En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5263-ANNCAM-024 - Etude de l'optimisation de la communication entre véhicules autonomes et usagers de la route H/F

Etude de l'optimisation de la communication entre véhicules autonomes et usagers de la route H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5263-ANNCAM-024
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : mercredi 22 juillet 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 16 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2620 et 3730 € brut mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le.la chercheur.e sera chargé.e d'étudier l'optimisation de la communication entre véhicules autonomes, conducteur-superviseur et autres usagers de la route. Sa mission visera à identifier la nature des informations que le véhicule autonome doit communiquer aux autres usagers de la route pour permettre des interactions les plus efficaces, efficientes, satisfaisantes et sécurisées possibles pour chacun des usagers concernés. Le.la chercheur.e identifiera également sous quelles modalités ces informations devront être communiquées. A partir de ces résultats, un second objectif sera d'étudier sur simulateur de conduite différents scénarios mettant en œuvre des principes d'interaction et des moyens de communication innovants entre les conducteurs de véhicules semi-autonomes, autonomes ou traditionnels, ainsi que les piétons et les autres usagers fragiles présents simultanément dans l'environnement routier.

Activités

-Réaliser une revue de littérature sur l'accidentologie impliquant les différents usagers de la route afin d'identifier les informations non communiquées ou mal communiquées à l'origine des accidents. De la même façon, une revue de littérature sera réalisée sur les modes de communication entre usagers de la route afin d'identifier quelles informations sont utilisées pour communiquer des intentions (traverser la route, céder le passage, etc…), et d'identifier sous quelles modalités ces informations sont communiquées (communication corporelle, verbale, etc…).
-Questionner parmi ces informations, lesquelles devront être prioritairement communiquées par les véhicules autonomes et quels principes d'interaction concevoir afin d'informer de manière efficace, efficiente et satisfaisante les autres usagers de ses déplacements.
-Etudier dans quelles modalités sensorielles et temporelles ces informations devront être communiquées pour optimiser la communication entre les différents acteurs de la route.
-Sélectionner les outils méthodologiques les plus pertinents pour investiguer ces questions et les mettre en œuvre.
-Concevoir et mener des expérimentations sur simulateur de conduite permettant de tester différents scénarios variant sur les informations données par le véhicule autonome et les modalités dans lesquelles elles seront communiquées. L'objectif sera d'étudier les effets de ces informations sur la perception, la compréhension et les prises de décision des autres usagers de la route.
- Il.elle coordonnera l'élaboration des études, effectuera les analyse de données, participera à la rédaction d'articles et de rapports scientifiques.

Compétences

- Doctorat en psychologie cognitive, ergonomie cognitive ou sciences cognitives
- Bonnes connaissances des processus de prise de décision, de traitement de l'information, des processus attentionnels, et des notions sur le domaine de la conduite
- Une première expérience sur simulateur, ainsi que des connaissances dans le domaine des interactions humain-machine seront appréciées.
- Excellent niveau en méthodes de recherche expérimentale
- Excellentes aptitudes en matière d'analyses statistiques
- La publication d'articles scientifiques de niveau international devra être attestée par la liste des publications du/de la candidat.e
- Le/La candidat.e doit maîtriser l'anglais professionnel
- Si les circonstances imposent un travail à distance, faire preuve d'une forte autonomie dans le travail

Contexte de travail

Le Laboratoire CLLE : Cognition, Langues, Langage, Ergonomie (Unité Mixte de Recherche du CNRS N°5263, Université de Toulouse), est localisé à la Maison de la Recherche de l'Université Jean Jaurès de Toulouse, France. Le laboratoire dispose de la plateforme expérimentale CCU.
Le Laboratoire CLLE est partenaire du projet interdisciplinaire C2C : Cooperation between connected Car-Cars and Human acceptability financé par la région Occitanie pour 3 ans (2019-2021).
Le projet C2C implique 3 laboratoires français, le CLLE, l'Institut de Recherche en Informatique de Toulouse (IRIT), le Laboratoire d'Informatique, de Robotique et de Microélectronique de Montpellier (LIRMM), et un partenaire industriel OKTAL fournisseur de simulations de transport à destination de la formation et de la recherche & développement.
Le projet concerne le véhicule de niveau 4 d'autonomie dans lequel le conducteur supervise la conduite sans être obligé de le faire en permanence. Le projet C2C vise à étudier la problématique innovante des collectifs de véhicules autonomes et connectés, mais aussi l'acceptabilité et l'appropriation de l'humain utilisateur de ces véhicules et de l'humain se déplaçant dans un environnement peuplé de véhicules autonomes et connectés.
Actuellement, de nombreux comportements et décisions des usagers de la route (conducteurs, piétons…) sont déterminés par les informations que leur envoient les autres usagers sur leurs propres intentions de déplacement. Ces informations sont d'ordres corporels, faciaux, visuels… Elles indiquent par exemple une intention de laisser le passage matérialisé par un geste de la main, une intention de traverser la rue matérialisée par un mouvement des épaules … Concernant les véhicules autonome, ceux-ci n'offriront pas de tels indices empêchant les autres usagers de la route de prédire l'état à venir du véhicule autonome avec lequel ils interagissent, et donc les empêchant d'adopter un comportement adapté.

Contraintes et risques

Néant

Informations complémentaires

Les candidats intéressés doivent fournir un CV détaillé, une lettre de motivation contenant un résumé des thématiques de recherche. Le/La candidat.e devra fournir s'il.elle est auditionné.e une lettre de recommandation. Les candidatures peuvent être soumises en anglais ou en français. Pour toute information sur le poste, contacter Elodie Labeye : elodie.labeye@univ-tlse2.fr

Dans la mesure où les circonstances imposeraient un travail à distance, la personne recrutée devra être équipée d'un matériel informatique convenable lui permettant de travailler à distance.

On en parle sur Twitter !