En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5814-CLABOM-025 - Ingénieur de Recherche en Electronique Analogique (H/F)

Ingénieur de Recherche en Electronique Analogique (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5814-CLABOM-025
Lieu de travail : ANNECY LE VIEUX
Date de publication : lundi 4 novembre 2019
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2399,48 € et 3072,01 € bruts par mois, selon expérience
Niveau d'études souhaité : Ingénieur
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le LAPP propose un emploi d'ingénieur expert en électronique analogique afin de participer aux développements de l'upgrade Advanced Virgo+ de l'expérience Virgo, un détecteur d'ondes gravitationnelles installé près de Pise en Italie.
Au sein de l'équipe des physiciens et ingénieurs de Virgo, l'ingénieur recruté participera aux développements en électronique analogique nécessaires à l'amélioration des performances de l'instrument. Ce travail sera principalement concentré sur l'étude et la mise au point de systèmes de pré-amplification des différents canaux de lecture des photodiodes de détection. Il participera à la mise au point des systèmes sur le site du détecteur à Pise (commissioning). Plus généralement, l'ingénieur recruté étudiera les nouveaux projets en électronique analogique, comme par exemple un générateur de courant de pilotage pour les LEDs de calibration. L'ingénieur sera intégré au service électronique du laboratoire et trouvera conseil auprès d'un ingénieur sénior spécialisé dans le domaine.

Activités

- Etudier la faisabilité des projets avec les physiciens du laboratoire et les partenaires de la collaboration.
- Etablir les cahiers des charges et les spécifications des systèmes.
- Concevoir des systèmes de pré-amplification, de filtrage et d'optimisation pour l'acquisition des signaux de photodiode de l'expérience dans les gammes des basses fréquences (audio) ainsi que les radiofréquences intermédiaires (100MHz).
- Concevoir des systèmes électroniques analogiques variés en fonction des besoins de l'expérience.
- Réaliser la schématique des systèmes ainsi que le dessin des cartes en CAO.
- Concevoir et mettre en place les bancs de tests associés aux développements. Réaliser les tests et exploiter les résultats.
- Rechercher des solutions pour l'amélioration du fonctionnement du détecteur lors des phases de mise au point : identification des perturbations, réduction des bruits électroniques, etc… La personne sera amenée à se déplacer régulièrement sur le site de l'expérience (Pise).
- Diffuser et valoriser les travaux sous forme de rapports, publications et présentations, principalement en anglais.

Compétences

- Connaissances approfondies en électronique analogique basses fréquences à radiofréquences intermédiaires (100MHz).
- Connaissances des études et calculs de bruit des systèmes analogiques et de conversion numérique.
- Connaissances de l'optimisation des dynamiques pour les systèmes d'acquisition.
- Connaissances des systèmes de filtrage actifs et passifs.
- Connaissance et mise en œuvre des composants électroniques.
- Notions des outils de simulation et de CAO des cartes électroniques (Cadence ou autre).
- Notions en électronique numérique.
- Notions générales des outils d'instrumentation et de banc de tests.
- Notions de physique.
- Bonnes capacités rédactionnelles et de communication orale en anglais.
- Bonnes capacités relationnelles au sein d'une équipe internationale et pluridisciplinaire.
- Rigueur, créativité et esprit d'initiative.

L'agent doit posséder un diplôme d'ingénieur de niveau I (grandes écoles de l'Etat ou établissements assimilés).

Contexte de travail

Créé en 1976, le LAPP est l'un des 20 laboratoires de l'Institut de Physique Nucléaire et de Physique des Particules (IN2P3). Il compte près de 140 chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs, techniciens, administratifs, étudiants et visiteurs étrangers. Les travaux menés au LAPP ont pour but l'étude de la physique des particules élémentaires et de leurs interactions fondamentales, ainsi que l'exploration des connexions entre l'infiniment petit et l'infiniment grand. Le LAPP est impliqué dans les expériences du LHC (ATLAS, LHCb), celles des neutrinos (SuperNémo, STEREO, DUNE,...), d'astrophysique (HESS, CTA, LSST) ou des ondes gravitationnelles (Virgo). La localisation du laboratoire à 50 kms du CERN, et la présence d'un laboratoire de physique théorique dans les mêmes locaux, en font un laboratoire très attractif pour les scientifiques de ce domaine de recherche. Le LAPP héberge également un mésocentre de calcul et de stockage de taille intermédiaire qui contribue de manière significative aux traitement de données des grandes expériences de physique telles que ATLAS, LHCb ou CTA.

Virgo est une expérience internationale de détection des ondes gravitationnelles basée à Pise en Italie. Son principe de détection est un interféromètre de Michelson dont les bras mesurent plus de 3km. Le groupe Virgo du LAPP est responsable des systèmes électroniques de photo-détection, du traitement de ces signaux et de leur acquisition, ainsi que de nombreuses interfaces dans l'interféromètre (timing, aiguillage des données, signaux de contrôle…). Le groupe du LAPP compte 9 physiciens, 12 ingénieurs ainsi que 7 doctorants et post-doctorants. Le service électronique du LAPP compte 16 agents et participe à l'étude et à la réalisation des projets des différentes expériences de physique du laboratoire.

Contraintes et risques

Des déplacements de courtes durées sont à prévoir, en particulier sur site.

Informations complémentaires

L'agent doit posséder un diplôme d'ingénieur de niveau I (grandes écoles de l'Etat ou établissements assimilés).

On en parle sur Twitter !