En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR6502-NICBAR-006 - Assistant ingénieur en maintenance et mise à niveau de système de dépôt de couches minces en laboratoire de recherche (H/F)

Assistant ingénieur en maintenance et mise à niveau de système de dépôt de couches minces en laboratoire de recherche (H/F)


Date Limite Candidature : vendredi 26 juillet 2024 23:59:00 heure de Paris

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Assistant ingénieur en maintenance et mise à niveau de système de dépôt de couches minces en laboratoire de recherche (H/F)
Référence : UMR6502-NICBAR-006
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : NANTES
Date de publication : vendredi 5 juillet 2024
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2 280€ et 2 579€ bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Niveau 5 - (Bac+2)
Expérience souhaitée : Indifférent
BAP : Sciences de l'Ingénieur et instrumentation scientifique
Emploi type : Assistant-e ingénieur-e électrotechnicien-ne

Missions

La personne recrutée assurera la maintenance, le suivi et l’amélioration d’un parc de machines de laboratoire dédiées à des synthèses de couches minces par voies physiques sous vide.
Les systèmes concernés sont des enceintes à vide équipées pour la réalisation de dépôts par pulvérisation cathodique, évaporation par effet Joule ou évaporation à l’aide d’un canon à électrons. L’ensemble de ces bâtis est dédié à la recherche et résulte de constructions internes au laboratoire ; ces systèmes sont donc très spécifiques et uniques.
La personne recrutée devra assurer :
- Le suivi de ces bâtis, à savoir la vérification au quotidien de leur bon fonctionnement.
- L’entretien de ces bâtis, à savoir le remplacement des pièces d’usure.
- L’amélioration de ces bâtis, à savoir l’installation et la mise en route des nouvelles fonctionnalités après concertation avec les utilisateurs.

Ces activités seront décidées de concert avec les chercheurs et personnels d’appui à la recherche de l’équipe. Des qualités relationnelles et organisationnelles seront donc des capacités considérées primordiales lors de la sélection des candidats.

Activités

• Diagnostiquer les pannes, gérer les réparations des dispositifs électrotechniques et conduire les opérations de maintenance préventive et curative
• Adapter les dispositifs électroniques existants à de nouveaux besoins
• Gérer les relations avec les fournisseurs pour l'approvisionnement des composants et le suivi des réalisations en externe
• Effectuer la définition d'implantation des constituants d'une installation. Réaliser des équipements de tests et structurer des procédures de tests
• Analyser, à partir des spécifications fonctionnelles, les schémas de principe de dispositifs électrotechniques (configuration des automates...) et électromécaniques
• Finaliser les spécifications techniques et réaliser les dossiers d'exécution (plan, nomenclature...)
• Intégrer et mettre en œuvre des capteurs et des actionneurs
• Programmer des cartes d'interfaces et d'entrées-sorties
• Former et apporter une assistance technologique aux utilisateurs sur l’utilisation des systèmes
• Participer à la valorisation des technologies du service

Compétences

Connaissances
• Électrotechnique et électromécanique (connaissance générale)
• Électronique (connaissance générale)
• Règles et normes générales de conception et de sécurité liées aux techniques de l'électrotechnique
• Principes et règles de la compatibilité électromagnétique (notion de base)
• Réseaux industriels (notion de base)
• Principes et utilisation des automates industriels (notion de base)
• Langages de programmation (notion de base)
• Sciences Physiques (notion de base)
• Techniques de façonnage et d'usinage en mécanique (notion de base)
• Environnement et réseaux professionnels
• Langue anglaise : B1 (cadre européen commun de référence pour les langues)

Compétences opérationnelles
• Établir un diagnostic
• Résoudre des problèmes (connaissance générale)
• Utiliser les systèmes d'acquisition de données
• Utiliser les instruments de mesure
• Utiliser les composants programmables (DSP, FPGA…)
• Mettre en œuvre les normes d'interconnexion et les protocoles de transmission
• Rédiger des rapports ou des documents techniques
• Appliquer les procédures d'assurance qualité
• Appliquer les règles d'hygiène et de sécurité
• Appliquer les procédures de sécurité
• Assurer une veille

Qualités professionnelles
• Informer et rendre compte à sa hiérarchie
• Travailler en collaboration avec les interlocuteurs internes et externes
• Prendre en compte les demandes et y répondre de manière appropriée, savoir gérer les priorités
• Appétences pour les nouveautés

Savoir-être
• Autonomie, rigueur
• Aptitudes au travail en équipe
• Capacité d’écoute et prise en compte des conseils

Contexte de travail

L'Institut des Matériaux de Nantes Jean Rouxel (IMN, UMR6502, http://www.cnrs-imn.fr) est une unité mixte de recherche CNRS – Nantes Université, composée de plus de 200 personnels dont environ 120 permanents et 80 doctorants et post-doctorants, regroupant des physiciens et chimistes menant de concert des activités de recherche dans le domaine des matériaux fonctionnels.
La personne recrutée évoluera au sein de l’équipe MIOPS, dont les activités dans le domaine du photovoltaïque à base de couches minces de chalcogénures sont de renommée internationale.

Le poste se situe dans un secteur relevant de la protection du potentiel scientifique et technique (PPST), et nécessite donc, conformément à la réglementation, que votre arrivée soit autorisée par l'autorité compétente du MESR.

Contraintes et risques

La personne recrutée aura une activité clé pour nos travaux de recherche. La durée du contrat proposé est d'une année et pourra être renouvelée si la personne donne satisfaction.