En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5297-MELDES0-088 - Chercheur post-doctorant "Implication sur la fonction synaptique des gènes de susceptibilité décrits dans la Maladie d'Alzheimer" H/F

Chercheur post-doctorant "Implication sur la fonction synaptique des gènes de susceptibilité décrits dans la Maladie d'Alzheimer" H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 7 décembre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5297-MELDES0-088
Lieu de travail : BORDEAUX
Date de publication : mardi 16 novembre 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 février 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2663.79€ et 3069.06€ bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'équipe « Circuits synaptiques de la mémoire » dirigée par Christophe Mulle recherche un(e) Chercheur Postdoctoral (f/m/d) pour travailler sur un projet concernant l'implication sur la fonction synaptique des gènes de susceptibilité décrits dans la Maladie d'Alzheimer. Le projet combinera le ciblage génique dans l'hippocampe avec des enregistrements électrophysiologiques ex vivo chez la souris ainsi que l'imagerie cellulaire. Le poste est disponible à partir de mars 2022 et initialement pour 2 ans. Le travail sera réalisé dans le cadre d'une collaboration ANR avec le laboratoire de Jean-Charles Lambert (Institut Pasteur de Lille).

Activités

Le candidat retenu travaillera de manière autonome sur son projet, mais interagira étroitement avec le responsable et collaborera avec les autres membres de l'équipe. Il sera soutenu dans son projet par des assistants techniques pour le développement des outils moléculaires.
Electrophysiologie, chirurgie stéréotaxique, analyse informatique

Compétences

Le candidat aura un doctorat en neurosciences, une expérience préalable des techniques d'électrophysiologie in vitro, une bonne connaissance des maladies neurodégénératives et des modèles murins seront considérés comme un plus • Esprit de collaboration, bonnes compétences en communication et maîtrise de l'anglais

Contexte de travail

Créé au 1er janvier 2011, l'Institut interdisciplinaire de neurosciences (IINS) est une unité mixte de recherche rattachée au CNRS et à l'université de Bordeaux.
Fort de 160 personnes réparties en 14 équipes, IINS conjugue des compétences multidisciplinaires pour étudier les mécanismes moléculaires et cellulaires impliqués dans l'activité cérébrale. L'Institut développe des méthodes innovantes en imagerie, chimie, physiologie et informatique. Composante de Bordeaux Neurocampus, IINS est l'un des acteurs majeurs de la communauté des neurosciences en Aquitaine.

Contraintes et risques

Possibilité de travail en horaires décalés

On en parle sur Twitter !