En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5600-PATGIL-034 - Assistant Ingénieur en SHS (H/F), production et analyse de données de terrain

Assistant Ingénieur en SHS (H/F), production et analyse de données de terrain


Date Limite Candidature : lundi 2 août 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5600-PATGIL-034
Lieu de travail : LYON 07
Date de publication : lundi 12 juillet 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 4 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 1950 euros et 2082 euros brut mensuels, selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+4
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'assistant.e ingénieur.e travaillera dans le domaine de l'hydromorphologie et du transport sédimentaire. Ce recrutement s'inscrit dans le contexte de deux projets : (i) l'Observatoire des sédiments du Rhône, dans le cadre duquel le monitoring portera sur des projets de restauration écologique des Vieux-Rhône (secteurs de Rhône court-circuité), et (ii) le Programme RhônEco, pour lequel le suivi concernera des bras vifs restaurés et non restaurés (i.e. bras connectés à l'amont et à l'aval au chenal principal).
Le monitoring environnemental de ces deux projets est similaire. Il porte sur la dynamique de la charge de fond (charriage) et sur la dynamique de dépôt et d'érosion des sédiments fins (colmatage). Ce monitoring a pour vocation d'évaluer la pertinence (diversification des conditions d'habitat) et la pérennité (durée de vie des habitats aquatiques) des projets de restauration cités ci-dessus. L'agent contribuera au soutien du développement de ces différents axes de recherche par le relevé de données de terrain et par le traitement et l'analyse de ces données.

Activités

- Réalisation des relevés de terrain (dans certains cas, à partir d'une embarcation) : traçage sédimentaire à l'aide de transpondeurs passifs, prélèvements et analyses granulométriques de sédiments fins, mise en place et maintenance de géophones ; sondages bathymétriques / sédimentaires à partir d'une embarcation, relevés limnimétriques et topographiques, granulométrie des particules grossières par imagerie subaquatique)

- Traitement des données en laboratoire : analyses granulométriques, tamisage des sédiments, filtration des MES ;

- Contribution à l'analyse des données obtenues.

Compétences

- Formation et expérience professionnelle souhaitée :
Formation L3pro en Géographie ou Géosciences. Une expérience du travail en laboratoire de recherche est souhaitable

- Connaissances des techniques appliquées au domaine, savoir-faire opérationnels
Bonnes connaissances des techniques de base souhaitables : travail sur tableaux de données de mesure, SIG, granulomètre laser

- Outils informatiques / logiciels devant être employés
Excel, ArcGis/QGIS

- Compétences linguistiques
Bonne connaissance du Français (oral et écrit)

- Expériences en pilotage de projets
Aucune expérience de pilotage de projet requise

- Qualités rédactionnelles
Aptitude à la rédaction de synthèses scientifique

- Aptitude au travail en équipe
Capacité au dialogue, aptitude à s'insérer dans un collectif

- Activités managériales d'équipe ou de projet
Pas d'activité prévue

- Capacité à travailler dans le respect des règles et procédures
Aptitude à intégrer les règles et processus de travail d'une équipe de recherche (respect des règles de sécurité sur le terrain, respect des consignes pour le travail en laboratoire)

- Autonomie, capacité organisationnelle et capacité à rendre compte
Le travail est effectué en autonomie, après explicitation des consignes et objectifs par les responsables scientifiques. L'agent doit pouvoir organiser l'ensemble de son travail dans un souci d'efficacité, de rigueur et d'exactitude des travaux produits. Il doit rendre compte de l'avancement de son travail aux responsables scientifiques et à l'ensemble des acteurs du projet de recherche.

Contexte de travail

Le poste est situé au sein de la composante Biogéophile (Ens de Lyon) du laboratoire EVS (150 chercheurs et administratifs permanents, 180 doctorants), unité mixte de recherche multisite CNRS / Université de Lyon répartie sur l'aire géographique Lyon Saint-Etienne).

Contraintes et risques

Travail de terrain, notamment en milieu parfois un peu contraignant (humide, boueux, densément végétalisé) et à partir d'une embarcation.
Déplacements le long du corridor rhodanien et sur le site de l'université de Lyon@Saint-Etienne

On en parle sur Twitter !