En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR6523-SOLGUE-013 - Chercheur postdoctoral en océanographie physique : hétérogénéité de la couche de mélange océanique (H/F)

Chercheur postdoctoral en océanographie physique : hétérogénéité de la couche de mélange océanique (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 17 mars 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR6523-SOLGUE-013
Lieu de travail : PLOUZANE
Date de publication : mercredi 3 février 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 juin 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2675 et 3805 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Ce poste est proposé dans le cadre du projet MEDLEY (Mixed LayEr heterogeneitY). Le post-doctorant caractérisera et quantifiera les hétérogénéités spatiales de la couche mélangée de surface dans l'Atlantique Nord, en utilisant des observations in situ et par satellite ainsi que des modèles numériques à haute résolution. Le projet est motivé par le rôle clé des échanges océan-atmosphère dans le contexte du climat de notre planète et du changement global. Les transferts de chaleur, de quantité de mouvement et de CO2 à travers la surface de l'océan sont extrêmement complexes et spatialement hétérogènes. Depuis les tourbillons océaniques à l'échelle de 100 kilomètres jusqu'aux fronts et filaments à l'échelle kilométrique, ces hétérogénéités spatiales ont un impact sur l'épaisseur et les propriétés de la couche mélangée de surface. MEDLEY vise à améliorer notre compréhension des processus en jeu.

Activités

Le post-doctorant utilisera les observations à haute résolution disponibles, telles que le jeu de données OSMOSIS (Royaume-Uni), les thermosalinographes, les gliders et observations satellitaires pour caractériser les échelles spatiales des hétérogénéités à la surface de l'océan et sur la profondeur de la couche mélangée, en relation avec le forçage atmosphérique. Ces échelles varient de façon saisonnière et interannuelle, et les observations in-situ sont rares. Des modèles à l'échelle du kilomètre, tels que le modèle de l'Atlantique Nord au 1/60° (IGE Grenoble) ou les modèles globaux au 1/12° du consortium DRAKKAR, seront utilisés pour fournir un contexte quadridimensionnel aux observations et pour tester les équilibres dynamiques sur la profondeur de la couche de mélange. Il s'agira de quantifier les amplitudes, les échelles et les causes des hétérogénéités spatiales dans les régions où l'activité tourbillonnaire est relativement faible, comme l'Atlantique du Nord-Est, et de comparer ces dynamiques avec celles des régions énergétiques, comme le Gulf Stream, qui ont été étudiées de manière plus approfondie. Dans l'Atlantique Nord subpolaire, les interactions courant-topographie ont une empreinte jusqu'à la surface de l'océan. Leur rôle dans la création de gradients horizontaux des propriétés de la couche mélangée sera évalué.

Compétences

Le candidat sera titulaire d'un doctorat en océanographie physique ou en sciences de l'atmosphère, aura une bonne connaissance des flux air-mer et de la physique des couches limites, et aura une expérience de l'analyse de grands jeux de données à partir d'observations et/ou de modèles numériques. Des compétences en programmation et une bonne maîtrise des logiciels d'analyse tels que python ou équivalent sont requises. Le contexte de collaboration internationale exige un excellent anglais écrit et parlé, et la capacité de travailler à la fois de manière indépendante et en équipe.

Contexte de travail

Le chercheur sélectionné rejoindra l'équipe "Océan et climat" du LOPS à Brest (www.umr-lops.fr). Le LOPS est un laboratoire mixte entre le CNRS, l'Ifremer, l'Université de Brest et l'Institut de recherche pour le développement. L'équipe "Océan et Climat" est leader dans la modélisation haute résolution ainsi que dans les programmes internationaux d'observation des océans. Le poste est proposé dans le cadre de MEDLEY (Mixed LayEr heterogeneitY), projet financé par les Joint Programming Initiatives Océan et Climat (http://medley.cnrs.fr). Six chercheurs post-doctoraux contribueront à MEDLEY, au CMCC (Italie), à l'UCL (Belgique), au NERSC (Norvège), à l'IGE (Grenoble, France) et au LOPS. MEDLEY offrira un environnement international stimulant et des possibilités de courts séjours dans les laboratoires partenaires.

Contraintes et risques

néant

On en parle sur Twitter !