En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR6303-CHRLAB-001 - CDD chercheur H/F - mécanique statistique / matière molle

CDD chercheur H/F - mécanique statistique / matière molle

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR6303-CHRLAB-001
Lieu de travail : DIJON
Date de publication : jeudi 31 janvier 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 6 mois
Date d'embauche prévue : 1 avril 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : autour de 2000 euros net mensuel
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Contexte:
Les colloïdes sont communs dans la vie de tous les jours à commencer par notre propre corps jusqu'aux matériaux de constructions. Ils sont composés de particules nanométriques ou sub-micronique dispersées dans un milieu liquide, gazeux ou solide. Les colloïdes portent souvent une charge électrostatique et sont généralement polydisperses en taille, forme et charge. Dans les études théoriques la polydispersité est souvent ignorée, car la résolution du problème monodisperse est souvent suffisamment compliquée. Cependant, comme les expériences sont réalisées dans le meilleur des cas sur des systèmes légèrement polydisperses, il est essentiel de rationaliser les effets de ce phénomène omniprésent qui peut avoir des effets notoires sur leur comportement.
Dans un travail théorique récent [1], en collaboration avec les équipes expérimentales B. Cabanes et L. Goehring, des progrès notoires ont été obtenus dans la compréhension de ces systèmes en combinant des simulations de Monte-Carlo à l'échelle des seuls colloïdes avec le calcul de potentiels effectifs de paire réalisés à l'aide de techniques numériques originales prenant en compte à la fois la régulation de charge de surface et la polydispersité des colloïdes [2-3]. En outre, ces simulations ont permis de reproduire le comportement de phase observé pour diverses suspensions colloïdales polydisperses de silice produites industriellement, notamment, leur fractionnement en plusieurs phases cristallines dont une phase Laves (MgZn2) hexagonale [4].

Objectifs:
Le principal objectif de ce projet sera de consolider les récents résultats obtenus, en s'appuyant sur les outils numériques développés [1], pour prospecter l'espace des phases cristallines possibles. Il s'agira également, de développer et d'améliorer ces outils numériques pour permettre soit la réalisation de simulations sur de très gros systèmes soit le calcul exact du diagramme de phase.

Reférences :
[1] Bareigts G.; Interactions and Structures in Polydisperse Suspensions of Charged Spherical Colloids, PhD Thesis, Dijon, France, 14 th of December 2018.
[2] Bareigts, G.; Labbez, C.; Jellium and Cell Model for Titratable Colloids with Continuous Size Distribution, Journal of Chemical Physics, 149, 244903, 2018.
[3] Bareigts, G.; Labbez, C.; Effective Pair Potential between Charged Nanoparticles at High Volume Fractions, Physical Chemistry Chemical Physics, 19(6), p. 4787-4792, 2017
[4] Cabane, B.; Li, J.; Artzner, F.; Botet, R.; Labbez, C.; Bareigts, G.; Sztucki, M.; Goehring, L.; Hiding in Plain View: Colloidal Self-Assembly from Polydisperse Populations, Physical Review Letter, 116(20), 208001, 2016

Activités

- Simulations Monte Carlo et champs moyen
- Post-traitement (analyse) des simulations
- développement de code (Fortran, C)

Compétences

Très bonnes connaissances en:
- Matière molle
- Mécanique statistique
- Thermodynamique
- Programmation (Fortran, C/C++)
- Simulation Monte Carlo
- Théorie champs moyen

Faire preuve:
- d autonomie
- de bonnes qualités rédactionnelles

Contexte de travail

Le Laboratoire Interdisciplinaire Carnot de Bourgogne (ICB), Unité Mixte de Recherche CNRS, Université de Bourgogne et Université de Technologie Belfort-Montbéliard, compte 300 physiciens, chimistes, Ingénieurs et Techniciens implantés en Bourgogne-Franche Comté, sur les sites de Dijon, Le Creusot, Châlon-sur-Saône & Belfort (Sévenans). Ils développent de nouvelles fonctionnalités pour l'optique et les nouveaux matériaux, à destination d'applications dans l'industrie, la médecine et les télécommunications. Le poste se situe au sein d'un des 6 départements scientifiques de l'ICB : INTERFACES.

On en parle sur Twitter !