En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR6534-AURGON-040 - CDD chercheur (H/F) : Études des symétries fondamentales a basse énergie: contributions techniques au projet MORA

CDD chercheur (H/F) : Études des symétries fondamentales a basse énergie: contributions techniques au projet MORA

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 25 juillet 2024 23:59:00 heure de Paris

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : CDD chercheur (H/F) : Études des symétries fondamentales a basse énergie: contributions techniques au projet MORA
Référence : UMR6534-AURGON-040
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : CAEN
Date de publication : jeudi 4 juillet 2024
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 2 septembre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 3 021,50 et 3 451,51€ brut mensuels
Niveau d'études souhaité : Niveau 8 - (Doctorat)
Expérience souhaitée : 1 à 4 années
Section(s) CN : Interactions, particules, noyaux du laboratoire au cosmos

Missions

Le projet se concentre sur la préparation d'études de précision sur l'interaction faible à l'installation DESIR (désintégration, excitation et stockage d'ions radioactifs) au GANIL et sur les activités connexes pour les recherches de physique au-delà du modèle standard. Les expériences de précision sur la désintégration bêta nucléaire sont sensibles à la brisure de symétries discrètes, aux courants exotiques et aux violations de l'unitarité du paradigme actuel de génération de trois quarks à l'échelle du TeV. L'expérience MORA utilise un piège de Paul transparent pour confiner des ions radioactifs polarisés afin d’effectuer des recherches sur la violation de CP et sonder l'asymétrie matière-antimatière dans l'univers.

Les premières phases du projet MORA se déroulent à Jyväskylä et la sensibilité finale sera obtenue en couplant le dispositif à DESIR par l'intermédiaire d'un refroidisseur-regroupeur quadripolaire à radiofréquence (RFQ-CB). Le développement et la construction de ce dernier ont lieu au LPC Caen, et ils nécessitent des efforts de simulation détaillé pour une performance optimale. Le groupe de recherche est également impliqué dans les mesures de corrélation angulaire de précision (WISArD, CERN), la spectroscopie bêta (b-STILED, GANIL) et la spectroscopie de recul avec des jonctions superconductrices effet tunnel (SALER, FRIB).

Activités

La personne recrutée contribuera à la réussite du couplage de l'expérience MORA à l'installation DESIR. Elle devra :
● effectuer des simulations SIMION détaillées pour étudier la dynamique du faisceau de RFQ-CB de MORA
● contribuer à la prise de données et à l'analyse de l'expérience MORA à Jyväskylä
● préparer une installation réussie du dispositif MORA à DESIR
et elle pourra contribuer à des projets connexes (WISArD/b-STILED).

Compétences

La personne recrutée jouera un rôle de premier plan dans la caractérisation du refroidisseur-regroupeur quadripolaire à radiofréquence pour l'expérience MORA et sa connexion à l'installation DESIR à GANIL. De solides compétences en simulation et en communication sont essentielles. Une expérience en symétries fondamentales ou en dynamique des ions à basse énergie est un atout.

Contexte de travail

La personne recrutée fera partie du groupe Mesures de précision à basse énergie au Laboratoire de Physique Corpusculaire de Caen (LPC Caen), en Normandie, France. Le groupe a une forte expertise dans les tests de symétries fondamentales utilisant des neutrons (ultra-froids) et des noyaux, et bénéficie d'une collaboration directe avec le GANIL et des théoriciens en France et aux Etats-Unis. Nous avons à cœur d'offrir un environnement ouvert et accueillant, et donnons la priorité au développement professionnel et au bien-être de nos boursiers postdoctoraux. Nous offrons notamment des possibilités de mentorat, de rédaction de demandes de subvention et d'avancement de carrière afin de soutenir les aspirations professionnelles du candidat.

Le LPC Caen, comptant environ 90 personnels, est une unité mixte de Recherche (UMR 6534) dépendant de trois tutelles : le CNRS, l'Université de Caen Normandie (UCN) et l'Ecole Nationale Supérieure d'Ingénieurs de Caen (ENSICAEN). Il est situé sur le Campus 2 de l'Université de Caen (Campus Côte de Nacre) et il est hébergé par l'ENSICAEN (www.lpc-caen.in2p3.fr/).

Contraintes et risques

Travail sous rayonnements ionisants,
Déplacements fréquents en France et à l'étranger.