En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5553-SANLAV-005 - Chercheur postdoctoral (H/F) – Déploiement de solutions fondées sur la nature à l’échelle d’un territoire de montagne

Chercheur postdoctoral (H/F) – Déploiement de solutions fondées sur la nature à l’échelle d’un territoire de montagne

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 29 février 2024

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Chercheur postdoctoral (H/F) – Déploiement de solutions fondées sur la nature à l’échelle d’un territoire de montagne
Référence : UMR5553-SANLAV-005
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : jeudi 8 février 2024
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 avril 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2905-4081 € brut/mois selon expérience
Niveau d'études souhaité : Niveau 8 - (Doctorat)
Expérience souhaitée : 1 à 4 années
Section(s) CN : Environnements, sociétés : du savoir à l'action

Missions

Financé pour neuf ans, le projet et équipement prioritaire de recherche sur les solutions fondées sur la nature (PEPR SOLU-BIOD) est un projet national qui vise à favoriser le développement des solutions fondées sur la nature (SfN) en France (voir https://www.cnrs.fr/fr/pepr/pepr-exploratoire-SOLU-BIOD). Les Living labs sont des lieux où des acteurs de la recherche et des acteurs des territoires co-construisent des solutions à des problèmes concrets, notamment en conduisant ensemble des expérimentations dans la durée. ANABASE, l’un des 11 living labs de SOLU-BIOD concerne deux territoires dans le parc national des Écrins (Hautes-Alpes) : la Haute Romanche et le Champsaur
Le chercheur postdoctoral sera responsable de la modélisation participative et spatialement explicite de scénarios de déploiement de solutions fondées sur la nature (SfN), appliquée aux territoires de montagne. Les SfN sont choisies lors de la mise en place du projet avec les acteurs des territoires parmi des actions en cours ou souhaitées de restauration (ex. haies), de gestion (ex. prairies, talus, bocage) et de conservation de la biodiversité. Les scénarios co-construits avec les acteurs concerneront le volume et la localisation des SfN. La modélisation sera la méthode privilégiée pour un processus itératif projetant le déploiement, ses demandes en ressources et ses bénéfices à l’échelle du territoire pour la biodiversité, la société et l’économie.

Activités

- Modélisation de la dynamique de paysages de montagne et de leurs services écosystémiques
- Organisation et conduite d’ateliers et d’entretiens avec les acteurs des territoires de montagne
- Modélisation participative de scénarios
- Evaluation des bénéfices des scénarios pour la biodiversité, les services écosystémiques, sociaux et économiques par des indicateurs des critères co-construits avec les acteurs
- Evaluation des barrières / contraintes et des moyens (humains, matériels, financiers, etc.) pour le déploiement des scénarios
- Veille scientifique : évaluation des bénéfices des SfN à l’échelle des territoires et méthodes d’amplification à grande échelle
- Publication scientifique des résultats dans des revues internationales
- Présentation orale et sous forme vulgarisée des résultats aux acteurs des territoires, régionaux et aux partenaires non académiques du réseau national des living-labs de SOLU-BIOD
- Participation aux activités scientifiques du réseau national des living-labs de SOLU-BIOD

Compétences

- Doctorat en sciences de l’environnement
- Maitrise des cadres conceptuels en sciences de la durabilité : socio-écosystèmes, services écosystémiques
- Modélisation de la dynamique des paysages
- Modélisation des services écosystémiques
- Modélisation participative, par ex. COMMOD, multi-agents,MCDA participative…
- Système d’information géographique (ArcGIS, R)
- Analyse des données spatiales ; analyses statistiques ; logiciel R
- Méthodologies de travail participatif avec les acteurs des territoires
- Travail en équipe interdisciplinaire avec des partenaires académiques et non académiques
- Langue française
- Maîtrise de l’anglais scientifique
- Compétences rédactionnelles en français et en anglais
- Techniques et aisance de communication à l’écrit et à l’oral
- Autonomie, capacité d’initiative
- Rigueur, fiabilité, réactivité, sens relationnel
- Permis B souhaité

Contexte de travail

La personne recrutée rejoindra l’équipe BIOM du Laboratoire d’Ecologie Alpine (LECA), unité mixte du CNRS avec l'Université Grenoble Alpes et l'Université Savoie Mont-Blanc, sous la supervision de Sandra Lavorel. Elle collaborera au quotidien avec l’équipe grenobloise du projet SOLU-BIOD au LECA et au LESSEM (INRAE Grenoble) incluant Sandra Lavorel et Isabelle Arpin (sociologue). Ses recherches seront intégrées au thème de recherche ServAlp sur l’adaptation au changement global basée sur la nature conduite avec le groupes de jeunes chercheurs encadrés par Sandra Lavorel et Ignacio Palomo (IGE, Grenoble), avec des rencontres régulières. Elle collaborera régulièrement avec les partenaires du projet national SOLU-BIOD et de son réseau de Living labs.

Contraintes et risques

- Travail sur poste informatique
- Déplacements sur le terrain en région de montagne et dans les structures partenaires
- Déplacements pour les réunions avec les partenaires du réseau SOLU-BIOD
- Présence régulière au laboratoire du LECA à Grenoble