En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5263-ANNCAM-022 - Contrat post-doctoral : Cognition et expérience de l'utilisateur (UX) d'un système numérique interactif ludifié de « mobilité en tant que service ». H/F

Contrat post-doctoral : Cognition et expérience de l'utilisateur (UX) d'un système numérique interactif ludifié de « mobilité en tant que service ». H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5263-ANNCAM-022
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : jeudi 9 juillet 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 36 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : de 2648 à 3768 € brut mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

La ou le chercheur.se aura pour objectif principal d'étudier l'expérience utilisateur (UX) de systèmes numériques interactifs ludifiés utilisables dans le cadre de la mobilité (« Mobilité en tant que service »). Elle ou il étudiera en particulier comment l'expérience utilisateur est liée aux choix de conception de ces systèmes, et comment cette expérience est sous-tendue par les processus cognitifs des utilisateurs durant l'utilisation des services proposés, dans l'optique d'optimiser l'expérience utilisateur.

Activités

• Le travail de la ou du chercheur.se se déroulera selon trois grands axes :
o Le premier axe consistera à dresser un état initial de l'expérience utilisateur de la mobilité des usagers, en lien avec les systèmes numériques interactifs existants. Cette action étudiera notamment les attentes, les besoins et les capacités des usagers, à partir d'études en laboratoire et sur le terrain, ainsi que d'une revue de la littérature.
o Le deuxième axe consistera à étudier la conception d'un système numérique interactif ludifié de « mobilité en tant que service ». L'objectif est de concevoir les fonctionnalités, les principes d'interaction et les éléments d'interfaçage du système qui permettent d'obtenir une expérience utilisateur optimale (en termes d'engagement, de plaisir, d'acceptabilité, etc.). La conception se basera aussi bien sur les résultats de l'étude de l'état initial de l'expérience utilisateur (axe précédent), que sur des études en laboratoire propres à l'objectif de cet axe, en lien avec le fonctionnement cognitif humain. Une équipe de recherche en informatique, partenaire du projet, aura la charge du développement technologique du système sur la base des préconisations livrées à l'issue de cet axe.
o Le troisième axe consistera à évaluer l'expérience utilisateur de ce système. L'objectif est de proposer et d'appliquer un protocole d'évaluation qui sera mis en œuvre au cours de la conception, mais aussi de proposer un protocole d'évaluation longitudinale qui sera mis en œuvre au moment et après la mise en service de l'application, à intervalles réguliers tout au long de la durée (10 ans) du projet Vilagil dans lequel ce travail est intégré.
• Les méthodes utilisées par le ou la chercheur.se placeront dans le cadre de la méthode expérimentale et de l'enquête par questionnaire. Il ou elle coordonnera l'élaboration des études, effectuera le recueil et l'analyse des données, participera à la rédaction des articles et rapports scientifiques correspondants. Une revue de la littérature sur le sujet de recherche du poste sera également attendue.
• Le ou la chercheur.se aura également la responsabilité d'encadrement de stagiaires qui l'assisteront sur les activités liées à ce sujet de recherche.

Compétences

 Doctorat en ergonomie cognitive, psychologie cognitive, sciences cognitives, ou dans une discipline connexe pertinente vis-à-vis du sujet de recherche.
 Très bonne connaissance des processus cognitifs engagés en situation complexe.
 Très bonne connaissance des domaines de l'expérience utilisateur et des systèmes interactifs numériques.
 Solides compétences en méthode expérimentale, incluant le recueil et l'analyse statistique de données.
 La publication d'articles scientifiques de niveau international devra être attestée par la liste des publications du ou de la candidat.e.
 Une première expérience dans l'étude de la ludification sera particulièrement appréciée.
 Très bon niveau d'anglais professionnel.
 La maitrise de la langue française n'est pas requise mais un niveau minimal permettant une communication de base sera apprécié (par ex. pour communiquer avec des participants de langue française aux différentes études et expérimentations).

Contexte de travail

Le Laboratoire CLLE : Cognition, Langues, Langage, Ergonomie (Unité Mixte de Recherche du CNRS N°5263, Université de Toulouse), est localisé à la Maison de la Recherche de l'Université Toulouse Jean Jaurès, France. Le laboratoire dispose de la plateforme expérimentale CCU.

En tant que partenaire du projet interdisciplinaire VILAGIL co-financé par Toulouse Métropole, TISSEO, le SICOVAL et l'état (PIA) pour 10 ans (2019-2029), le Laboratoire CLLE recherche plusieurs chercheurs/ses post-doctorat.

Le workpackage « Territoire citoyen » du projet VILAGIL implique les laboratoires CLLE, LISST et SMAC-IRIT. L'objet de ces travaux porte sur la compréhension de l'acceptabilité de l'ensemble des dispositifs de mobilités de demain (véhicules autonomes de niveaux 3 à 5 individuels et collectifs) que l'on soit usager (passager ; passager-superviseur) de ces véhicules ou en interaction avec (automobiliste, cyclistes, piétons). Plus globalement, il s'agit de donner des réponses quant aux conditions d'acceptation et d'appropriation de l'ensemble des modifications dans la mobilité individuelle (mobilité douce, diversité des médias de mobilité individuelle, rationalisation de la mobilité et l'établissement de lieux alternatifs de travail, etc…). Le projet VILAGIL bénéficie de deux plateformes technologiques : Simulauto (simulateur de conduite automobile sur base mobile) et autOCampus (route expérimentale intégrant du mobilier urbain connecté et un véhicule de niveau 5).
La sous-action « Mobilité en tant que service » (MAS) a pour objet la conception et le développement de systèmes intelligents qui proposent aux individus les meilleures solutions possibles de mobilité au sein d'une aire urbaine (Toulouse Métropole, Portes de Gascogne). La conception de ces systèmes doit être centrée sur les utilisateurs pour que l'expérience utilisateur soit optimale. La conception prend en compte les besoins, les attentes et les capacités des utilisateurs afin d'obtenir des systèmes utilisables et acceptables et pour lesquels les utilisateurs sont engagés et prennent du plaisir dans leur utilisation. Une solution sera de concevoir des systèmes dits ludifiés.
La ludification est une approche de conception de système qui permet d'augmenter la motivation d'un individu dans l'utilisation d'un système. Il s'agit d'utiliser des éléments de conception de jeu dans des contextes qui ne sont pas initialement liés au jeu. Toutefois le lien entre la ludification d'un système et l'expérience utilisateur est encore mal connu. En particulier, la question de savoir comment les processus cognitifs des utilisateurs sous-tendent l'expérience utilisateur durant l'utilisation de systèmes ludifiés reste à explorer.
La ou le chercheur.se est recruté.e dans ce contexte dans la sous-action MAS.

Contraintes et risques

Des déplacements au national ou à l'international pourront être à prévoir, si les conditions sanitaires le permettent.

Dans la mesure où les circonstances imposeraient un travail à distance, la personne recrutée devra être équipée d'un matériel informatique convenable lui permettant de travailler à distance.

Informations complémentaires

Les candidat.e.s interessé.e.s doivent déposer leur candidature sur le portail emploi du CNRS. Merci de fournir un CV détaillé, une lettre de motivation contenant un résumé des thématiques de recherche, ainsi qu'une lettre de recommandation.

Pour tout renseignement contacter Loïc Caroux (loic.caroux@univ-tlse2.fr ; https://sites.google.com/site/loiccaroux/).

Plus d'infos sur : http://clle.univ-tlse2.fr/

On en parle sur Twitter !