En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR6534-AURGON-014 - CDD (H/F) : Étude la propagation des bruits corrélés au niveau TDI de l'interféromètre LISA

CDD (H/F) : Étude la propagation des bruits corrélés au niveau TDI de l'interféromètre LISA

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 30 juin 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR6534-AURGON-014
Lieu de travail : CAEN
Date de publication : jeudi 19 mai 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 juillet 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2690 € et 3099 € bruts mensuels
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Ce travail s'inscrit dans la phase B1 de la mission spatiale LISA (Laser Interferometer Space Antenna) dont l'objectif sera de mesurer des ondes gravitationnelles dans le domaine de fréquence 10-5 Hz à 1 Hz. Cette phase consiste en la définition précise de la mission afin de choisir la conception finale de l'instrument.
Le ou la candidat(e) contribuera à l'étude de la propagation du bruit instrumental par la technique d'interféromètre virtuel (TDI). Cette étude a été lancée sans tenir compte de la corrélation du bruit jusqu'à présent.
L'objectif principal sera l'étude de scénarios de corrélation et l'implémentation de modèles de bruit dans le simulateur instrumental (LISANode). Le traitement INREP a en charge la publication des données L1 à partir des données L0 après suppression du bruit, synchronisation des trames de données,...
Une contribution additionnelle attendue consistera en l'intégration du logiciel INREP afin de simuler les pipelines de traitement des données L0 vers L1.

Activités

Le ou la candidat(e) retenu(e) devra se familiariser avec les définitions des bruits instrumentaux et leur propagation au travers des algorithmes de suppression et de TDI. Le travail collaboratif avec le groupe de définition du modèle de performance sera le point de départ des actions suivantes :
- Proposer des formulations analytiques de la propagation des bruits corrélés sur la base des outils actuellement utilisés afin d'étudier les sources de bruits non-corrélés,
- Utiliser un ou plusieurs simulateurs afin de valider les modèles de bruits avant publication,
- Rédiger une note technique afin de lister les modèles de propagation des bruits selon les scénarii identifiés avec le groupe de performance.

Compétences

Le ou la candidat(e) doit être titulaire d'un doctorat en physique expérimentale. Il/elle doit avoir d'excellentes compétences en analyse et en logiciels (Matlab, Python, C++), être capable de travailler en équipe et parler couramment l'anglais.

Une expérience en physique des ondes gravitationnelles sera fortement appréciée mais pas obligatoire.

Contexte de travail

Le ou la candidat(e) sera accueilli(e) dans le « groupe Astroparticules et multi-messagers » appelé GrAMM. Les activités de l'équipe concernent les propriétés des neutrinos, et les ondes gravitationnelles. Nos participations à ces projets vont de l'instrumentation à l'analyse des données acquises par les expériences, ainsi qu'aux simulations.
Le LPC CAEN, comptant 88 personnels, est une unité mixte de Recherche (UMR 6534) dépendant de trois tutelles : le CNRS, l'Université de Caen Normandie (UNICAEN) et l'École Nationale Supérieure d'Ingénieurs de Caen (ENSICAEN). Il est situé sur le Campus 2 de l'Université de Caen (Campus Côte de Nacre) et fait partie du parc de recherche de l'ENSICAEN (www.lpc-caen.in2p3.fr/).

Contraintes et risques

Prévoir des déplacements en France et à l'international.

Informations complémentaires

Les personnes intéressées devront déposer une lettre de motivation, un CV comprenant les activités de recherche et publications.
Le contrat de travail pourra débuter au plus tôt le 1er juillet 2022 et au plus tard le 1er décembre 2022.

On en parle sur Twitter !