En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5801-GERVIG2-023 - H/F Conception d'inserts en céramique pour tubes radiants à combustion destinés à la sidérurgie secondaire

H/F Conception d'inserts en céramique pour tubes radiants à combustion destinés à la sidérurgie secondaire

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 4 novembre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5801-GERVIG2-023
Lieu de travail : PESSAC
Date de publication : jeudi 23 septembre 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 3 janvier 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2663€ et 3069€ bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Ce travail s'insère dans le projet CEM-WAVE, qui vise au développement en Composites à Matrices Céramiques (CMC) de brûleurs radiants fonctionnant au biogaz pour la sidérurgie secondaire, en substitution à des alliages métalliques. En effet, ces matériaux permettront une réduction appréciable du coût énergétique de cette industrie et bénéficierait d'une durée de vie largement supérieure dans les conditions d'utilisation : hautes températures, environnement corrosif.
L'action proposée est le design et le suivi de réalisation d'inserts en céramique réfractaire destinés à être placés dans ces tubes pour en améliorer le rendement thermique, c'est-à-dire l'efficacité du transfert de chaleur des gaz en combustion vers les parois externes du tube, sans augmenter exagérément la perte de charge nécessaire à obtenir l'écoulement des gaz.

Activités

Le travail se basera sur des outils de CAO, avec le dessin de structures à insérer, puis sur un logiciel commercial de mécanique des fluides capable de modéliser le transfert de chaleur par conduction, convection en écoulement turbulent et rayonnement. Une stratégie d'optimisation des géométries des objets sera mise en place avec des campagnes de variations de paramètres morphologiques à déterminer.
Une fois un optimum atteint, il s'agira alors de commander une pièce en céramique ayant la forme requise et d'accompagner sa fabrication. La pièce reçue sera ensuite transmise aux autres partenaires du projet pour analyses et tests.

Compétences

Ingénieur et/ou ingénieur-docteur ayant des compétences en CAO, production de maillages et modélisation de thermique et d'écoulements. Compétences requises sur le logiciel FLUENT. Des compétences en IA seront appréciées. Démarrage en Janvier 2022.

Contexte de travail

Le LCTS est un laboratoire qui est localisé sur le campus bordelais; c'est une unité mixte à quatre tutelles - le CNRS, l'Université de Bordeaux, le groupe Safran et le CEA. Il totalise déjà 33 ans de recherches amont sur les composites réfractaires, matériaux très hautes performances employés dans l'aéronautique, le spatial et le domaine de l'énergie. C'est une équipe unique travaillant en mode projet en partenariat étroit avec ses cotutelles non-académiques. Il y a actuellement 33 personnels permanents, une vingtaine de doctorants et 6 post-doctorants.

Contraintes et risques

Néant

Informations complémentaires

Financement par la Commission Européenne au sein du projet H2020 RIA “CEM-WAVE” sous le n° 958170.

On en parle sur Twitter !