En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR6282-EMMVEN-004 - Post-doc, H/F: Géologie: Sédimentologie et Géothermie (Bourgogne)

Post-doc, H/F: Géologie: Sédimentologie et Géothermie (Bourgogne)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 19 mai 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR6282-EMMVEN-004
Lieu de travail : DIJON
Date de publication : jeudi 28 avril 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : de 2663 à 3690€ bruts mensuels
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Il est précisé que cette offre de recrutement s'inscrit dans le cadre du plan France Relance sur un projet de collaboration de recherche avec une entreprise qui sera soumis à validation de la DRARI. Dans le cadre de ce contrat de post-doctorat d'une durée de 24 mois, le candidat devra appliquer ses compétences dans le domaine de la sédimentologie et de façon plus générale dans les Géosciences de l'Environnement et des Paléoenvironnements. Il devra montrer de solides connaissances dans la formation des systèmes de dépôts terrigènes, les propriétés pétro-physiques des roches, les interactions fluide/roche, et maîtriser les outils analytiques de la pétrographie, l'interprétation des diagraphies, des connaissancess en diffraction/fluorescence des rayons X, une bonne maîtrise des méthodes de SIG et l'utilisation des MNT. Ce projet porte notamment sur la compréhension des systèmes géothermiques en Bourgogne et dans le bassin de Paris, et dans les départements voisins, et sur l'analyse des processus sédimentaires et diagénétiques à l'origine des niveaux stratigraphiques producteurs (série fini-Paléozoïque/Trias).

Activités

Ce projet a pour objectif de travailler sur les problématiques de la géothermie, basée sur la mobilisation de la chaleur contenue dans le sous-sol à très basse, basse ou haute température, moyen s'inscrivant dans la réussite de la transition énergétique, à l'échelle de la région Bourgogne-Franche-Comté. Il sera demandé au candidat de mettre en œuvre des approches méthodologiques novatrices intégrant les diverses données géologiques, géophysiques, physico-chimiques, ou pétro-physiques afin de caractériser les réservoirs. Cette approche résidera dans le développement et l'application de méthodes analytiques, à différentes échelles d'observation (de la microstructure au bassin), et/ou de modélisation (numérique ou analogique). Des connaissances de la sédimentologie et de la pétrographie des dépôts terrigènes viendraient compléter ce profil avec pour objectif une estimation du rôle potentiel géothermique des séries sédimentaires du sous-sol Bourguignon étendu au Bassin de Paris (notamment de la fin du Paléozoïque au Trias). En pratique, le candidat devra caractériser les qualités réservoirs en analysant (1) la nature pétro-physique des roches, (2) leurs géométries, et (3) les transformations postérieures à leur mise en place (diagénèse des systèmes sédimentaires). Enfin, ce projet analysera les risques qu'entrainent les percées thermiques sur le fonctionnement hydrodynamique des réservoirs sablo-gréseux, indispensable à une exploitation d'éventuels aquifères.

Compétences

Le candidat doit avoir une expérience solide en laboratoire et sur le terrain ; des connaissances fondamentales en géologie (minéralogie, stratigraphie, sédimentologie, géochimie) sont requises. Une certaine expérience en géophysique (interprétation sismique, diagraphie) serait un plus.

Contexte de travail

Le(la) candidat(e) travaillera dans une équipe de sédimentologistes et géochimistes dans un cadre de recherche universitaire (30% de son activité), mais devra développer une grande part de son activité professionnelle au sein de l'entreprise INGEN innovations pour les Géosciences (70% de son activité) sous la supervision de Franck Smektala (Ingénieur géologue) et ses associés. Une expérience dans le domaine de la géophysique et de la caractérisation minéralogique des roches serait souhaitable (propriétés pétro-physiques des roches ; compétences techniques des propriétés physiques et chimiques des roches ; ou encore une expérience pratique d'utilisation des outils d'analyses tels que les méthodes DRX, XRF, MEB, etc…).

On en parle sur Twitter !