En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5629-DANTAT-008 - H/F Post-doctorant.e « Contrôle stéréochimique en polymérisation sans pétrole à l’aide de nouveaux catalyseurs chiraux pour la synthèse de polyesters dégradables »

H/F Post-doctorant.e « Contrôle stéréochimique en polymérisation sans pétrole à l’aide de nouveaux catalyseurs chiraux pour la synthèse de polyesters dégradables »

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 18 avril 2024

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : H/F Post-doctorant.e « Contrôle stéréochimique en polymérisation sans pétrole à l’aide de nouveaux catalyseurs chiraux pour la synthèse de polyesters dégradables »
Référence : UMR5629-DANTAT-008
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : PESSAC
Date de publication : jeudi 28 mars 2024
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 juillet 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2905 et 3331 Euros bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Niveau 8 - (Doctorat)
Expérience souhaitée : Indifférent
Section(s) CN : Matière molle : synthèse, élaboration, assemblages, structure, propriétés, fonctions

Missions

Les contraintes économiques et les enjeux sociétaux exigent une conception rationnelle et des méthodes de synthèse alternatives des matériaux polymères, pour notamment satisfaire les besoins d'une gestion plus vertueuse de leur fin de vie, garantissant des performances adaptées dans l’application visée. Ce projet de recherche vise une nouvelle stratégie pour relever ce défi et réduire l’empreinte des polymères sur l’environnement. En l’occurrence, il s’agit d’utiliser des catalyseurs chiraux, aux propriétés modulables, pour des réactions de polymérisation par ouverture de cycle du lactide, un monomère d’origine non-fossile. Il est attendu que ces nouveaux catalyseurs puissent induire un contrôle stéréochimique de la polymérisation, c’est-à-dire en créant des séquences stéréo-contrôlées en utilisant le lactide dans sa version racémique. L’objectif est ainsi de concevoir des polymères bio-sourcés, facilement dégradables et aux propriétés thermomécaniques modulables. Une attention particulière sera portée sur la rationalisation des effets de structure des catalyseurs sur leurs performances en polymérisation, ainsi que sur leur mode d’action.

Activités

Synthèse et purification de polymères
Étude cinétique des réactions de polymérisation
Analyse et évaluation des propriétés physico-chimiques des polymères synthétisés
Rédaction des rapports et des articles

Compétences

Aptitude en chimie moléculaire et en synthèse macromoléculaire.
Connaissance des techniques de polymérisation en masse et en solution.
Connaissance des techniques de caractérisation des polymères (SEC, DSC, RMN, etc.).

Contexte de travail

Le Laboratoire de Chimie des Polymères Organiques (LCPO) est une unité mixte de recherche rattachée au CNRS, à l'Université de Bordeaux et à l'Institut Polytechnique de Bordeaux (http://www.lcpo.fr). Le LCPO est composé de 4 équipes de recherche et comprend près de 150 personnes, incluant environ 50 personnels permanents.

Fort d'une expérience de plus de 30 ans en chimie des polymères, les recherches du LCPO visent à :
- mettre au point des méthodologies innovantes de synthèse de précision des polymères, en utilisant notamment des approches biomimétiques et/ou relevant des principes de la chimie verte
- développer des matériaux polymères fonctionnels par ingénierie macromoléculaire et auto-assemblage, notamment dans les domaines des matériaux renouvelables, de la santé et de l'énergie
- établir des liens pérennes avec le monde socio-économique.

Le candidat ou la candidate recruté(e) sera sous la supervision de Daniel Taton au sein de l'équipe 1 du LCPO. Il/elle travaillera dans le cadre du projet « post-Petroleum Materials » dont le coordinateur est le Pr. Daniel Taton du LCPO à Bordeaux. Ce projet sera mené en étroite collaboration avec le Dr. Gilles Guichard du Laboratoire CBMM à Bordeaux, localisé dans l’enceinte de l’IECB. Il/elle sera titulaire d’un diplôme de doctorat avec de préférence une expertise en Synthèse des Polymères.

L'équipe 1, intitulée « Catalyses et Ingénierie de Polymérisation », est dirigée par Frédéric Peruch. L'équipe développe des stratégies alternatives pour la synthèse de polymères « sur mesure » avec comme orientations principales :
- la conception de systèmes d'activation ou de catalyse pour des réactions de polymérisation hautement sélectives
- l'élaboration de nano-réacteurs catalytiques recyclables et bio-inspirés opérant en milieu aqueux
- l'ingénierie de polymères, de nanoparticules ou de nanostructures pour des fonctions et applications ciblées.