En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR6457-SOPDEP-015 - Post-doctorat (H/F) en physique nucléaire expérimentale et physique des astroparticules pour travailler sur l'expérience XENONnT

Post-doctorat (H/F) en physique nucléaire expérimentale et physique des astroparticules pour travailler sur l'expérience XENONnT

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 23 juin 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR6457-SOPDEP-015
Lieu de travail : NANTES
Date de publication : mercredi 19 mai 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : de 2675,28 € à 3805,92 € selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le/La candidat(e) recruté(e) sera membre de la collaboration XENON. Il / Elle participera à toutes les activités prévues par la collaboration: de la prise de données à leur analyse ainsi que aux simulations Monte Carlo. Il / Elle travaillera également directement au niveau de l'expérience qui abrite la plus grande chambre à projection temporelle double phase de xénon liquide construite à ce jour, étant impliqué dans les opérations du système ReStoX au LNGS. Les détails sur ses implications seront discutés en fonction des compétences et des intérêts spécifiques du candidat.

Activités

Les activités de Le/La candidat(e) se répartissent ainsi :

- analyse des données issues de l'expérience pour la recherche de matière noire et de la double désintégration bêta sans émission de neutrinos (0vbb)
- calibration du détecteur
- participations aux opérations sur site (au LNGS, en Italie) en particulier sur le système de récupération et stockage du xénon (ReStoX)
- simulations Monte Carlo de la réponse du détecteur et des sources de bruits de fond

Compétences

Nous recherchons des candidat(e)s ayant un doctorat en physique des particules ou en cours d'obtention de leur diplôme, sous réserve qu'ils en soient titulaires avant de débuter le poste.
Les compétences attendues sont :
- solide expérience en physique des astroparticules
- bonnes compétences en informatique (Python)
- expérience du traitement et de l'analyse de données
- capacité à travailler en equipe

Contexte de travail

SUBATECH (Physique subatomique et technologies associées) est une unité mixte de recherche (UMR 6457) affiliée à trois tutelles: l'Institut National de physique nucléaire et de physique des particules (IN2P3) du CNRS, l'IMT Atlantique et l'Université de Nantes.
Le laboratoire est situé à Nantes, il offre un environnement scientifique et dynamique avec la participation à plusieurs programmes de recherche locaux, nationaux ou internationaux.
Parmi ceux-ci, les expériences de la collaboration XENON avec aujourd'hui XENONnT qui vise à trouver la première preuve directe de l'existence de la matière noire dans l'univers via sa diffusion avec des noyaux cibles de xénon dans une à chambre à projection temporelle à double phase. La collaboration XENON est constituée actuellement par 31 laboratoires et regroupent plus de 170 chercheurs dans le monde. En France, les forces impliquées sont regroupées au sein du Master-Projet XENON@in2p3.

L'équipe Xénon du laboratoire SUBATECH est composé de 6 chercheurs permanents ( 3 CNRS, 2 IMT-Atlanthique, 1 Université) , 1 ingénieur et 4 doctorants. Les membres du groupe disposent d'une expertise reconnue dans les chambres à projection temporelle avec du xénon liquide utilisées pour les recherches astrophysiques (projets XENON, DARWIN et nEXO) et pour l'imagerie médicale (projet XEMIS). Le groupe a conçu et est responsable de l'un des éléments clés de XENONnT utilisé pour traiter le xénon liquide dans la plupart des phases cruciales de l'expérience: le système de stockage et de récupération (ReStoX). De plus, ses membres sont fortement engagés dans la recherche directe de la matière noire et de la double désintégration bêta sans émission de neutrinos, au sein de la collaboration XENON.

Contraintes et risques

Des séjours prolongés sur le site expérimental peuvent être nécessaires.

Informations complémentaires

La personne recrutée recevra un accompagnement de 5k euros pour son installation.
Les candidat-e-s devront envoyer une lettre de motivation et un curriculum vitae.

On en parle sur Twitter !