Bourse de recherche sur le projet NOHeNA (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 21 octobre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR6613-SANCHA-010
Lieu de travail : LE MANS
Date de publication : jeudi 30 septembre 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 novembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : de 2 648 € à 3 768 € brut/mois selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le chercheur postdoctoral fera partie de l'équipe " guides d'ondes et structures " du LAUM. Les activités de recherche de l'équipe portent principalement sur les phénomènes ondulatoires dans les guides d'ondes incluant les thèmes des métamatériaux, de l'aéroacoustique, des ondes non linéaires, du désordre, des symétries et de la topologie.
Il/elle travaillera sous la supervision du Dr. Vassos Achilleos et en étroite collaboration avec les autres membres de l'équipe dans le cadre du projet NoHeNA.
L'objectif de ce projet est de comprendre le rôle de la non-linéarité dans les guides d'ondes qui présentent des pertes et/ou des gains. En acoustique, les pertes sont un sujet bien étudié et avec une longue histoire, tandis que l'interaction avec le gain a été récemment observée (également au LAUM) en utilisant des éléments actifs (spealers), des flux d'air ou des éléments thermoacoustiques. Un des objectifs est d'étendre les connaissances actuelles concernant des phénomènes tels que la symétrie PT, l'absorption ou la réflexion unidirectionnelle en présence de non-linéarités. Les objectifs principaux seront recherchés théoriquement et numériquement, mais une collaboration étroite avec les équipes expérimentales de thermoacoustique et d'aéroacoustique est attendue pour la vérification expérimentale de nouveaux phénomènes (voir aussi le projet ANR-SELFIXs au LAUM).

Activités

Durant ce contrat, le postdoc développera des outils théoriques pour décrire l'effet des non-linéarités dans les guides d'ondes chargés de diffuseurs présentant des pertes, des gains ou à la fois des pertes et des gains (PT-symétrie). Les non-linéarités dans les guides d'ondes acoustiques proviennent généralement de : non-linéarités de propagation dues à la dynamique des fluides (par exemple, la célérité dépendant de l'amplitude) ou de pertes dépendant de l'amplitude (par exemple, le délestage de vortex). Plusieurs configurations (arrangements simples ou périodiques) de différents diffuseurs seront analysées, y compris des diffuseurs résonants (résonateurs de Helmholtz), des diaphragmes (changements abrupts de la section transversale du guide d'ondes), ou même des diffuseurs actifs (haut-parleurs).

Compétences

- Bonne connaissance des techniques appliquées dans le domaine, idéalement avec la symétrie PT, la physique non-hermitienne, les ondes acoustiques.
- Bonne expérience de travail avec des logiciels tels que MATLAB. Une connaissance complémentaire de Comsol est appréciée.
- Compétences linguistiques : Un anglais courant, écrit et parlé, est requis.
- Aptitudes rédactionnelles, capacité à formuler un projet scientifique, à publier et à valoriser ses recherches.
- Aptitude à travailler en équipe sur des projets pluridisciplinaires.
- Capacité à travailler dans le respect des règles et des procédures.
- Aptitude à travailler de manière indépendante, capacité d'organisation et capacité à rendre compte de ses propres actions.
- Les candidats doivent être titulaires d'un doctorat en physique, en génie mécanique, en acoustique ou dans un domaine équivalent et posséder des compétences avérées en matière de recherche, attestées par au moins deux publications en tant que premier auteur, coauteur ou deuxième auteur, en rapport avec le sujet ou les activités du projet.

Contexte de travail

Le postdoc sera accueilli par le Laboratoire d'Acoustique de l'Université du Mans (LAUM), unité mixte de recherche entre Le Mans Université et le CNRS, UMR 6613 (section 9, Institut des sciences de l'ingénierie et des systèmes, INSIS). Le LAUM compte environ 160 salariés dont 60 chercheurs et enseignants-chercheurs à temps plein. C'est une institution de premier plan en Acoustique, avec un ensemble unique d'équipements pour l'acoustique générale. Il est associé au CNRS, le Centre National de la Recherche Scientifique, en France.

Contraintes et risques

De courtes périodes de déplacement en France et à l'étranger sont à prévoir pour des conférences et des collaborations. Les voyages seront financés par le projet.

On en parle sur Twitter !