En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5602-VANPYS-002 - Contrat post-doc (H/F) de 12 mois en archéo-dendrochronologie dans le cadre du projet BENDYS au laboratoire GEODE UMR 5602 à Toulouse (France)

Contrat post-doc (H/F) de 12 mois en archéo-dendrochronologie dans le cadre du projet BENDYS au laboratoire GEODE UMR 5602 à Toulouse (France)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5602-VANPYS-002
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : mercredi 26 février 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 avril 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2600€ brut
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

« Reconstituer l'histoire des vieilles forêts (Old-Growth Forests) et de l'utilisation du bois d'œuvre en utilisant l'archéo-dendrochronologie »
Ce post-doc fait partie d'un projet européen intitulé : "Les dernières hêtraies-sapinières subnaturelles (vieilles forêts) d'Europe : une étude globale et sur la longue durée pour mieux les comprendre, les conserver et les gérer (BENDYS)". En Europe, bien que les vieilles forêts représentent moins de 1 % des terres boisées, elles constituent toujours un enjeu majeur pour la conservation de la biodiversité et la lutte contre le changement climatique. Financé par l'ANR, ce projet vise à questionner l'état de référence de ces forêts comme base de leur gestion environnementale. Suivant une approche interdisciplinaire basée sur différentes disciplines telles que l'archéologie, la dendrochronologie, l'analyse des charbons de bois, la palynologie, l'histoire et l'écologie, il vise à comprendre les trajectoires passées et actuelles de ces écosystèmes en Roumanie et en France.

Activités

Ce contrat postdoctoral s'insère dans une tâche qui vise à étudier l'évolution sur la longue durée de la dynamique des forêts et des relations entre les humains et la forêt. Complémentaire à la dendrochronologie réalisée sur des arbres vivants, l'archéo-dendrochronologie sera utilisée pour une reconstruction à haute résolution temporelle de l'évolution de la forêt et des usages humains au cours des derniers siècles. Dans les Carpates roumaines et les Pyrénées françaises, l'extraction du bois d'œuvre au cours des derniers siècles peut être étudiée à travers les constructions traditionnelles locales en bois. Ce patrimoine agro-pastoral est actuellement menacé et représente un enjeu majeur de préservation. En Roumanie, les stratégies de conservation des bâtiments développées au cours des 20 dernières années ont conduit à quelques études dendrochronologiques, mais seulement sur des bâtiments remarquables de plaine, construits en chêne, comme les églises. Dans les deux pays, l'architecture de montagne utilisant le bois de sapin et de hêtre est encore inexplorée. Les chronologies des cernes d'arbres conservées dans les bois de construction, qui peuvent couvrir les siècles passés, constituent une archive essentielle des peuplements forestiers passés, qui mérite d'être prise en considération. Ce post-doc permettra donc d'aller plus loin en contextualisant la relation étroite entre les pratiques de construction et l'exploitation des ressources forestières.

Compétences

Une solide expérience en dendrochronologie, en archéologie des bâtiments médiévaux et post-médiévaux et en archéologie des montagnes est requise (expérience après le doctorat inférieure à 2 ans). Des solides compétences dans les méthodes archéologiques et dendrochronologiques sont obligatoires (stratigraphie, dessin technique, phasage chronologique, mesure des cernes, interdatation). Le.la candidat.e doit avoir de très bonnes compétences en matière d'échantillonnage dendrochronologique dans des contextes archéologiques et des forêts vivantes (carottage mécanique et manuel, tronçonnage). En outre, un très bon niveau d'utilisation du matériel et des logiciels dendrochronologiques (Lintab, TsapWin, DendronIV, Cdendro) ainsi que des logiciels de vectorisation est requis. Enfin, un bon niveau d'anglais parlé et écrit et dans au moins une autre langue utilisée dans le projet (français, roumain), est requis.

Contexte de travail

Le.la candidat.e doit pouvoir effectuer un travail de terrain en équipe (avec au moins 2 personnes) dans des zones de montagne éloignées. En outre, une très bonne aptitude physique est requise pour la randonnée et le transport de matériel lourd et d'échantillons sur des pentes raides, parfois par mauvais temps.

Contraintes et risques

Le travail sur le terrain peut s'étendre sur les week-ends et comporte des risques liés à la manipulation des outils et du matériel. Une bonne connaissance des équipements de protection individuelle est donc requise. Le.la candidat.e doit également être habitué.e à travailler longtemps sur l'écran.

Informations complémentaires

Nous proposons un contrat post-doctoral de 12 mois, basé à GEODE à Toulouse, à partir du 1er avril 2020. Le salaire brut est environ 2600 euros par mois. Le contrat sera sous la supervision de Vanessa Py-Saragaglia, le chef de projet (ANR BENDYS) et de Sylvain Burri. Veuillez envoyer un CV détaillé, une lettre de motivation et deux contacts pour recommandation avant le 29 février 2020.

On en parle sur Twitter !