En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR6226-CLAKAT-005 - CDD Chercheur en simulation de propriétés optoélectroniques de pérovskites à Rennes (H/F)

CDD Chercheur en simulation de propriétés optoélectroniques de pérovskites à Rennes (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 8 juillet 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR6226-CLAKAT-005
Lieu de travail : RENNES
Date de publication : jeudi 6 mai 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2648 et 3940€ bruts mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'agent développera un protocole calculatoire en physique des matériaux pour le calcul des propriétés de pérovskites halogénées dans le cadre du projet européen PoLLoC.

Activités

Tâches principales
- application d'outils de la physique du solide et des semiconducteurs à la compréhension de la physique des excitons, des effets multiexcitoniques et/ou du couplage électron-phonon dans des nanostructures de pérovskites halogénées, incluant les effets de confinements quantique et diélectrique ;
- résolution ab-initio ou semi-empirique de l'équation de Bethe-Salpeter pour l'exciton, et plus généralement prise en compte des effets à n-corps et de couplage avec le réseau cristallin ;
- utilisation de codes ab-initio (DFT) et semi-empiriques (liaisons fortes, masses effectives) et adaptation des codes pour la prise en compte des caractéristiques spécifiques des matériaux étudiés ;
Tâches secondaires :
- préparation de rapports, de présentations orales, rédactions de publications ;
- participation aux réunions du consortium, à des évènements type workshops, symposia et conférences nationales et internationales.

Compétences

Compétences nécessaires :
- Etre titulaire d'un doctorat en Physique, en Science des Matériaux ou en Chimie ;
- Connaître la physique du solide et des semiconducteurs, en particulier pour des applications en optoélectronique ;
- Connaitre les théories quantiques notamment fonctionnelle de la densité (DFT) et ses extensions ;
- Savoir utiliser les codes DFT pour le solide et maîtriser l'utilisation de supercalculateurs ;
- Maîtriser les outils de programmation (Matlab, Python, C, Fortran, calcul parallèle...) ;
- Maîtriser l'anglais à l'oral et à l'écrit ;
Connaissances appréciées dans les domaines suivants :
- pérovskites halogénées hybrides ;
- physique des îlots quantiques, nanostructures colloïdales et/ou des matériaux 2D ;
- modèles semi-empiriques / empiriques.

Contexte de travail

L'Institut des Sciences Chimiques de Rennes (ISCR - UMR6226) est une Unité Mixte de Recherche associant le CNRS, l'Université de Rennes 1, l'Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Rennes (ENSCR) et l'Institut National des Sciences Appliqués de Rennes (INSA Rennes). Cet Institut résulte du regroupement de l'ensemble des forces académiques en chimie sur le site de Rennes. Il rassemble plus de 280 personnels permanents avec un effectif global de près de 500 personnes réparties au sein de 8 équipes.
L'équipe de Chimie Théorique Inorganique (CTI) qui accueillera l'agent est forte de 13 chercheurs et enseignants-chercheurs et est reconnue pour ses activités liées à l'utilisation d'approches de chimie quantique dans des domaines très variés.
L'activité de l'agent sera dédiée aux travaux projetés dans le cadre du projet européen PoLLoC. Il sera l'un des interlocuteurs privilégiés des membres du consortium, et bénéficiera de l'expertise développée sur site par les physiciens et chimistes des instituts ISCR et FOTON impliqués dans la thématique des pérovskites halogénées. Il disposera de ressources computationnelles en local et sur les grands centres nationaux pour mener ses travaux numériques.

Contraintes et risques

N/A

Informations complémentaires

Le contrat sera potentiellement renouvelable. Merci de soumettre votre candidature via le portail https://emploi.cnrs.fr/ ; les dossiers soumis par courriel seront considérés inéligibles.
Pour plus d'informations : http://www.polloc.eu et https://iscr.univ-rennes1.fr/inorganic-theoretical-chemistry-cti

On en parle sur Twitter !