En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5672-JULSAL-003 - Ingénieur de recherche H/F pour le développement d'un cryostat en verre pour l'hydrodynamique

Ingénieur de recherche H/F pour le développement d'un cryostat en verre pour l'hydrodynamique


Date Limite Candidature : lundi 1 novembre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5672-JULSAL-003
Lieu de travail : LYON 07
Date de publication : lundi 11 octobre 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 2 novembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2487€
Niveau d'études souhaité : Supérieur à bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Conception et mise en œuvre de la version 2 d'un cryostat en verre dédié à l'hydrodynamique cryogénique. Refroidissements du nouveau cryostat et expériences préliminaires de visualisation des panaches et des ondes internes.

Activités

- conception du cryostat en tenant compte des limites du précédent cryostat (tâche principale)
- coordination avec le service mécanique et l'entreprise de verrerie pour la réalisation du nouveau cryostat (tâche principale)
- mise en service du récupérateur d'hélium
- validation à froid, et expériences préliminaires

Compétences

- pratique des équipements sous vide (pompe, raccords)
- compétences en expériences à basse température (étanchéité à froid, capteurs cryogéniques, contraintes mécaniques à froid)

Contexte de travail

L'équipe est spécialisée dans l'étude de l'hydrodynamique turbulente, essentiellement par des méthodes optiques, mais aussi par les mesures locales de fluctuations. Le système d'étude est la convection turbulente de Rayleigh-Bénard. L'activité cryogénique a commencé en 2018 (contrat ANR JCJC), et vise à adapter les techniques de visualisation au cas de la convection dans l'hélium cryogénique qui permet d'atteindre en laboratoire des régimes de turbulence comparables aux systèmes naturels (océan, atmosphère, ...).

On en parle sur Twitter !