En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5797-JERBAU-052 - CDD Chercheur en physique du neutrino sur l'expérience SuperNEMO (H/F)

CDD Chercheur en physique du neutrino sur l'expérience SuperNEMO (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 10 octobre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5797-JERBAU-052
Lieu de travail : GRADIGNAN
Date de publication : lundi 19 septembre 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 novembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 805€ à 3 224€ bruts
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Rejoindre les activités du groupe du LP2I fortement impliqué dans la mise en route du détecteur et dans l'analyse des données notamment sur les étalonnages du calorimètre et sur l'étude de la radiopureté du

Activités

Le(la) candidat(e) retenu(e) aura un rôle clé dans l'analyse de données avec la caractérisation de la réponse du calorimètre et l'étude des différents bruits de fond afin d'obtenir les premiers résultats sur la décroissance double bêta du 82Se.

Compétences

Le(la) candidat(e) devra avoir soutenu son doctorat au plus tôt en août 2020. Il(elle) devra faire preuve d'autonomie et de compétences en instrumentation et analyse de données.

Contexte de travail

L'expérience SuperNEMO a pour objectif de rechercher la décroissance double bêta sans émission de neutrinos du 82Se. L'observation de ce processus violant la conservation du nombre leptonique apporterait la preuve d'une physique au-delà du Modèle Standard et de la nature Majorana du neutrino (neutrino identique à son antiparticule). Basée sur une approche unique de type trajecto-calorimétrique, l'expérience pourra également étudier la cinématique du processus permis de décroissance double bêta avec émission de neutrinos apportant de nouvelles contraintes importantes pour les calculs des modèles nucléaires.
La construction du premier module SuperNEMO se termine au Laboratoire Souterrain de Modane (LSM) et les premières prises de données ont pu débuter.

Contraintes et risques

Horaires réglementaires du LP2I sauf cas exceptionnel

On en parle sur Twitter !