En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR6282-EMMFAR0-001 - H/F Ingénieur-e en spectrométrie de masse et en géochimie

H/F Ingénieur-e en spectrométrie de masse et en géochimie


Date Limite Candidature : mardi 27 avril 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR6282-EMMFAR0-001
Lieu de travail : DIJON
Date de publication : mardi 6 avril 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 7 mois
Date d'embauche prévue : 3 mai 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2076,88 € brut/mois
Niveau d'études souhaité : Bac+3
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Mise en œuvre et adaptation d'analyses en spectrométrie de masse et en géochimie

Activités

• Assurer la mise en œuvre des techniques et méthodes d'analyse en spectrométrie de masse des éléments O, H, S, et C de différentes archives (carbonates, apatite, eau, sulfures)
• Rechercher et définir la méthode d'analyse adaptée à chaque type d'objet analysé
• Contrôler les performances des spectromètres de masse (réglages de source, tests de linéarité et stabilité, reproductibilité analytique, rendement) et valider les résultats
• Assurer la gestion et la maintenance des spectromètres de masse, d'un système de séparation d'éléments chimiques automatisé PrepFast et d'une salle blanche
• Définir, mettre au point et réaliser les protocoles de préparation et de traitement des échantillons (pesées, encapsulages, chimie en solution)
• Établir et optimiser les protocoles expérimentaux et interpréter et présenter les résultats d'analyse
• Rédiger les rapports d'analyse, les notes techniques et les protocoles de mise en œuvre des méthodes d'utilisation des appareils (spectromètres de masse, système PrepFast,...)
• Assurer une veille technique dans le domaine
• Contrôler, régler périodiquement les appareils et gérer les opérations de maintenance
• Diagnostiquer et traiter les anomalies de fonctionnement courantes de l'appareillage
• Planifier les activités des secteurs analytiques concernés en fonction des contraintes de mutualisation des appareils
• Participer à l'acquisition des nouveaux appareillages (identifier les besoins, établir le cahier des charges, coordonner les procédures d'achat,…) en lien avec le comité de pilotage de la plateforme
• Assurer les relations avec les fournisseurs et constructeurs des appareils (jouvences, gestion des pannes,…)
• Gérer les demandes de consommables et de gaz nécessaires au fonctionnement des appareils, en concertation avec les chercheurs et le service gestion de l'unité
• Gérer le budget alloué au secteur analytique concerné et en rendre compte en réunion
• Assurer des actions de formation et l'encadrement des utilisateurs (étudiants, personnels techniques, scientifiques, …)
• Appliquer et faire appliquer les règles en hygiène et sécurité et leur évolution

Compétences

Compétences:
• Maîtriser le fonctionnement de spectromètres de masse
• Utiliser les outils informatiques nécessaires au pilotage des appareils et aux traitements des données
• Savoir traduire de manière opérationnelle les demandes de recherche (membres de l'unité, entreprises,..)
• Analyser de manière critique les analyses effectuées
• Savoir travailler en équipe et en interaction avec les demandeurs au sein d'un large collectif (compétence d'écoute, de décision et sens de l'initiative)
• Aider à négocier des contrats et des conventions avec des acteurs publics et privés
• Utiliser les outils de recherche bibliographique (maîtrise)
• Posséder des capacités à rédiger des procédures techniques et des comptes rendus d'analyses (très bonne maîtrise écrite et orale)
• Savoir prendre fréquemment la parole en public et (co-)animer des réunions de travail
• Avoir des compétences relationnelles et pédagogiques pour l'encadrement de personnels et pour la réalisation et la transmission des procédures techniques.
• Mettre en œuvre une démarche qualité
• Appliquer les règles d'hygiène et de sécurité
• Savoir gérer son stress
• Savoir rester concentré(e) de manière prolongée et être précis dans ses gestes

Connaissances :
• Techniques d'analyse chimique et technologies associées
• Outils Mathématiques et informatique nécessaire à l'exploitation des résultats
• Concepts de qualité appliqués aux techniques d'analyse chimique
• Espèces chimiques (notion de base)
• Techniques de préparation d'échantillons
• Réglementation en matière d'hygiène et de sécurité
• Risques professionnels (chimiques, électriques, rayonnements, …)
• Organisation et fonctionnement de l'enseignement supérieur et de la recherche publique
• Environnement et réseaux professionnels
• Langue anglaise : B1 à B2 (cadre européen commun de référence pour les langues)

Contexte de travail

Une grande partie des recherches développées au sein de l'UMR pluridisciplinaire Biogéosciences (http://biogeosciences.u-bourgogne.fr/fr/) fait appel à des démarches expérimentales appliquées à des objets naturels (roches, eau, fossiles,…). La personne recrutée intègrera Biogéosciences (unité d'environ 115 personnes) et développera ses activités sur la plateforme GISMO (Geochemistry, ISotopes, Morphometrics and mOlecular ecology, voir http://gismo-solutions.fr/fr/bienvenue/) sous l'autorité du directeur d'unité et au sein de la plateforme qui implique actuellement deux autres personnels techniques (1 IE uB et 1 Tech CNRS). La personne travaillera en coordination avec les co-responsables technique et scientifique de la plateforme et sera intégrée dans le comité de pilotage de cet ensemble analytique.

La plateforme GISMO est caractérisée par ses capacités analytiques et méthodologiques pour la mesure des abondances des isotopes des éléments naturels qui participent aux cycles biogéochimiques (H, C, N, O, S). La personne recrutée aura en charge une partie du secteur analytique de spectrométrie de masse de l'unité et assurera également la supervision de la salle blanche de la plateforme et d'un système de purification d'éléments chimique PrepFast. Elle pourra également intervenir ponctuellement sur un ISOTOC pour des mesures de carbone organique dissout.

Les activités de la personne recrutée s'inscriront dans les thèmes de recherche du laboratoire, notamment la caractérisation des paléoenvironnements, le cycle des éléments, et la qualité des environnements actuels (eau, sols, ..). Ces activités sont également tournées vers d'autres partenaires académiques ou non (acteurs publics et privés) afin de répondre à des besoins en prestations et projets de R&D. Outre des activités analytiques, ce poste intègre une dimension d'encadrement et de formation technique, une veille technologique, et une ambition d'amélioration des procédures existantes (développement analytique) et d'une gestion rigoureuse des standards internationaux, des banques d'échantillons et des données scientifiques produites à l'échelle de l'unité.

L'UMR Biogéosciences et sa plateforme GISMO sont localisés sur un même niveau, sans marche d'escalier, au 3ème étage du bâtiment Gabriel, sur le campus de Dijon. Le lieu de travail est accessible aux personnes à mobilité réduite et le poste de travail est adapté aux personnes en fauteuil roulant. Le bâtiment possède des places de parking réservées aux personnes en situation de handicap, en face d'une large porte donnant directement accès à un ascenseur. Le personnel aura un poste de travail dans un bureau partagé avec un autre agent et localisé à proximité immédiate des espaces analytiques concernés. Ces derniers sont accessibles par un système de badges. Les salles de convivialité pour les pauses et les repas sont elles aussi situées au même étage et à proximité du bureau, ainsi que la salle de réunion.

Contraintes et risques

Le travail en spectrométrie et en salle blanche nécessite une grande rigueur opérationnelle, tant par la sensibilité des appareils que par la dangerosité de certains produits chimiques. Les protocoles de sécurité en place doivent être rigoureusement suivis et ne peuvent évoluer qu'après validation par les assistants de prévention et les tutelles de l'unité.

On en parle sur Twitter !