En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR6534-AURGON-009 - CDD Chercheur (H/F) en physique nucléaire

CDD Chercheur (H/F) en physique nucléaire

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR6534-AURGON-009
Lieu de travail : CAEN
Date de publication : mardi 18 février 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 15 mois
Date d'embauche prévue : 1 juin 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2640 et 3500 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le groupe INDRA-FAZIA du GANIL et du LPC Caen recherche un(e) collaborateur(rice) post-doctoral pour jouer un rôle majeur dans l'analyse d'une expérience couplant les deux détecteurs de particules chargées INDRA et FAZIA qui a eu lieu au GANIL en 2019. Il/elle participera également à de nouvelles expériences qui devraient avoir lieu en 2021. Les collaborations FAZIA et INDRA proposent un ambitieux programme expérimental couplant ces deux dispositifs dont le but est la caractérisation la plus complète à ce jour de la formation et de la désintégration des noyaux chauds produits lors de collisions d'ions lourds autour des énergies Fermi.

Activités

Le/la candidat(e) retenu(e) rejoindra le laboratoire de physique du LPC. Dans le but de mieux contraindre la partie iso-vectorielle de l'équation d'état de la matière nucléaire et aussi d'extraire les effets en milieu à faible densité nucléaire, il/elle prendra en charge :
- la production de résultats à partir de modèles théoriques adaptés au but scientifique;
- l'analyse des données expérimentales et leur confrontation avec les prédictions théoriques.
Il/elle participera également aux futures expériences INDRA-FAZIA qui devraient être réalisées en 2021.

Compétences

Le/la candidat(e) sera titulaire d'un doctorat en physique nucléaire et aura fait ses preuves dans la confrontation des données avec les prédictions des modèles. Le/la candidat(e) retenu(e) devra également avoir une bonne expérience de l'analyse de données multiparamétriques.
Afin d'effectuer ces tâches, le/la candidat(e) devra être familier avec le logiciel ROOT et avoir des compétences en programmation C++.

Contexte de travail

Au cours des dernières décennies, l'étude des collisions d'ions lourds avec le multi-détecteur de particules chargées INDRA a permis des avancées majeures dans la compréhension de la dynamique et de la thermodynamique de la matière nucléaire, notamment :
- en démontrant l'existence de différentes phases de la matière nucléaire;
- en étudiant les transformations entre ces phases dans le contexte de la thermodynamique des systèmes finis;
- en étudiant les propriétés de transport de la matière nucléaire loin de l'équilibre.
Néanmoins, un élément crucial fait défaut dans la plupart des résultats expérimentaux disponibles aujourd'hui, la composition chimique des produits de réaction (résolution isotopique) qui ne peut être mesurée que pour les noyaux les plus légers avec INDRA. Nous ne savons toujours pas comment les neutrons sont répartis entre les nombreux fragments de masse intermédiaire (Z=5~20) produits par ces collisions.

C'est pourquoi les collaborations FAZIA et INDRA ont développé un programme ambitieux utilisant le couplage de ces dispositifs afin de réaliser la mesure la plus complète possible à ce jour de la formation et de la désintégration des noyaux chauds dans ces réactions. FAZIA fournit l'identification isotopique des noyaux jusqu'à Z≤25 avec une résolution proche de celle d'un spectromètre magnétique mais sans aucune limite d'acceptance. 12 blocs FAZIA (192 télescopes au total) remplacent les premiers anneaux d'INDRA aux angles les plus avancés afin de réaliser les expériences dont les portées sont liées à :
- la dynamique des collisions (propriétés de transport de la matière asymétrique dans le milieu);
- l'équation d'état et transition de phase (énergie de symétrie); les phénomènes de clusterisation (effets de structure dans le milieu) ;
- la désintégration secondaire des noyaux exotiques chauds (dépendance en isospin du paramètre de densité du niveau nucléaire).

Le/la candidat(e) retenu(e) rejoindra le laboratoire de physique du LPC, qui compte 35 chercheurs permanents, et travaillera au sein de l'équipe de recherche INDRA-FAZIA composée de physiciens du GANIL et du LPC Caen, dont 2 sont directeurs de recherche, 4 sont chargés de recherche et 1 est maître de conférences. L'équipe comprend également plusieurs doctorants.

Contraintes et risques

Le/la candidat(e) retenu(e) se déplacera occasionnellement, principalement en France et en Italie, pour assister aux réunions des collaborations INDRA/FAZIA. Il/Elle aura la possibilité de voyager pour des discussions avec des théoriciens. Il/elle aura également la possibilité de présenter les résultats de ses travaux dans des conférences internationales à travers le monde.

Informations complémentaires

Veuillez déposer une lettre de motivation, un CV détaillé et deux lettres de recommandation.

On en parle sur Twitter !