En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5267-CHRDOD-002 - Postdoc (H/F) – Médiation vibrotactile pour la pratique musicale partagée (ANR Staccato)

Postdoc (H/F) – Médiation vibrotactile pour la pratique musicale partagée (ANR Staccato)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 9 août 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5267-CHRDOD-002
Lieu de travail : MONTPELLIER
Date de publication : lundi 19 juillet 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 4 octobre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2648,79 et 3054,06€ bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le projet STACCATO (projet ANR-19-CE38-0008-05, Médiation vibrotactile pour la pratique musicale partagée) est un projet interdisciplinaire qui s'inscrit dans les thématiques de la perception vibrotactile et des outils numériques et électroacoustiques permettant sa mise en œuvre. Plus précisément, les objectifs du projet sont 1) d'explorer la modalité vibrotactile comme retour sensoriel pour la perception de l'événement sonore et le contrôle gestuel d'interfaces instrumentales dans la pratique musicale auprès de personnes valides ou en situation de handicap perceptif, 2) d'élaborer un système de signes vibrotactiles et analyser son utilisation en contexte pour la communication entre musiciens dans des situations de jeu collectif, 3) analyser de manière comparative les fonctions de la modalité vibrotactile pour le retour sensoriel et pour la communication codifiée. L'originalité du projet réside en ce qui vise à combiner une approche technologique (acoustique, ingénierie) et une approche psychologique de l'expérience sensorielle. Une autre est de rassembler des équipes aux compétences et expertises complémentaires en psychologie, mécanique et acoustique, musique, électroacoustique, technologies numériques, traitement du signal, linguistique et analyse du discours (LAM, Lutheries-Acoustique-Musique, UMR 7190, Institut d'Alembert, Sorbonne Université ; Institut de Recherche en Musicologie, IReMus, UMR 3226, Sorbonne Université ; Unité Transversale de Recherche Psychogenèse et Psychopathologie, UTRPP, UR 4403, Université Sorbonne Paris Nord ; ISEN d'Électronique, de Microélectronique et de Nanotechnologie, IEMN, UMR 8520 Lille ; Praxiling, UMR 5267, Université Montpellier 3).

Cette recherche se déroulera auprès de musicien.ne.s et de non-musicien.ne.s (avec et sans déficience sensorielle). Elle consiste en la réalisation d'entretiens semi-dirigés individuels avant et après deux séances d'expérimentation individuelle de l'objet vibrotactile. En parallèle seront organisés deux expérimentations collectives de l'objet à la suite desquelles seront mis en place un groupe de discussion (« focus group »).

La mission de la personne recrutée consistera à : (1) aider à l'élaboration du protocole des expériences collectives, (2) faire passer ce protocole auprès des participants et récolter les données audio et vidéo au cours de l'expérimentation, (3) transcrire les données langagières récoltées pendant la passation de ce protocole à l'aide de logiciels dédiés (Praat, Clan, Elan), (4) annoter ces données en fonction des différentes catégories d'analyse qui auront été déterminées au préalable et collectivement dans le cadre du projet Staccato, 5) analyser ces données au niveau quantitatif et qualitatif et 6) diffuser et publier les résultats de ces analyses en collaboration avec les autres membres de l'ANR STACCATO.

Activités

- Coordination et mise en place du protocole expérimental d'expériences collectives
- Participation à la capture des données
- Gestion, transcription et analyse des données issues de ce protocole
- Encadrement d'étudiant(e)s de Master et d'orthophonie en stage dans le cadre du projet Staccato
- Rédaction d'articles scientifiques

Compétences

Connaissances
- Connaissances dans le domaine de la linguistique et de l'analyse des données langagières
- Expérience avec des logiciels de transcription et de traitement des données langagières (par exemple Praat, CLAN, ELAN)
- Connaissances dans le domaine de la musique et de la musicologie
- Expérience dans la mise en place d'études de terrain

Compétences opérationnelles
- Capacité à travailler seul et en équipe
- Dynamisme et rigueur
- Autonomie et initiatives
- Savoir organiser un événement
- Savoir valoriser les résultats d'une étude auprès de différents publics

Le candidat doit être fortement motivé par le travail dans un domaine interdisciplinaire portant à la fois sur le recueil de données langagières dans un contexte de pratique musicale partagée et dans la conception et la mise en œuvre de dispositifs expérimentaux.

Contexte de travail

La personne recrutée sera rattachée au Laboratoire Praxiling (UMR CNRS 5267) situé à l'Université Paul Valéry Montpellier 3. Il s'agit d'un laboratoire de recherche en sciences du langage sous la double tutelle du CNRS et de l'Université Paul Valéry, Montpellier 3 qui est composé de 49 membres. Les recherches menées au sein de l'unité se situent principalement en analyse de discours, ceux-ci étant envisagés dans leurs conditions concrètes de production, c'est-à-dire construits par des sujets en interaction et liés à des pratiques situées (des « praxis »). Cette conception des discours fonde l'analyse des fonctionnements et dynamiques linguistiques, développée par l'Unité. Ainsi, le laboratoire Praxiling est constituée de linguistes, de phonéticiens et d'anthropologues dont les travaux reposent, pour la plupart, sur l'exploitation de corpus écrits et oraux exploités à l'aide d'outils numériques. Plus spécifiquement, la personne recrutée travaillera sur les thématiques de recherche de l'ANR STACCATO (projet ANR-19-CE38-0008-05 ; acronyme : STACCATO; titre : Médiation vibrotactile pour la pratique musicale partagée) dont le coordinateur scientifique est Hughes Genevois (LAM, UMR 7190, Institut d'Alembert, Sorbonne Université) et la coordinatrice locale pour Praxiling Christelle Dodane (MCF HDR en phonétique).

Contraintes et risques

La personne recrutée travaillera avec l'ensemble des membres du projet STACCATO et plus spécifiquement à Montpellier, en étroite collaboration avec l'équipe Praxiling (UMR 5267). Il n'existe pas de contraintes, ni de risques particuliers liés à ce travail.

On en parle sur Twitter !