En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5274-VALDEL1-030 - Ingénieur d'étude en pilotage d'instruments scientifiques H/F

Ingénieur d'étude en pilotage d'instruments scientifiques H/F


Date Limite Candidature : vendredi 5 avril 2024

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Ingénieur d'étude en pilotage d'instruments scientifiques H/F
Référence : UMR5274-VALDEL1-030
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : ST MARTIN D HERES
Date de publication : mercredi 10 janvier 2024
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 mars 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : de 2282.08€ à 2405.44€ brut mensuel
Niveau d'études souhaité : Niveau 6 - (Bac+3 ou 4)
Expérience souhaitée : 1 à 4 années
BAP : Sciences de l'Ingénieur et instrumentation scientifique
Emploi type : Ingénieur-e en contrôle-commande

Missions

L'IPAG (Institut de Planétologie et d'Astrophysique de Grenoble) recrute sur un contrat CDD un ingénieur pour développer un nouveau logiciel de pilotage et d’acquisition de données et son interface pour un ensemble d’instruments scientifiques et de cellules de mesure constituant un spectro-gonio radiomètre de laboratoire pour la mesure de la réflectance spectrale de surfaces solides. Ce logiciel remplacera celui, obsolète, contrôlant deux versions de cet instrument développées successivement dans les années 90, puis vers 2010.
Ces deux instruments sont très fortement utilisés par une large communauté incluant les scientifiques, doctorants et stagiaires de l’équipe de planétologie, de plusieurs laboratoires de l’OSUG et de l’UGA, de laboratoires français via des collaborations nationales, ainsi que par des chercheurs et doctorants de laboratoires Européens et au-delà via le programme de ‘Trans-National Access (TNA)’ du programme européen « Europlanet-2024 Research Infrastructure ». Ces instruments sont utilisés quasi-quotidiennement et grâce à leur niveau d’automatisation peuvent fonctionner 24h/24 et 7J/7 sur certains types d’expériences.
L’IPAG a donc la responsabilité de fournir une interface efficace, conviviale et pérenne à toute la communauté d’utilisateurs de ces deux instruments. Les améliorations incrémentales du logiciel actuel (sous Labview) depuis plus de 25 ans ont montré ses limites pour les nouvelles extensions de pilotage et d’acquisition prévues. Son interface est aussi devenue complexe et avec une organisation obsolète. Une refonte complète de l’ensemble du logiciel est donc nécessaire, en utilisant les outils modernes. Un cahier des charges détaillé des différentes fonctions et leur structuration, avec leur niveau de priorité, a été défini.
Le travail consistera donc à développer l’ensemble du logiciel de pilotage de l’instrument qui comprend, (1) le contrôle commande du matériel (2) les interfaces utilisateur pour configurer et visualiser l’état du système (3) le séquençage des mesures (4) l’archivage des données de mesure et d’étalonnage. Il sera également nécessaire de réaliser les librairies de test du logiciel, les différentes couches de simulations ainsi que sa documentation. Dans un second temps le/la candidat-e devra assurer la formation des utilisateurs au logiciel.
La personne recrutée travaillera sous la responsabilité de deux ingénieurs du service ‘Electronique et Logiciel Instrumental’ de l’IPAG composé de 6 ingénieurs. Elle sera en contact étroit avec les chercheurs et l’ingénieur instrumentaliste de l'équipe de Planétologie qui ont défini le cahier des charges et procèderont aux tests et validations finales des fonctions.

Activités

• Prendre en main et analyser le logiciel existant
• Prendre en main et analyser le cahier des charges
• Développer tout ou une partie de la solution logicielle
• Tester les développements fournis
• Assurer le déploiement de l’application
• Rédiger et mettre à niveau la documentation technique et fonctionnelle
• Former les utilisateurs
• Implémenter les algorithmes de traitements numériques fournis par l’équipe scientifique
• Rendre compte de l’avancée des travaux et planifier ses activités

Compétences

PRINCIPALES
• Connaissance approfondie dans le domaine du contrôle commande lié au pilotage d’instruments
• Connaissances des méthodes de calcul, les logiciels de simulation, de conception et de modélisation
• Bonnes connaissances en génie logiciel
• Techniques de présentation écrite et orale
• Langue anglaise : B2 (cadre européen)
OPERATIONNELLES
• Maîtriser une méthode de conception et d’analyse (UML serait un plus)
• Maîtriser les méthodes et techniques de programmation objet
• Faire preuve de rigueur et d’organisation et d’autonomie
• Connaissance des bibliothèques de traitement numérique (Python/numpy serait un plus)
• Une connaissance en spectroscopie sera un plus
• Maîtrise des méthodes de développement et d’ingénierie logicielle
• Connaissance des architecture client/serveur
• La connaissance du langage Python est un plus
• Bonne aptitude au travail au sein d’équipes scientifique et techniques
• Appliquer les procédures d’assurance qualité, sensibilité à la qualité de la documentation
• Capacité à transmettre ses connaissances

Le niveau d'études demandé débute à partir de bac +3, nous sommes ouverts également sur des profils MASTER.

Contexte de travail

L’Institut de Planétologie et d’Astrophysique de Grenoble (IPAG), localisé sur le campus universitaire de Saint Martin d'Hères, est une Unité Mixte de Recherche de 170 personnes ayant pour tutelle le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) et l’Université Grenoble Alpes. Avec un budget de fonctionnement de 3,5 M€/an.
l’IPAG est un acteur important dans les sciences de l’univers en partenariat avec les grandes agences du domaine : ESO, IRAM, CFHT, CNES, ESA, et NASA. Ses thématiques de recherche, réparties sur 7 équipes sont l’astrophysique, les sciences planétaires et le développement de projets instrumentaux sur des télescopes terrestres ou spatiaux.
Le groupe Spectroscopie des surfaces à l’IPAG fait partie de l’équipe scientifique « PLANETO », dont les axes de recherche sont l’étude de l’origine et de l’évolution des planètes, satellites et petits corps du système solaire. Ce groupe de recherche analyse et interprète les données spectroscopiques et de spectro-imagerie des instruments embarqués à bord de sondes spatiales afin d’observer les surfaces planétaires et des comètes et des astéroïdes. En plus de sa participation à ces missions spatiales, l’équipe a une très forte activité en mesures de laboratoire et analyse de cosmomatériaux avec une dizaine de systèmes expérimentaux en spectroscopie dont deux systèmes de spectro-gonio radiométrie conçus par le groupe et uniques au monde de par leurs performances.
Ce poste rentre en partie dans le cadre de l’activité de Trans-National Access du programme Europlanet-2024 RI (H2020). Dans ce programme l’IPAG mets à disposition de la communauté nos deux spectro-gonio radiomètres de laboratoire labélisés ‘facilitées expérimentales européennes’. Leur logiciel de pilotage et d’acquisition (sous Labview) datant des années 1995-2015 a besoin d’une refonte et modernisation complète.
L’ingénieur travaillera avec le service ‘Electronique et Logiciel Instrumental’ de l'Institut de Planétologie et d'Astrophysique de Grenoble, et en étroite collaboration avec les chercheurs et l’ingénieur instrumentaliste de l'équipe de Planétologie.

Contraintes et risques

Une partie de l’activité est liée à des tests de mesures expérimentales en laboratoire.