En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5553-BELMOU-004 - Ingénieur d'étude en biodiversité fongique et biologie moléculaire (H/F)

Ingénieur d'étude en biodiversité fongique et biologie moléculaire (H/F)


Date Limite Candidature : jeudi 13 octobre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5553-BELMOU-004
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : jeudi 22 septembre 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 décembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2213 euros bruts
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

La mission du CDD recruté est de participer à l'étude des impacts de l'utilisation des sols et du changement climatique sur les diversités taxonomiques et fonctionnelles des communautés fongiques des prairies de montagne envahies par des plantes ligneuses.

Activités

Les activités consistent à:
- étudier la structure et la diversité des communautés fongiques des sols et des racines en utilisant le séquençage haut-débit et la microscopie;
- étudier les activités enzymatiques fongiques impliquées dans la dégradation de la lignine;
- étudier les traits fonctionnels des végétaux
- participer aux présentations des résultats et aux rédactions des articles scientifiques.

Compétences

- Biologie moléculaire (extraction d'ADN, PCR, réactions de séquençage)
- Enzymologie (colorimétrie, fluorimétrie)
- Mesure des traits fonctionnels des plantes
- Bioinformatique (analyses des séquences d'ADN issues de séquençage haut-débit)
- Statistiques

Contexte de travail

Le CDD proposé porte sur un projet ANR, LUCSES, qui étudie à la fois les effets de l'utilisation des terres et du changement climatique sur les services écosystémiques des prairies de montagne envahies par les arbustes. L'hypothèse centrale de LUCSES est que la colonisation des prairies herbacées par les espèces ligneuses entraîne un changement dans les relations entre les traits et les processus du cycle de l'azote, et que ce changement peut être lié aux traits fonctionnels des ligneux et aux fonctions fongiques associées.

On en parle sur Twitter !