En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5280-KARFAU-001 - Chercheur Post-Doc (H/F): Développement d'analyse chromatographique LCxSFC pour caractériser la dépolymérisation de la lignine

Chercheur Post-Doc (H/F): Développement d'analyse chromatographique LCxSFC pour caractériser la dépolymérisation de la lignine

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 14 décembre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5280-KARFAU-001
Lieu de travail : VILLEURBANNE
Date de publication : lundi 18 octobre 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 février 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : à partir de 2650 € brut selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

La dépolymérisation de la lignine fournit une source d'oligomères enrichis en fonctions OH (phénoliques) pouvant être utilisés pour la formulation de polymères polyhydroxyurethane biosourcés (projet ANR Biopoliol). Les conditions de catalyse de cette dépolymérisation conduisent à des mélanges extrêmement complexes de monomères et oligomères qu'il convient de caractériser finement préalablement à toute fonctionnalisation chimique. Si els monomères peuvent être caractérisés par GC x GC-MS, la technique la plus fréquente pour la séparation des oligomères via 2DLC repose sur la combinaison de GPC et RPLC. Mais l'orthogonalité est limitée dans cette combinaison car l'hydrophobie de l'oligomère est liée à sa taille, conduisant à des informations 2D corrélées. Les molécules neutres, telles que les oligomères sur lesquels nous nous concentrons, sont assez difficiles à séparer en 2DLC. La séparation en mode compréhensive impliquant une combinaison de RPLC et de SFC semble prometteuse [Burlet-Parendel, Trends in Analytical Chemistry 144 (2021) 116422]. En effet, le mécanisme de phase inversée en première dimension sépare en fonction de l'hydrophobie des solutés, tandis que la SFC assure une séparation complémentaire basée principalement sur des interactions hydrophiles, mais aussi sur des interactions secondaires π-π. Cette approche bidimensionnelle génère un grand espace de séparation qui augmente la capacité de pic et permet la création d'une cartographie d'échantillon représentée sous la forme d'un tracé 2D. Cependant, ni la séparation par RPLC x RPLC ni celle par RPLC x SFC n'ont été étudiés pour la séparation des oligomères de lignine dépolymérisés. La combinaison de LC et SFC est actuellement le principal axe de recherche de l'équipe de chromatographie de l'Institut des Sciences Analytiques et sera donc le principal axe de développement dans ce projet.
Le/la postdoctorant(e) sera en charge de l'intégralité du développement et de l'optimisation de la méthode LC x SFC, son couplage avec la spectrométrie de masse et la comparaison des performances avec une approche RPLC x RPLC. Il conviendra également de mettre au point les méthodes de processing des données multidimensionnelles (logiciels commerciaux ou à façon) et leur exploitation, afin de mener à des comparaisons pertinentes avec les autres méthodes déployées chez nos partenaires.

Activités

- Développement de méthodes chromatographiques
- Traitement de données multidimensionnelles
- Rapporter l'état d'avancement aux différents membres du projet (5 laboratoires)
- Proposer, lorsqu'il le jugera nécessaire des développements instrumentaux
- Présenter ses travaux de recherche via la publication d'articles scientifiques et de communication à des congrès nationaux et internationaux.

Compétences

Le/la candidat(e) doit être titulaire d'un doctorat dans le domaine de la chimie analytique. Il/elle doit avoir de fortes compétences :
- en développement de méthodes chromatographiques
- en traitement de données MS

Le/la candidat(e) doit :
- Savoir communiquer à l'oral et à l'écrit en anglais scientifique,
- Avoir au moins 2 articles publiés en 1er auteur ou en correspondant
- Faire preuve d'autonomie et être force de proposition
- Avoir de bonnes aptitudes à travailler au sein d'une collaboration (contributions à un projet collectif, réunions et missions hors du laboratoire)

Contexte de travail

L'Institut des Sciences Analytiques (ISA) est un laboratoire dédié au développement de nouvelles techniques d'analyse appliquées aux mélanges complexes. En rejoignant l'équipe Chromatographie et Techniques Couplées, le/la post-doc aura accès à une plateforme instrumentale de pointe, incluant des instruments de chromatographie liquide bidimensionnelles de divers constructeurs, des instruments de chromatographie en fluide supercritique, de mobilité ionique et de spectrométrie de masse haute résolution (QToF). Le projet Biopoliol (projet ANR) repose sur la collaboration de 5 laboratoires, et les aspects analytiques sont traités en collaboration très étroite entre l'équipe Chromatographie et Techniques Couplées de l'ISA (responsable projet K. Faure) et l'équipe CATREN de l'IRCELyon (responsable projet D. Laurenti), équipes situées dans la même zone géographique et travaillant déjà ensemble depuis de nombreuses années.

Contraintes et risques

none

Informations complémentaires

Le dossier de candidature doit inclure les documents suivants :
• Une lettre de motivation
• Un CV détaillé, avec mentions des stages ou projets en développement chromatographique Les fichiers pdf de ses deux articles en 1er auteur qu'il jugera les plus appropriés.
• Lettres de recommandation envoyées directement par les référents (non obligatoire)

On en parle sur Twitter !