En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5270-VIRLAG-006 - H/F Post-Doctoral en Capteurs Photoniques pour la détéction de polluants dans l'air

H/F Post-Doctoral en Capteurs Photoniques pour la détéction de polluants dans l'air

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 15 décembre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5270-VIRLAG-006
Lieu de travail : VILLEURBANNE
Date de publication : mercredi 24 novembre 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : à partir de 2 667€/brut par mois selon experience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le/la post-doctorant.e devra développer un capteur photonique ultra-sensible de polluants contenus dans l'air ambiant (projet FEDER « STACKPACK »). Ce projet est motivé d'une part par la demande de l'industriel pour le développement d'un capteur sensible, performant et compact, et d'autre part par les activités de l'équipe i-Lum de l'INL sur le développement de capteurs extrêmement sensibles à l'environnement basés sur des concepts photoniques innovants.
L'approche originale portée par l'équipe i-Lum de l'INL pour la réalisation d'un tel capteur consiste en l'association :
- De structures nanophotoniques extrêmement sensibles à l'environnement et fabriquées dans un matériau sensible (polymères et/ou métaux catalytiques)
- D'un système de détection optique de la phase (interférométrie) qui permet d'améliorer d'un ordre
de grandeur les limites de détection à l'état de l'art actuel.

Activités

1- La caractérisation des propriétés optiques et topographiques des films minces de matériaux sensibles
(polymères, métaux catalytiques) par AFM, MEB, ellipsométrie.
2- La micro-nanostructuration des films minces de matériaux sensibles en salle blanche, par des
techniques de fabrication usuelles telles que la nano-impression, la lithographie électronique, les
dépôts de matériaux (métaux, polymères).
3- La caractérisation optique des dispositifs réalisés, par micro-réflectivité et interférométrie. Cette
étape inclura la mise en place d'un système de circulation de gaz pour les études de sensibilité.

Compétences

La nature du travail proposé étant majoritairement expérimentale, la/le candidat.e doit être titulaire d'un
PhD en nanophotonique et/ou science des matériaux avec une expérience en fabrication de micronanostructures
et en caractérisations optiques des dispositifs fabriqués. La/le candidat.e devra faire preuve
d'initiative et d'autonomie afin de s'intégrer au mieux dans l'équipe. Une bonne aisance rédactionnelle, aussi
bien pour les rapports que pour les publications, ainsi que des présentations scientifiques sont également
attendues.

Contexte de travail

Pour ce travail, la/le post-doctorant.e aura accès à la plateforme Nanolyon pour la fabrication et la caractérisation des composants. Elle/il travaillera en étroite collaboration avec d'autres chercheur.e.s de l'équipe pour les différents aspects expérimentaux du projet (fabrication, caractérisations).

On en parle sur Twitter !