En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5274-VALDEL1-012 - Ingénieur instrumentation JuRa/HERA H/F

Ingénieur instrumentation JuRa/HERA H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5274-VALDEL1-012
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : mercredi 26 août 2020
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 30 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : de 2616.16€ à 2807,68€ selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : 5 à 10 années

Missions

La personne recrutée sera garante de la qualité signal et de la qualité image radar de l'instrument JuRa. Cette charge utile de la plateforme CubeSat Juventas sera lancée vers l'astéroïde Didymos en 2024 à bord de la mission HERA de l'Agence Spatiale Européenne.
L'ingénieur sera également responsable de l'établissement et de la vérification des bilans de liaison ainsi que de la cohérence de l'architecture technique du système radar. L'IPAG porte le concept original et la responsabilité de l'exploitation de ce radar basse fréquence au sein du consortium instrument impliquant des entreprises privés et laboratoires européens.
L'ingénieur instrumentation JuRa devra coordonner et assurer le suivi des spécifications techniques durant les phases de développement, de fabrication et de qualification système radar. Il assurera la cohérence des spécifications et des performances instrumentales en regard des objectifs scientifiques et des scénarios d'observation spatiales de la mission.

Activités

• Consolider les spécifications techniques existantes
• Assurer la rédaction des documents techniques de spécifications associés
• Etre responsable des performances de l'instrument et de sa sûreté de fonctionnement durant son cycle de vie
• Participer à la conception de l'instrument
• Piloter et contrôler l'intervention des équipes techniques et des partenaires privés impliqués dans la conception et la réalisation des systèmes
• Prendre en charge la calibration de l'instrument
• Concevoir et rédiger les plans d'intégration, de recettes et de tests
• Superviser et participer à l'intégration et aux essais de performance et de robustesse des systèmes isolés puis intégrés aux instruments
• Intervenir dans la modélisation, le dimensionnement, la simulation numérique des performances, notamment dans le contexte d'une mission spatiale en orbite autour d'un astéroïde binaire
• Mettre en œuvre et faire respecter les procédures de sécurité, les normes techniques et celles d'assurance qualité en vigueur sur le projet
• Conseiller dans son domaine d'expertise

Compétences

PRINCIPALES
• Techniques et sciences de l'ingénieur (en particulier dans les domaines du traitement du signal, de l'électronique radio-fréquence, de la mécanique, de la thermique)
• Connaissance approfondie de la physique de propagation d'onde radio et des techniques radar
• Maîtrise des méthodes de calcul, les logiciels de simulation, de conception et de modélisation
• Instrumentation et mesure
• Connaissances des normes ECSS et des techniques d'instrumentation spatiale
• Techniques de présentation écrite et orale
• Langue anglaise : B2 (cadre européen)

OPERATIONNELLES
• Anticiper les évolutions fonctionnelles et techniques du système
• Faire preuve de rigueur et d'organisation
• Maîtrise de logiciel de modélisation numérique (IDL, Matlab)
• Une expérience dans le domaine de l'instrumentation spatiale est un atout important
• Bonne aptitude au travail au sein d'équipes scientifique et techniques
• Animer une équipe de développement dans le cadre d'une collaboration internationale
• Animer une réunion
• Conduire une négociation technique
• Appliquer les procédures d'assurance qualité, sensibilité à la qualité de la documentation
• Capacité à encadrer et transmettre ses connaissances

Contexte de travail

L'Institut de Planétologie et d'Astrophysique de Grenoble (IPAG) est une Unité Mixte de Recherche de 170 personnes ayant pour tutelle le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) et l'Université Grenoble Alpes. Avec un budget de fonctionnement de 3,5 M€/an.
l'IPAG est un acteur important dans les sciences de l'univers en partenariat avec les grandes agences du domaine : ESO, IRAM, CFHT, CNES, ESA, et NASA.
Le groupe radar à l'IPAG fait partie de l'équipe scientifique « PLANETO », dont les axes de recherche sont l'étude de l'origine et de l'évolution des planètes, satellites et petits corps du système solaire.
Ce groupe de recherche développe et exploite des radars embarqués à bord de sondes spatiales afin d'observer l'intérieur de comètes et d'astéroïdes. L'équipe est notamment instigatrice du radar tomographique JuRa à bord de la mission Hera de l'ESA. Ce radar est le successeur de l'expérience CONSERT à bord de Rosetta (ESA) qui a sondé la comète Churyumov-Gerasimenko en 2014. Le groupe est également impliqué dans l'exploitation scientifique de radars planétaires : RIME/Juice (ESA) et REASON/EuropaClipper (NASA). En plus de sa participation à ces missions spatiales, l'équipe a une activité de recherche instrumentale en participant à des projets nationaux ou européens (R&T CNES, ESA, EU-H2020).
L'ingénieur recruté sera rattaché au groupe technique de l'IPAG. Il travaillera en étroite collaboration avec les chercheurs et les ingénieurs participant au projets de développement radar ce qui représente une dizaine de collaborateurs au sein de l'IPAG mais également avec nos partenaires Allemands et Luxembourgeois. C'est donc dans ce contexte international et exigeant d'une mission spatiale pour l'ESA que l'ingénieur devra être garant des performances instrumentales.

On en parle sur Twitter !