En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5307-ROMQUE-001 - Contrat postdotoral (H/F) : Étude du comportement plastique de l'alliage TA3V par simulations CPFEM

Contrat postdotoral (H/F) : Étude du comportement plastique de l'alliage TA3V par simulations CPFEM

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 13 octobre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5307-ROMQUE-001
Lieu de travail : ST ETIENNE
Date de publication : mercredi 1 septembre 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 novembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : environ 2700 € brut mensuels
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Les alliages de titane présentent des propriétés mécaniques supérieures à celles de la plupart des nuances d'acier pour une densité deux fois inférieure, ce qui en fait une solution intéressante pour l'allégement des structures dans de nombreuses applications (aéronautique, sport, ...). Au sein même des alliages de titane, le TA3V est réputé pour sa grande résistance mécanique tout en restant facile à mettre en forme à la température ambiante. Malgré ces avantages, la mise en forme de ces alliages n'est pas totalement maitrisée et résulte généralement en un comportement macroscopique très anisotrope et un retour élastique important. Dans le cadre du projet ANR AFoTi (2021–2024) mené en partenariat avec le LEM3 (UMR7239, Metz) et le LPSM (UPR3407, Villetaneuse), le LGF (UMR5307, Saint-Étienne) propose un contrat postdoctoral dont l'objectif général est de développer une représentation numérique des microstructures de TA3V (morphologie, textures, relations d'orientations, etc.) et du comportement mécanique des différentes phases, et de simuler et étudier la (grande) déformation du matériau, à la fois aux échelles locales (déformation des différentes phases) et globales (loi de comportement macroscopique, courbes limites de formabilité).

Activités

Le TA3V présente une microstructure hétérogène relativement complexe, qui dépend fortement des étapes d'élaboration et dont les propriétés sont naturellement très importantes pour le comportement mécanique macroscopique du matériau. Une investigation expérimentale complète de ces phénomènes étant très complexe et coûteuse, nous nous proposons de les quantifier via une représentation numérique des microstructures et la simulation de leurs déformations par la méthode des éléments finis en plasticité cristalline. Des microstructures réalistes seront générées grâce au logiciel Neper (https://neper.info) et les simulations seront réalisées grâce à FEPX (https://fepx.info), les deux logiciels étant développés de concert par le LGF et l'University of Alabama (USA) depuis plusieurs années. Les mêmes outils ont été employés avec succès pour une étude sur le TA6V.

Le travail de postdoc proposé comprendra les étapes suivantes :
— Etude des propriétés des microstructures expérimentales et génération de microstructures numériques correspondantes grâce au logiciel Neper (travail expérimental réalisé par d'autres membres du projet, au LEM3) ;
— Détermination de la loi de comportement (phénoménologique) du cristal (HCP et CC) à partir de la litérature, par méthode inverse, ou via la dynamique des dislocations (travail réalisé par d'autres membres du projet, au LSPM) ;
— Simulation de la déformation du matériau par éléments finis en plasticité cristalline grâce au logiciel FEPX ;
— Etude systématique de la déformation du matériau : comportement global et mécanismes locaux de déformation (interaction entre phases, etc.) ;
— Optimisation des microstructures vis-à-vis des propriétés mécaniques recherchées.

Compétences

Détenteur (détentrice) d'un doctorat dans le domaine des matériaux et/ou de la mécanique, le (la) docteur(e) recruté(e) devra avoir des compétences dans la simulation numérique du comportement des matériaux polycristallins et un goût pour le développement logiciel. Des connaissances des alliages de titane et/ou du language Fortran sont demandées. Un bon niveau d'anglais et une capacité à travailler en équipe sont également indispensables. Le(la) candidat(e) devra fournir un CV étendu, une lettre de motivation et les rapports de rapporteurs de thèse ; des lettres de recommandation peuvent être également ajoutées au dossier.

Contexte de travail

Ce travail principalement numérique sera mené au LGF, mais également en collaboration avec le LEM3 pour disposer des données expérimentales et avec le LSPM pour le dialogue avec la dynamique des dislocations notamment. Des collaborations sont également envisagées avec nos partenaires actuels dans le cadre du développement de Neper et FEPX, principalement l'University of Alabama (USA). Ce postdoc sera encadré au LGF par R. Quey.

On en parle sur Twitter !