En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR6502-THIBRO-001 - Ingénieur de recherche (H/F) – Etude électrochimique d'électrodes pseudocapacitives sous champ magnétique

Ingénieur de recherche (H/F) – Etude électrochimique d'électrodes pseudocapacitives sous champ magnétique


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR6502-THIBRO-001
Lieu de travail : NANTES
Date de publication : lundi 3 février 2020
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 avril 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2612-2792 € brut mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 5 à 10 années

Missions

L'ingénieur de recherche recruté(e) aura pour mission de concevoir et de développer des moyens et méthodes de caractérisations électrochimiques d'électrodes d'oxydes pseudocapacitifs sous l'application d'un champ magnétique. Il/elle devra synthétiser des oxydes multicationiques et en assurer la caractérisations par les techniques standards d'investigation des matériaux sous forme de poudre. Il/elle devra incorporer ces oxydes dans des électrodes autosupportées dont il/elle optimisera la formulation. Il/elle devra concevoir la cellule de mesure adaptée à l'évaluation des propriétés électrochimiques sous champ magnétique au regard du cahier des charges établi avec les chercheurs. La détermination des conditions opératoires dans une géométrie de cellule optimisée et l'analyse des données font parties des missions de l'ingénieur de recherche recruté(e).

Activités

Activités principales :
- Synthèse d'oxydes par différentes voies (chimie douce, céramique) et caractérisations structurales/microstructurales.
- Optimisation de la formulation d'électrodes composites incorporant ces oxydes.
- Conception d'une cellule électrochimique de mesure sous champ magnétique selon un cahier des charges.
- Détermination des conditions opératoires pour mesurer les performances électrochimiques par différentes méthodes, sous champ magnétique
- Analyse et traitement des données
- Former des chercheurs et des étudiants niveau master ou doctorat à l'utilisation de la cellule de mesure développée

Activités secondaires :
- Pilotage d'un projet collaboratif entre deux laboratoires CNRS
- Reporting et présentation des résultats

Compétences

Compétences principales :
- Pouvoir démontrer une expérience dans le domaine de la synthèse de matériaux pour des applications électrochimiques.
- Pouvoir mettre en œuvre les techniques usuelles de caractérisations physico-chimiques et électrochimiques.
- Motivation, créativité, autonomie, rigueur, travail en équipe.
- Maîtrise de l'anglais

Savoir-faire :
- Des compétences en ingénierie des matériaux et/ou des procédés seraient appréciées
- Une expérience dans un laboratoire d'électrochimie serait souhaitable

Contexte de travail

L'institut des Matériaux Jean Rouxel (ou Institut des Matériaux de Nantes, IMN) est une Unité Mixte de Recherche (UMR) associant le CNRS et l'Université de Nantes. Mobilisant plus de 120 collaborateurs permanents et 80 contractuels, il est l'un des principaux centres de recherche sur les matériaux en France (https://www.cnrs-imn.fr/).
Le projet est développé dans le cadre d'un projet collaboratif entre l'équipe AIME de l'Institut Charles Gerhardt Montpellier, UMR 5253 CNRS/Université de Montpellier, sous la direction de Frédéric Favier, et l'équipe ST2E de l'Institut des Matériaux Jean Rouxel de Nantes, UMR CNRS 6502, CNRS/Université de Nantes, sous la direction de Thierry Brousse. L'IMN sera le lieu principal de la mission. Ce projet est réalisé dans le cadre du réseau RS2E. L'équipe d'accueil possède une expertise importante dans le domaine des matériaux pseudocapacitifs acquise au cours des 20 dernières années dans le cadre de partenariats industriels et de collaborations internationales.

Contraintes et risques

utilisation d'oxydes sous forme de poudre nanométriques.

On en parle sur Twitter !