En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR6164-DENNIK-004 - CDD Chercheur " Réseaux d'antennes de formation de front d'onde pour la localisation et alimentation des microdispositifs ingérables " (H/F)

CDD Chercheur " Réseaux d'antennes de formation de front d'onde pour la localisation et alimentation des microdispositifs ingérables " (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 2 juin 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR6164-DENNIK-004
Lieu de travail : RENNES
Date de publication : jeudi 21 avril 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 juin 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Rémunération brute mensuelle entre 2 663,79 € à 4 213,03 € selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

La mission de ce projet est, d'une part, de contribuer à l'étude du problème fondamental de l'échange d'énergie électromagnétique entre une structure de formation de front d'onde sur le corps et un microimplant dans un environnement biologique complexe et, d'autre part, de développer de nouvelles structures d'antennes pour la localisation et alimentation sans fil adaptative.

Activités

En étroite collaboration avec les autres membres de l'équipe, le candidat contribuera également au développement, à la fabrication et aux essais du prototype. La dernière génération de stations de travail hautes performances avec des accélérateurs GPU et des solveurs numériques avancés sera utilisée pour gérer l'analyse électromagnétique. Les installations de fabrication et de mesure à la pointe de la technologie de l'IETR aideront au prototypage et aux tests. Le système final sera caractérisé dans des modèles équivalents tissulaires ainsi qu'in vivo grâce à des collaborations établies de notre groupe. Enfin, le candidat retenu devra présenter les résultats de ses travaux dans des revues et conférences de haut niveau.

Compétences

— Ph.D. (ou équivalent).
— Pleine compétence en électromagnétisme et en physique des ondes ; connaissance de l'ingénierie des micro-ondes et des antennes.
— Solide expérience avec les solveurs électromagnétiques numériques (ex. COMSOL, CST, HFSS), compétences en programmation (Python ou MATLAB) et en équipement de mesure de base (VNA, etc.).
— Maîtrise de l'anglais : le candidat doit maîtriser et s'exprimer en anglais et doit avoir de solides compétences en rédaction. La connaissance du français n'est pas requise mais serait appréciée.

Contexte de travail

La bioélectronique et les biocapteurs émergents dans le corps offrent de puissantes capacités pour la médecine, la recherche clinique et la science fondamentale. La médecine de précision nécessite des diagnostics de précision, et les microimplants biotélémétriques permettent de fournir des informations plus précises que jamais sur sa santé. Les interfaces neuronales nous permettent d'étudier le cerveau via la cartographie, l'assistance, l'augmentation et la réparation des fonctions cognitives ou sensori-motrices. Les électroceutiques émergents ciblent des fibres nerveuses individuelles ou des circuits neuronaux spécifiques qui régulent les organes et les processus du corps pour traiter une gamme de conditions. Bon nombre des avancées technologiques requises sont déjà en place grâce aux avancées dans diverses disciplines. Cependant, les microimplants modernes souffrent du compromis entre la taille de la batterie et la durée de l'expérience ou la fonctionnalité de l'appareil. De plus, le remplacement de la batterie nécessite de passer par une intervention chirurgicale. Par conséquent, la localisation et l'alimentation sans fil efficaces à travers le corps sont devenues un grand défi. Le candidat qualifié travaillera à résoudre les questions scientifiques dans ce domaine. Ce projet s'appuie sur l'expertise scientifique et technique unique du laboratoire IETR (CNRS) dans les domaines de la physique des ondes, des structures rayonnantes complexes et du bioélectromagnétisme.

Contraintes et risques

sans objet

Informations complémentaires

Le/la candidat.e qualifié.e fera partie d'une équipe multidisciplinaire dynamique dans un environnement international, hautement collaboratif et stimulant. Il/elle aura accès à des laboratoires de pointe, des ateliers, des des installations informatiques, une formation continue et un salaire compétitif.

Des visites de courte durée à nos collaborateurs internationaux peuvent également être organisées.

On en parle sur Twitter !