En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5258-JEAGIM-017 - chercheur en physico-chimie (H/F)

chercheur en physico-chimie (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 29 septembre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5258-JEAGIM-017
Lieu de travail : PESSAC
Date de publication : mercredi 8 septembre 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 novembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2648 et 3768 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Dans le cadre d'un projet ANR en collaboration avec Solvay et le LGC, nous avons développé des protocoles de microfabrication pour intégrer des membranes nanoporeuses dans des puces microfluidiques.
Ces méthodes reposent sur 2 techniques différentes : la photopolymérisation résolue dans l'espace d'hydrogels nanoporeux, et l'auto-assemblage spatialement localisé de nanoparticules dans un canal microfluidique.
L'objectif de ce projet post-doctoral est d'exploiter ces membranes nanoporeuses pour aborder des problématiques de transport de masse dans les systèmes colloïdaux.

Activités

Dans un premier temps, nous souhaitons effectuer des mesures de perméation d'eau à travers ces membranes lorsqu'un courant d'air humide imposé en aval induit l'évaporation et entraîne un écoulement d'eau.
Des effets non négligeables sont attendus, notamment pour le cas des membranes constituées de nanoparticules, du fait du confinement de l'eau dans la nano-porosité.
Dans un second temps, nous comptons utiliser ces mêmes dispositifs pour piéger en amont de la membrane un gradient stationnaire de colloïdes dans une configuration proche à l'ultrafiltration membranaire. Les mesures du profil de concentration en colloïdes devraient alors permettre de nouvelles mesures du coefficient de diffusion collective de la dispersion, dans une configuration proche de l'équilibre de Donnan. Ces mesures seront comparées aux prédictions théoriques dans le cas de dispersions chargées, en étroite collaboration avec le LGC.

Compétences

Nous recherchons une personne ayant un doctorat en physico-chimie de la matière molle avec une solide expérience en développement microfluidique.

Contexte de travail

Le travail sera réalisé au Laboratoire du futur (LOF - UMR 5258) dans le cadre d'un projet ANR (Osmochip).

Le Laboratoire LOF est une unité mixte de recherche (UMR5258) entre le CNRS, Solvay et l'université de Bordeaux. Les recherches du laboratoire portent sur la physico-chimie de la matière molle et possède une expertise dans de domaine de l'instrumentation microfluidique.

http://www.lof.cnrs.fr

On en parle sur Twitter !