En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5502-YOHDAV-012 - Ingénieur-e de Recherche en microscopie optique (H/F)

Ingénieur-e de Recherche en microscopie optique (H/F)


Date Limite Candidature : jeudi 6 octobre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5502-YOHDAV-012
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : jeudi 1 septembre 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 novembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2100 et 2500 bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Supérieur à bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'ingénieur·e aura la mission de développer et réaliser des caractérisations par microscopie appliquée à la recherche en mécanique des fluides et au vivant. Il/elle aura la responsabilité technique d'une dizaine d'équipements (microscopes Zeiss Axio scope & zoom, Nikon inversé Ti-E, Olympus SZX 12, Leica DMRXA2, … et logiciels de pilotage associés) répartis sur 2 sites (le laboratoire de l'IMFT et son antenne à l'hôpital de Purpan pour laquelle des conditions spécifiques d'hygiène et de sécurité s'appliquent) et en assurera la gestion (planning d'utilisation, maintenances et formation à l'utilisateur) ainsi que les évolutions techniques. Il/elle participera aux campagnes de mesure et aux projets de recherche en collaboration avec les scientifiques du laboratoire.

Activités

• Etudier les besoins scientifiques des chercheurs, proposer les techniques de microscopie et méthodes de mesure, de caractérisation ou d'observations associées adaptées.
• Analyser les contraintes métrologiques et concevoir ou faire évoluer les dispositifs de mesure associés à l'expérimentation.
• Participer à la réalisation des mesures, à leur interprétation et à leur validation.
• Participer à l'établissement des protocoles expérimentaux spécifiques à chaque projet de recherche
• Former/informer les expérimentateurs sur les principes de fonctionnement et sur la mise en œuvre des microscopes et assurer la sécurité de fonctionnement de l'ensemble microscope + expérimentation embarquée.
• Réaliser une veille technologique visant à faire évoluer les techniques et outils mis en œuvre.
• Présenter, diffuser et valoriser les réalisations.
• Gérer un parc d'équipements et planifier son utilisation.
• Assurer la maintenance et le suivi régulier des performances des microscopes et des matériels associés en relation directe avec les constructeurs et les fournisseurs.
• Intervenir dans des conditions d'hygiène et de sécurité spécifiques, notamment dans un laboratoire de sécurité biologique au CHU de Purpan (antenne IMFT).

Compétences

Savoir
• Connaissances approfondies en microscopie optique (fond clair, fond sombre, contraste interférentiel différentiel, fluorescence)
• Connaissances approfondies dans les domaines de l'instrumentation, de l'imagerie et des sources de lumière (LEDs, lasers, …) ainsi que du traitement de données (traitement d'images).
• Langue anglaise : B1 à B2 (cadre européen commun de référence pour les langues)
• Non-obligatoire : approches de suivi d'objets par microscopie, notamment pour de la vélocimétrie et du tracking de particules et/ou de cellules
• Non-obligatoire : connaissances générales en mécanique des fluides, en microfluidique et/ou en microbiologie.
• Non-obligatoire : être formé au travail dans un laboratoire de sécurité biologique.

Savoir faire
• Expertise en microscopie optique et dans les réglages optiques associés.
• Utiliser les outils informatiques nécessaires au pilotage des microscopes (Micro manager, Nikon NIS-Elements, ZEISS Efficient Navigation (ZEN ), ...) et au traitement des données (Matlab, Python…)
• Travailler dans des conditions strictes d'hygiène et de sécurité
• Animer une réunion
• Elaborer un cahier des charges technique et éventuellement conduire une négociation avec les fournisseurs
• Appliquer les règles d'hygiène et de sécurité
• Gérer un budget.
• Faire preuve de pédagogie.

Savoir être
• Capacité à travailler en équipe et aisance relationnelle.
• Créativité et sens de l'initiative.
• Autonomie.
• Gestion de projets en parallèle.

Contexte de travail

Unité d'accueil : Institut de Mécanique des Fluides de Toulouse - http://www.imft.fr
L'Institut de Mécanique des Fluides de Toulouse (IMFT) est une unité mixte de recherche associant le CNRS, l'INP de Toulouse et l'Université Toulouse 3. Fort d'environ 200 personnes (70 chercheurs et enseignants-chercheurs, 35 personnels d'appui à la recherche, 70 doctorants et 20 post-doctorants) il représente l'un des plus forts potentiels de recherche français voire européen dans le domaine de la mécanique des fluides. Le laboratoire développe un large éventail de recherches qui couvrent autant les aspects fondamentaux associés aux phénomènes physiques mis en jeu dans les écoulements, qu'un vaste champ d'applications.

L'utilisation des approches de microscopie à l'IMFT intervient essentiellement dans le cadre d'études utilisant des approches de microfluidique. Ces systèmes sont notamment utilisés pour comprendre les écoulements dans des milieux poreux, le transport de globules rouges dans des réseaux imitant la circulation sanguine, le biocolmatage généré par des cellules biologiques ou encore la croissance de communautés bactériennes de type biofilms.

L'ingénieur·e fera partie du service Signaux & Images de l'IMFT qui est, entre autre, en charge du développement et de la gestion des outils et méthodes de mesure spécifiques aux expérimentations de mécanique des fluides tels que les mesures de vitesses (Tomo PIV-PTV 4D), de concentrations (PLIF), de températures (Thermographie infrarouge notamment), ... Il/elle sera sous la responsabilité hiérarchique d'un IR responsable du service, dans une équipe de 3 ingénieurs et un assistant ingénieur.

Contraintes et risques

• Travailler dans un espace de sécurité biologique (essentiellement microbiologique).
• Respecter et faire respecter strictement les règles d'hygiène et de sécurité.

On en parle sur Twitter !