En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5508-AIKIOA-001 - Postdoc (H/F): Electrochimie dans les éléments structuraux carbone-ciment

Postdoc (H/F): Electrochimie dans les éléments structuraux carbone-ciment

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 28 janvier 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5508-AIKIOA-001
Lieu de travail : MONTPELLIER
Date de publication : vendredi 26 novembre 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 février 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2700€ et 3000€ bruts mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

La fabrication du ciment est responsable d'environ 10 % des émissions anthropique de CO2 dans l'atmosphère. Devant le caractère incontournable du ciment dans l'infrastructure urbaine à l'échelle planétaire, il convient de lui conférer de nouvelles propriétés comme la capacité à stocker l'énergie électrique. A cette fin, de nouveaux matériaux composites ont été synthétisés à partir d'un mélange ciment/nanoparticules de carbone à grande aire spécifiques dont on a pu fabriquer les électrodes d'un dispositif super-capacitif.

Le.la candidate retenu.e devra mener des expériences de synthèse pour une optimisation des composites carbone-ciment pour divers dosages et types de carbone. Il.elle devra ensuite caractériser leur texture et leur propriétés de conduction électrique. Enfin, le.la candidat.e retenu.e devra réaliser un dispositif super-capacitif à base de mortier pour un passage à l'échelle d'un élèment structural.

Activités

Le chercheur postdoctoral réalisera des travaux expérimentaux sur la synthèse et la caractérisation électrochimique (CV, cyclage) d'électrodes et de supercondensateurs de différentes tailles.

Compétences

Le candidat devra avoir obtenu un doctorat dans le domaine de la science des matériaux ou de la chimie dans le domaine de l'énergie. Une expertise en électrochimie serait très appréciée.

Contexte de travail

Le chercheur postdoctoral aura accès aux installations du Laboratoire de Mécanique et Génie Civil (LMGC, Campus St. Priest) et de l'Institut Charles Gerhardt de Chimie Moléculaire et des Matériaux (ICGM, Campus CNRS). Les deux campus sont distants de 3 km. Il.elle sera supervisé.e par Katerina Ioannidou (LMGC) et Frédéric Favier (ICGM). Ce projet est financé par le partenaire industriel TITAN-cement. Les réunions d'avancement hebdomadaires se feront en ligne et des réunions semestrielles seront organisées à Montpellier et/ou Athènes en Grèce.

Le chercheur postdoctoral bénéficiera également du réseau de recherche international USERS (Urban Science and Engineering for Resilience and Sustainability) entre des universités en France (U Montpellier, U Bordeaux, PSL, A-MU, ENS-Lyon), aux USA (MIT, UC -Berkley, Georgetown, George Washington) et en Europe (U Hannover, Imperial College, DIPC-San Sebastian, TU-Vienna) dans le domaine de la science des matériaux pour la résilience urbaine.

Contraintes et risques

Risques classiques liés à un projet de recherche dans le domaine de la science des matériaux et de la chimie

On en parle sur Twitter !